Par Sudeast Info
Handball : Cannes fait forfait en N2F
C'est la mort dans l'âme que Cannes-Mandelieu a été poussé vers le forfait général en N2F à mi-saison. La réserve n'était plus viable pour continuer.
Basket : NBAO à un cheveux de faire tomber Vence
Il faudra attendre pour vivre la première défaite de Vence à domicile. Le NBAO, dans un match au sommet de R2M, a frôlé cet exploit. Prometteur.
Basket : Vence s’est fait peur
Au terme de l'un des matchs au sommet du championnat, Vence est venu à bout du NBAO en prolongation. Leader de Régionale 2, le VBC doit assoir sa place en play-offs contre Cagnes.
Basket : Menton a son destin en main
En gagnant son troisième match de la saison, le premier à domicile, la réserve de Menton a fait un pas vers le maintien en R2M. A confirmer notamment contre le SLB.
Volley : Cannes aime les marathons
Au milieu de tableau de N3M, Cannes réalise une saison correcte mais doit faire preuve de plus de régularité pour viser plus haut d'ici le mois de mai. L'objectif de savoir conclure les matchs.
Volley : VBSL bien plus solide en N3M
Dans la zone rouge de N3M la saison passée mais finalement maintenu, Saint-Laurent du Var a bien négocié la trêve estivale pour travailler et construire un groupe plus compétitif.
Handball : BTP de retour au premier plan
Grâce à un très beau début d'année 2023, la N2F du BTP reste au contact de Plan de Cuques et pourrait bientôt ne plus rien s'interdire en visant la N1F.
Basket : Menton doit gagner à domicile
Incapable jusqu'à maintenant de gagner à domicile, la réserve de Menton surnage en Régionale 2 grâce à deux succès à l'extérieur, mais cela ne peut plus durer pour s'en sortir.
Handball : Grasse, un dernier espoir
Alors que son entraîneur annonce vouloir continuer le travail la saison prochaine, Grasse va tenter de sauver sa saison en passant en play-offs de N3F.
Basket : NBAO veut tout relancer
Au pied du podium en R2M, le NBAO n'a plus de joker en main dans l'optique des play-offs au moment où l'un des grands favoris à la montée, Vence, se présente face à lui.

Mandelieu, en leader, relève la tête

Ecrit par Martial HESPEL

Malgré son faux pas face à Riom – Cebazat, la NM3 de Mandelieu continue son excellente saison. Alors qu’il ne reste qu’un match à disputer pour terminer la phase aller, la Team Donzion est leader.

Dimanche 16 novembre 2014. Le choc. Mandelieu accueille Riom – Cebazat pour le compte de la sixième journée de Nationale 3 Masculine. Les deux équipes ayant remporté leurs cinq premières rencontres 3-0 ou 3-1, chacun compte quinze points. Un tournant. Mais Mandelieu, fortement diminué, va passer à côté. Les Puydômois s’imposent 18-25 25-27 16-25. « Riom s’appuie essentiellement sur son attaquant de pointe que nous n’avons pas su maîtriser. Nous, nous nous appuyons surtout sur notre fond de jeu, des passeurs au style de jeu différent et notre attaquant de pointe qui, malheureusement, était absent contre ce jour là, ainsi qu’un passeur et un central », détaille à www.magsport06.fr, Jean-Christophe Donzion, l’entraîneur mandolocien. 

« Nous n’avons lâché que très peu de sets »

Un coup derrière la tête. Mandelieu, si Riom continuait sur ce rythme, n’était plus mettre de son destin pour une possible montée en Nationale 2, puisque seul le champion monte. Mais depuis, la tendance s’est inversée. Mandelieu vient de battre Saint-Laurent et Aix sur le score de 3 sets à 0. Six points. De leur côté, les Auvergnats n’ont pris que deux points à domicile face à Pont de l’Isère en gagnant 3 sets à 2. Et puis, dimanche, au Pontet, après avoir gagné le premier set, Riom – Cebazat s’est écroulé en s’inclant 3 sets à 1, dont un sévère 25-16 dans la quatrième manche. 

« Une belle victoire contre Aix-en-Provence. Nous avons fait un match sérieux, sommes restés concentrés pendant trois sets et avec la qualité de l’effectif cela a été suffisant pour faire la différence », explique le coach. « Elle nous permet de conserver un bon set average qui peut être important en fin de saison. Globalement nous n’avons lâché que très peu de sets depuis le début de saison : quatre en huit matchs, dont trois contre Riom », rappelle Donzion. « L’important était que cette défaite n’entame pas la confiance des joueurs. »

Du coup, Mandelieu est co-leader du championnat, avec Cannes. Les deux équipes ont gagné le même nombre de sets (21), mais Mandelieu en a perdu un de moins et est donc leader. Riom – Cebazat compte un point de retard sur ce duo. Quatrième, La Pontet n’a pas dit son dernier mot. La prochaine journée sera sans doute déterminente pour la suite, en 2015. Le 13 décembre, Mandelieu se déplace à Antibes. Dans le même temps, Riom – Cebazat accueille Cannes. « Le match contre Antibes est le dernier avant la trêve et les vacances. C’est donc un match piège. » Malgré sa dernière défaite 3 sets à 2 à Mougins, Antibes réalise un début de saison très correct. « La logique voudrait que l’on gagne, mais Antibes sert très bien et nous en avons fait les frais l’année dernière lors du match retour. » En avril dernier, Antibes est allé gagner 3 sets à 2 à Mandelieu. Mais attention, le groupe antibois a pas mal évolué cet été.

« Il sera temps de discuter… »

Ainsi, en cas de succès, Mandelieu prendra un peu d’air vis à vis de Cannes ou de Riom – Cebazat. On suivra également le résultat du Pontet à Saint-Laurent. Mais Donzion, fort de l’expérience de la saison passée, reste sur ses gardes. « Notre objectif reste, pour l’instant, le même que en début de saison, à savoir le podium. Il sera toujours temps de discuter avec les dirigeants si nous sommes tout en haut à deux journées de la fin. L’année dernière nous étions deuxièmes à l’issue des matchs allers et nous avons fini sixième. Cela, je pense, a permis aux joueurs d’engranger de l’expérience. » Pour rappel, lors de la phase retour de la dernière saison, Mandelieu n’avait gagné que deux matchs pour sept défaites. 

(Crédit photo : MLNVB)



Voir plus d'articles de la même catégorie