Par Sudeast Info
Handball : Cannes fait forfait en N2F
C'est la mort dans l'âme que Cannes-Mandelieu a été poussé vers le forfait général en N2F à mi-saison. La réserve n'était plus viable pour continuer.
Basket : NBAO à un cheveux de faire tomber Vence
Il faudra attendre pour vivre la première défaite de Vence à domicile. Le NBAO, dans un match au sommet de R2M, a frôlé cet exploit. Prometteur.
Basket : Vence s’est fait peur
Au terme de l'un des matchs au sommet du championnat, Vence est venu à bout du NBAO en prolongation. Leader de Régionale 2, le VBC doit assoir sa place en play-offs contre Cagnes.
Basket : Menton a son destin en main
En gagnant son troisième match de la saison, le premier à domicile, la réserve de Menton a fait un pas vers le maintien en R2M. A confirmer notamment contre le SLB.
Volley : Cannes aime les marathons
Au milieu de tableau de N3M, Cannes réalise une saison correcte mais doit faire preuve de plus de régularité pour viser plus haut d'ici le mois de mai. L'objectif de savoir conclure les matchs.
Volley : VBSL bien plus solide en N3M
Dans la zone rouge de N3M la saison passée mais finalement maintenu, Saint-Laurent du Var a bien négocié la trêve estivale pour travailler et construire un groupe plus compétitif.
Handball : BTP de retour au premier plan
Grâce à un très beau début d'année 2023, la N2F du BTP reste au contact de Plan de Cuques et pourrait bientôt ne plus rien s'interdire en visant la N1F.
Basket : Menton doit gagner à domicile
Incapable jusqu'à maintenant de gagner à domicile, la réserve de Menton surnage en Régionale 2 grâce à deux succès à l'extérieur, mais cela ne peut plus durer pour s'en sortir.
Handball : Grasse, un dernier espoir
Alors que son entraîneur annonce vouloir continuer le travail la saison prochaine, Grasse va tenter de sauver sa saison en passant en play-offs de N3F.
Basket : NBAO veut tout relancer
Au pied du podium en R2M, le NBAO n'a plus de joker en main dans l'optique des play-offs au moment où l'un des grands favoris à la montée, Vence, se présente face à lui.

L’OGC Nice fait corps

Ecrit par Martial HESPEL

Après un début de saison délicat, la réserve niçoise, qui évolue en NF3, a remonté la pente soutenue par sa LFH. A la jeunesse de confirmer.

Parfois, seule, une réserve ne peut pas se maintenir. C’est peut-être le cas du côté de l’OGC Nice. Après trois revers en autant de journées, la NF3 a très mal débuté son championnat. Quinze jours plus tard, en partie grâce à l’apport des filles de la LFH, l’équipe d’Audrey Clément a relevé la tête avec des succès (29-35) à la Crau et (30-22) à domicile contre Port de Bouc. « Nous avons rencontré des difficultés face à une équipe de la Crau qui possède des joueuses d’expérience. L’apport de nos filles de LFH (Arrighino 6 buts, Guillerme 7 buts et Le Bihan 4 buts ndlr), nous a permis de gagner notre première rencontre de la saison », explique Clément. « Je pense que ce match est le déclic que j’attendais depuis plusieurs semaines. » 

« Compris et intégré »

Ce samedi, la réserve niçoise a récidivé à domicile contre Port de Bouc. Cette fois seule deux joueurs de la LFH étaient présentes avec Maéva Guillerme, qui poursuit son retour à la compétition après plusieurs semaines à l’infirmerie, mais également avec la gardienne Stella Joseph Mathieu : « Je suis contente pour Stella car elle revient d’une grosse blessure. Elle a fait une belle prestation », analyse Audrey Clément. « Pour cette cinquième journée les consignes étaient simples. Jouer sur les fondamentaux, défendre agressivement et bien monter les ballons. » La coach a également apporté des modifications dans le projet de jeu, « les joueuses ont compris et intégré leur rôle dans cette équipe. » Depuis plusieurs semaines, le groupe accentue son travail sur la défense et Clément se montre satisfaite de l’évolution de ses filles qui, selon elle, ont élevé leur niveau sur le plan défensif et sont pleinement investies dans ce domaine. La performance des Niçoises lors de ce dernier match est d’autant plus encourageante puisqu’elles n’étaient que huit joueuses de champ. Rotation limitée. La réserve niçoise doit en effet composer avec quelques bobos : deux joueuses sont actuellement au repos.

« Restons prudents »

La LFH étant en pause depuis plus deux semaines, Sébastien Gardillou, l’entraineur de l’élite, accompagne Clément sur le banc : « Nous travaillons ensemble pour que cette équipe soit la plus performante possible. » Il est en effet très important pour un club qui possède une équipe LFH, d’avoir une réserve qui évolue au pire en NF3. Après cinq journées, Nice est remontée à la huitième place d’une poule composée de douze équipes. « Nous restons concentrés et prenons match par match. Toutes les équipes sont dangereuses », avoue Audrey Clément. « Rien n’est simple dans ce championnat. Nous avons rencontré de belles équipes. Il ne faut pas oublier que mon groupe est jeune et manque de maturité. Restons prudents. » La prudence sera de mise dimanche prochain à Bastia. Les Corses sont dernières avec cinq défaites. Attention au piège.



Voir plus d'articles de la même catégorie