Par Sudeast Info
Handball : Cannes fait forfait en N2F
C'est la mort dans l'âme que Cannes-Mandelieu a été poussé vers le forfait général en N2F à mi-saison. La réserve n'était plus viable pour continuer.
Basket : NBAO à un cheveux de faire tomber Vence
Il faudra attendre pour vivre la première défaite de Vence à domicile. Le NBAO, dans un match au sommet de R2M, a frôlé cet exploit. Prometteur.
Basket : Vence s’est fait peur
Au terme de l'un des matchs au sommet du championnat, Vence est venu à bout du NBAO en prolongation. Leader de Régionale 2, le VBC doit assoir sa place en play-offs contre Cagnes.
Basket : Menton a son destin en main
En gagnant son troisième match de la saison, le premier à domicile, la réserve de Menton a fait un pas vers le maintien en R2M. A confirmer notamment contre le SLB.
Volley : Cannes aime les marathons
Au milieu de tableau de N3M, Cannes réalise une saison correcte mais doit faire preuve de plus de régularité pour viser plus haut d'ici le mois de mai. L'objectif de savoir conclure les matchs.
Volley : VBSL bien plus solide en N3M
Dans la zone rouge de N3M la saison passée mais finalement maintenu, Saint-Laurent du Var a bien négocié la trêve estivale pour travailler et construire un groupe plus compétitif.
Handball : BTP de retour au premier plan
Grâce à un très beau début d'année 2023, la N2F du BTP reste au contact de Plan de Cuques et pourrait bientôt ne plus rien s'interdire en visant la N1F.
Basket : Menton doit gagner à domicile
Incapable jusqu'à maintenant de gagner à domicile, la réserve de Menton surnage en Régionale 2 grâce à deux succès à l'extérieur, mais cela ne peut plus durer pour s'en sortir.
Handball : Grasse, un dernier espoir
Alors que son entraîneur annonce vouloir continuer le travail la saison prochaine, Grasse va tenter de sauver sa saison en passant en play-offs de N3F.
Basket : NBAO veut tout relancer
Au pied du podium en R2M, le NBAO n'a plus de joker en main dans l'optique des play-offs au moment où l'un des grands favoris à la montée, Vence, se présente face à lui.

Mandelieu est toujours là

Ecrit par Martial HESPEL

Alors qu’on pensait le championnat Nationale 3M plié, l’histoire nous offre un petit suspens pour les deux dernières journées. Cannes a perdu et Mandelieu a gagné. Alors qui sait…

Et si la montée en Nationale 2 Masculine n’était pas encore jouée ? C’est le cas. Il y a une semaine, Cannes avait quasiment plié l’affaire en gagnant face à Pont de l’Isère, pendant que Mandelieu encaissait une grosse défaite chez le troisième, Riom – Cebazat. 

Mais ce week-end, puisque le sport est un domaine passionnant où rien n’est jamais acquis, les hommes d’Eric Rouer se sont loupés au Pontet (26-24 25-23 25-19). Dans le même temps Mandelieu a presque condamné Saint-Laurent à faire l’ascenseur : la lanterne rouge a perdu (23-25 25-17 25-20 25-22). « Nous avons assuré l’essentiel à savoir la victoire et les trois points, sans brio, mais sans se faire peur non plus. Après la perte du premier set nous avons mieux servi tout en variant davantage notre jeu. Cela qui nous a permis de faire la différence », explique à www.magsport06.fr Jean-Christophe Donzion, l’entraîneur de Mandelieu. Riom – Cebazat a pris un point à Pont de l’Isère.

Ainsi, alors qu’il reste deux journées à disputer, Mandelieu est revenu à trois points de Cannes et, symboliquement, avec cinq unités de retard, Riom – Cebazat n’est toujours pas officiellement éliminé. Malgré tout, Jean-Christophe Donzion sait que l’affaire est bien mal engagée. « Les Cannois sont toujours largement favoris pour cette fin de saison même s’ils ont dérapé ce week-end. Trois points en deux matchs sont, plus ou moins, suffisants pour assurer leur montée. » Histoire de laisser la pression sur les épaules de l’ASC… Mais si on étudie le calendrier, on peut estimer que ce n’est pas terminé. En effet, Mandelieu va jouer face à deux équipes du ventre mou, déjà sauvées, qui n’ont plus rien à jouer : Aix et Antibes. De son côté, Cannes doit aller à Charnas, le premier non-relégable, qui, dans sa salle, doit décrocher un résultat pour rester hors de la zone rouge. Puis, pour le dernier match, Rouer recevra… Riom – Cebazat. Et oui… 

Alors, même si les Cannois ont clairement les moyens de plier l’affaire à Charnas, le scénario d’une dernière journée de folie n’est pas à exclure. De plus, Donzion confirme à www.magsport06.fr que son groupe sera au complet pour les derniers sets de l’année. « L’infirmerie se vide petit à petit et nous devrions récupérer notre pointu pour le prochain match. » Rendez-vous dans quinze jours pour l’avant-dernier chapitre d’un livre où seul le championnat montera en quatrième division.

(Crédit photo : MLNVB)



Voir plus d'articles de la même catégorie