Par Sudeast Info
Handball : Cannes fait forfait en N2F
C'est la mort dans l'âme que Cannes-Mandelieu a été poussé vers le forfait général en N2F à mi-saison. La réserve n'était plus viable pour continuer.
Basket : NBAO à un cheveux de faire tomber Vence
Il faudra attendre pour vivre la première défaite de Vence à domicile. Le NBAO, dans un match au sommet de R2M, a frôlé cet exploit. Prometteur.
Basket : Vence s’est fait peur
Au terme de l'un des matchs au sommet du championnat, Vence est venu à bout du NBAO en prolongation. Leader de Régionale 2, le VBC doit assoir sa place en play-offs contre Cagnes.
Basket : Menton a son destin en main
En gagnant son troisième match de la saison, le premier à domicile, la réserve de Menton a fait un pas vers le maintien en R2M. A confirmer notamment contre le SLB.
Volley : Cannes aime les marathons
Au milieu de tableau de N3M, Cannes réalise une saison correcte mais doit faire preuve de plus de régularité pour viser plus haut d'ici le mois de mai. L'objectif de savoir conclure les matchs.
Volley : VBSL bien plus solide en N3M
Dans la zone rouge de N3M la saison passée mais finalement maintenu, Saint-Laurent du Var a bien négocié la trêve estivale pour travailler et construire un groupe plus compétitif.
Handball : BTP de retour au premier plan
Grâce à un très beau début d'année 2023, la N2F du BTP reste au contact de Plan de Cuques et pourrait bientôt ne plus rien s'interdire en visant la N1F.
Basket : Menton doit gagner à domicile
Incapable jusqu'à maintenant de gagner à domicile, la réserve de Menton surnage en Régionale 2 grâce à deux succès à l'extérieur, mais cela ne peut plus durer pour s'en sortir.
Handball : Grasse, un dernier espoir
Alors que son entraîneur annonce vouloir continuer le travail la saison prochaine, Grasse va tenter de sauver sa saison en passant en play-offs de N3F.
Basket : NBAO veut tout relancer
Au pied du podium en R2M, le NBAO n'a plus de joker en main dans l'optique des play-offs au moment où l'un des grands favoris à la montée, Vence, se présente face à lui.

L’ESOM a fait honneur à Nice

Ecrit par Martial HESPEL

Depuis samedi et jusqu’à ce lundi, se déroule à Nice la quatorzième édition de l’Euro Pétanque. Au milieu de la crème des tireurs et pointeurs européens, un petit club niçois : ESOM.

Samedi matin, sous la chaleur accablante à Acropolis, ils étaient neuf. Neuf licenciés de l’Espérance Sportive Ouvrière de la Madeleine Pétanque à prendre part au premier tour de l’Euro Pétanque au milieu de 1500 participants. Les trois triplettes ont faire honneur aux différents sponsors qui soutiennent le projet de Johann Franchi, créateur de la marque de vêtement niçois, Alourashop, investigateur du projet avec l’ESOM. 

Ainsi, en plus d’Alourashop, trois autres sponsors figuraient sur le maillot bleu azur, édition limitée, confectionné pour l’occasion : France Bleu Azur, So Nice Hôtels et Magsport06.

« Le but est de promouvoir un petit club local. Alourashop met en avant le patrimoine niçois. Ce club de l’ESOM créé en 1933 en fait partie« , explique Franchi à www.magsport06.fr. « Il y a forcément cet esprit de compétition, mais aussi de bonne humeur. L’Euro Pétanque c’est un peu le petit poucet qui peut jouer contre une grosse équipe, comme en Coupe de France de football. » 

C’est exactement ce qui est arrivé au deuxième tour pour la seule équipe ayant gagné son premier tour puisque la triplette du Président Luc Honoré a rencontré une équipe qui cumule les titres de champion de France et du monde dans différentes disciplines de la pétanque. Un score sans appel de 0-13, mais le sentiment du devoir accompli.

« On s’intéresse à nous. On voit que même le petit est considéré. On représente un maillot : ça aide de revendiquer un soutien. Et puis financièrement cela nous aide aussi car on nous paye les engagements », précise Honoré, à la tête d’un club qui compte 43 licenciés. Pour l’édition 2016, l’engouement autour de l’ESOM ne devrait pas retomber. Franchi espère engager au moins quatre triplettes.



Voir plus d'articles de la même catégorie