Par Sudeast Info
Handball : Cannes fait forfait en N2F
C'est la mort dans l'âme que Cannes-Mandelieu a été poussé vers le forfait général en N2F à mi-saison. La réserve n'était plus viable pour continuer.
Basket : NBAO à un cheveux de faire tomber Vence
Il faudra attendre pour vivre la première défaite de Vence à domicile. Le NBAO, dans un match au sommet de R2M, a frôlé cet exploit. Prometteur.
Basket : Vence s’est fait peur
Au terme de l'un des matchs au sommet du championnat, Vence est venu à bout du NBAO en prolongation. Leader de Régionale 2, le VBC doit assoir sa place en play-offs contre Cagnes.
Basket : Menton a son destin en main
En gagnant son troisième match de la saison, le premier à domicile, la réserve de Menton a fait un pas vers le maintien en R2M. A confirmer notamment contre le SLB.
Volley : Cannes aime les marathons
Au milieu de tableau de N3M, Cannes réalise une saison correcte mais doit faire preuve de plus de régularité pour viser plus haut d'ici le mois de mai. L'objectif de savoir conclure les matchs.
Volley : VBSL bien plus solide en N3M
Dans la zone rouge de N3M la saison passée mais finalement maintenu, Saint-Laurent du Var a bien négocié la trêve estivale pour travailler et construire un groupe plus compétitif.
Handball : BTP de retour au premier plan
Grâce à un très beau début d'année 2023, la N2F du BTP reste au contact de Plan de Cuques et pourrait bientôt ne plus rien s'interdire en visant la N1F.
Basket : Menton doit gagner à domicile
Incapable jusqu'à maintenant de gagner à domicile, la réserve de Menton surnage en Régionale 2 grâce à deux succès à l'extérieur, mais cela ne peut plus durer pour s'en sortir.
Handball : Grasse, un dernier espoir
Alors que son entraîneur annonce vouloir continuer le travail la saison prochaine, Grasse va tenter de sauver sa saison en passant en play-offs de N3F.
Basket : NBAO veut tout relancer
Au pied du podium en R2M, le NBAO n'a plus de joker en main dans l'optique des play-offs au moment où l'un des grands favoris à la montée, Vence, se présente face à lui.

Mandelieu et Magar déjà d’attaque

Ecrit par Martial Hespel

Vainqueur de Mougins en ouverture du championnat, Mandelieu se lance d'une bonne manière en Pré-Nationale avant de recevoir Grasse, un match tout en symboles.

Nouvelle page pour la Pré-Nationale Masculine de Mandelieu, réserve de la Nationale 3 avec un nouvel entraîneur, Michel Desmedt, qui a pris la succession de Jonathan Rey. Le groupe a évolué avec des arrivées, notamment venues d’Antibes, mais il sera réduit, soudé et solidaire et devra croiser les doigts pour éviter les pépins physiques importants pour ne pas trop les subir sur un plan purement quantitatif. 


Dimanche après-midi, à domicile, le groupe mandolocien a ouvert son compteur en s’imposant en cinq manches contre une autre réserve de Nationale 3, celle de Mougins. Un match que les locaux sont allés chercher au mental. Après avoir facilement remporté les deux premières manches en à peine 45 minutes (25-15 ; 25-14), Mandelieu va remettre en scelle Mougins pour deux scores inversés (20-25 ; 23-25). Finalement, c’est bien le MLNVB qui va casser la dynamique des garçons de Nicolas Dran pour remporter l’ultime round (15-10). 


L’inoxydable Jérémy Magar, toujours là, sous le maillot de Mandelieu, qui par le passé a hissé les couleurs notamment de Antibes, Grasse ou justement Mougins, dresse le portrait de la saison et de ce premier match. « La saison à venir va être assez sympa dans le sens où nous sommes pas mal à nous connaître depuis de nombreuses années et à la fois compliquée car nous sommes peu nombreux en terme d’effectif. Nous allions aussi quelques joueurs expérimentés avec des jeunes notamment un des passeurs encore joueurs loisirs il y a quelques mois ! La venue de Michel permet d’apaiser un peu les ardeurs et nous amène tout le savoir qu’on lui connaît et qui peut que faire du bien. »


« Contre Mougins, nous avons joué correctement notre jeu sur les deux premiers sets et nous avons ensuite relâché notre niveau et avons clairement donné les deux sets suivants – on compte entre 9 et 12 fautes de notre côté par set – Mougins a joué son va-tout et c’est tout à son honneur. Le tie break est un tout autre match dans le match ou on s’est ressaisis et avons su jouer juste pour remporter ce premier match avec grand plaisir. »


La suite arrive très vite avec samedi soir, toujours aux Mimosas, la réception de Grasse, dont Michel Desmedt était encore l’entraîneur il y a quelques mois. Avec désormais à sa tête Régis Catzaras le PGVB a réussi la solide performance de s’imposer en quatre manches à Monaco et cherchera à confirmer. « Il s’agira d’une grosse équipe alliant jeunesse en devenir et anciennes gloires très expérimentées. A nous de tout donner pour ne rien regretter », prévient Jérémy Magar auprès www.magsport06.fr.



Voir plus d'articles de la même catégorie