Par Sudeast Info
Handball : Cannes fait forfait en N2F
C'est la mort dans l'âme que Cannes-Mandelieu a été poussé vers le forfait général en N2F à mi-saison. La réserve n'était plus viable pour continuer.
Basket : NBAO à un cheveux de faire tomber Vence
Il faudra attendre pour vivre la première défaite de Vence à domicile. Le NBAO, dans un match au sommet de R2M, a frôlé cet exploit. Prometteur.
Basket : Vence s’est fait peur
Au terme de l'un des matchs au sommet du championnat, Vence est venu à bout du NBAO en prolongation. Leader de Régionale 2, le VBC doit assoir sa place en play-offs contre Cagnes.
Basket : Menton a son destin en main
En gagnant son troisième match de la saison, le premier à domicile, la réserve de Menton a fait un pas vers le maintien en R2M. A confirmer notamment contre le SLB.
Volley : Cannes aime les marathons
Au milieu de tableau de N3M, Cannes réalise une saison correcte mais doit faire preuve de plus de régularité pour viser plus haut d'ici le mois de mai. L'objectif de savoir conclure les matchs.
Volley : VBSL bien plus solide en N3M
Dans la zone rouge de N3M la saison passée mais finalement maintenu, Saint-Laurent du Var a bien négocié la trêve estivale pour travailler et construire un groupe plus compétitif.
Handball : BTP de retour au premier plan
Grâce à un très beau début d'année 2023, la N2F du BTP reste au contact de Plan de Cuques et pourrait bientôt ne plus rien s'interdire en visant la N1F.
Basket : Menton doit gagner à domicile
Incapable jusqu'à maintenant de gagner à domicile, la réserve de Menton surnage en Régionale 2 grâce à deux succès à l'extérieur, mais cela ne peut plus durer pour s'en sortir.
Handball : Grasse, un dernier espoir
Alors que son entraîneur annonce vouloir continuer le travail la saison prochaine, Grasse va tenter de sauver sa saison en passant en play-offs de N3F.
Basket : NBAO veut tout relancer
Au pied du podium en R2M, le NBAO n'a plus de joker en main dans l'optique des play-offs au moment où l'un des grands favoris à la montée, Vence, se présente face à lui.

L’ESVL est « dans le dur »

Ecrit par Martial HESPEL

Malgré les soucis physiques, la NM1 de Villeneuve-Loubet parvient à rester au contact du haut de tableau. Pour encore combien de temps ? Libourne est encore dans les mémoires.

« Nous avons progressé et gagné en expérience. » A l’inter-saison, l’effectif de la NM1 de l’ES Villeneuve-Loubet a évolué avec l’arrivée de plusieurs joueurs. Après six journées, l’équipe de l’entraîneur Sylvain Frésu est quatrième et reste accroché à son « repère : le bon wagon composé de Bruges, du Cavigal et de Pau », explique le coach. Le week-end dernier l’ESVL s’est imposée 28-25 à domicile contre La Seyne, lanterne rouge du championnat. Rien n’a été facile pour les Azuréens. Le score était toujours de parité (15-15) à la pause. « C’était très poussif mais depuis deux ou trois semaines nous sommes dans le dur. Le week-end de coupe de France entre deux journées de championnat n’a pas suffi pour retrouver tout le monde. Il est également impossible de mettre tous les garçons qui ont des bobos à l’arrêt complet. » Nicolas Moretti et Mohamed Maziane sont à l’infirmerie depuis plusieurs semaines et devraient être opérationnels d’ici peu de temps selon leur entraîneur : « Mohamed ne devrait plus tarder à reprendre. Il ne faudra plus attendre trop longtemps pour Nicolas. » Contre La Seyne, trois joueurs ont joué avec un strapping et un quatrième a évolué malgré un inflammation. « On manque de repères et de rythme car la semaine les garçons doivent se reposer pour jouer le week-end. Julien Lasserre souffre lui de la cheville. Grégoire Sanssouci est lui aussi en délicatesse physique. » 

La Pré-Nationale et les -18 ans en renfort 

Il faudra encore du temps pour voir l’équipe Azuréenne revenir à son meilleur niveau. Cela ne l’empêche pas d’enchaîner les succès en championnat. « Un mois après, nous avons toujours les répercutions négatives de notre victoire à Libourne. Deux joueurs ont été lourdement touchés et n’ont pas arrêté depuis. » Le match remonte au 12 octobre dernier, Villeneuve-Loubet avait gagné, mais ce match « nuit beaucoup encore aujourd’hui. Depuis on assiste à un effet boule de neige. On ne peut pas travailler correctement la semaine. Nous sommes moins, donc forcément on tire plus sur les garçons présents etc… » Mais tout n’est pas négatif, puisque Sylvain Frésu explique qu’il peut compter sur sa réserve, la Pré-Nationale, mais aussi sur une belle génération avec les -18 ans, qui sont présents, plus tôt que prévu, aux entraînements de la NM1 : « C’est ça un club : il faut gérer. » Ce samedi se présente, pour Villeneuve-Loubet, une nouvelle occasion de tenir jusqu’au retour d’un effectif à 100% physiquement. Frésu et son équipe se déplacent dans la salle de l’US Saintes actuelle septième du championnat. Cette dernière vient de s’incliner 36-32 contre la réserve de Montpellier. « Malgré les blessures on reste sur deux victoires et c’est toujours plus facile de récupérer dans ces conditions. Il faut rester sur cette dynamique », conclu Frésu.



Voir plus d'articles de la même catégorie