Par Sudeast Info
Handball : Cannes fait forfait en N2F
C'est la mort dans l'âme que Cannes-Mandelieu a été poussé vers le forfait général en N2F à mi-saison. La réserve n'était plus viable pour continuer.
Basket : NBAO à un cheveux de faire tomber Vence
Il faudra attendre pour vivre la première défaite de Vence à domicile. Le NBAO, dans un match au sommet de R2M, a frôlé cet exploit. Prometteur.
Basket : Vence s’est fait peur
Au terme de l'un des matchs au sommet du championnat, Vence est venu à bout du NBAO en prolongation. Leader de Régionale 2, le VBC doit assoir sa place en play-offs contre Cagnes.
Basket : Menton a son destin en main
En gagnant son troisième match de la saison, le premier à domicile, la réserve de Menton a fait un pas vers le maintien en R2M. A confirmer notamment contre le SLB.
Volley : Cannes aime les marathons
Au milieu de tableau de N3M, Cannes réalise une saison correcte mais doit faire preuve de plus de régularité pour viser plus haut d'ici le mois de mai. L'objectif de savoir conclure les matchs.
Volley : VBSL bien plus solide en N3M
Dans la zone rouge de N3M la saison passée mais finalement maintenu, Saint-Laurent du Var a bien négocié la trêve estivale pour travailler et construire un groupe plus compétitif.
Handball : BTP de retour au premier plan
Grâce à un très beau début d'année 2023, la N2F du BTP reste au contact de Plan de Cuques et pourrait bientôt ne plus rien s'interdire en visant la N1F.
Basket : Menton doit gagner à domicile
Incapable jusqu'à maintenant de gagner à domicile, la réserve de Menton surnage en Régionale 2 grâce à deux succès à l'extérieur, mais cela ne peut plus durer pour s'en sortir.
Handball : Grasse, un dernier espoir
Alors que son entraîneur annonce vouloir continuer le travail la saison prochaine, Grasse va tenter de sauver sa saison en passant en play-offs de N3F.
Basket : NBAO veut tout relancer
Au pied du podium en R2M, le NBAO n'a plus de joker en main dans l'optique des play-offs au moment où l'un des grands favoris à la montée, Vence, se présente face à lui.

Lorsque les Aigles sont irrésistibles

Ecrit par Martial HESPEL

Alors que Nice a encore deux matchs à domicile à jouer avant de basculer dans la nouvelle année, elle s’est offerte la place de co-leader le week-end dernier. Irrésistible. 

Quelle première partie de saison ! Dix victoires pour seulement trois défaites. Après deux saisons régulières correctes, mais sans plus, Nice est au rendez-vous cette année. Les Aigles de Nice sont co-leaders de Division 1, la deuxième division du hockey sur glace français et continuent de gagner malgré le départ de l’un de leurs piliers, Alexandre Touchette. Les Niçois occupent le haut du tableau avec Anglet, qu’ils viennent de battre 5-1 samedi dernier dans une patinoire Jean-Bouin pleine à craquer, sous les yeux du maire de Nice Christian Estrosi. « Je pense qu’il a été surpris de l’engouement des supporters et du niveau de jeu. C’est très positif pour tous », se réjouit pour www.magsport06.fr Alexandre Duyck, le manager général d’un club niçois qui attend plus que tout l’arrivée d’une seconde patinoire à Nice. 

Un succès qui répond à l’humiliation subie par les Niçois au match aller (8-3). Grâce à une meilleure assise défensive et une grande confiance en attaque, Nice a su faire déjouer le leader. « Un très bon match avec beaucoup d’intensité. Nice a su relever le défi de faire tomber le leader devant une patinoire pleine. On a marqué rapidement les premiers buts et Anglet a eu du mal à récoler », raconte Pascal Margerit, co-entraîneur de l’équipe avec Stan Sutor. Lors du match aller, Nice avait sombré après avoir encaissé les premiers buts et avait lâché l’affaire. Aujourd’hui, avec cinq victoires consécutives, le capitaine Aurélien Macon et ses troupes sont dans de toutes autres dispositions mentales. Mais pour le moment, le club tient à rester à sa place et continue de viser son objectif de début de saison à savoir atteindre, au minimum, les demi-finales des play-offs, il est encore trop tôt pour parler de monter en Ligue Magnus. « Tout est jouable en play-offs. Mais à partir des demi-finales, tout peut aller très vite. »

« Il n’y a pas de star »

« On se sert des erreurs des années précédentes pour s’améliorer. Il y a deux ans, nous étions aussi premiers à cette même période, avant de tout perdre lors de la phase retour. La saison est encore très longue », rappelle Alexandre Duyck. Mais pour expliquer l’excellente tenue de l’équipe cette année, il faut retenir trois éléments au sein de l’effectif. Le premier est la belle homogénérité au sein du groupe. « Il n’y a pas de star. Chacun a son match. » Tour à tour, Slovak, Koivu, Aquin et bien d’autres plantent de nombreux buts et assistances. Nice est également, petit à petit, en train de réussir son pari en ce qui concerne la formation. Même si la Division 3, nouveauté cette année, n’a pas gagné le moindre match depuis le début de saison, les jeunes jouent et c’est bien le principal. « Nous avons trois lignes qui marchent bien, les jeunes aussi. Nos jeunes niçois montent en puissance. Nous avons un banc qui marche bien, » explique Duyck, « et puis nous avons un très bon gardien. » A 22 ans, le Slovaque Vojtech Sedlacek offre entière satisfaction au club, là où Lukas Skrecko avait été l’un des principaux maillons faibles de l’équipe la saison dernière.

Dès samedi les Niçois repartent au combat en accueillant Dunkerque. Margerit se veut méfiant. « Les Nordistes sont mal classé mais cela ne reflète pas leur niveau. Ils ont eu beaucoup de problèmes. Cette équipe reste très dangereuse. Après nos bons résultats, c’est un piège mentale : nous ne devons pas nous relâcher. Surtout ne pas prendre à la légère une équipe qui peut battre n’improte qui. » A cette occasion, le club organise, en association avec Marineland, l’opération « peluches. » Avant le début de la rencontre,  chaque spectateur est invité à acheter deux peluches pour la somme de deux euros et les lancer sur la glace lors du premier but des Aigles. Les peluches seront ensuite distribuées aux enfants malades de l’hôpital Lenval le jour de Noël. La fête pour tout le monde ?



Voir plus d'articles de la même catégorie