Par Sudeast Info
Handball : Cannes fait forfait en N2F
C'est la mort dans l'âme que Cannes-Mandelieu a été poussé vers le forfait général en N2F à mi-saison. La réserve n'était plus viable pour continuer.
Basket : NBAO à un cheveux de faire tomber Vence
Il faudra attendre pour vivre la première défaite de Vence à domicile. Le NBAO, dans un match au sommet de R2M, a frôlé cet exploit. Prometteur.
Basket : Vence s’est fait peur
Au terme de l'un des matchs au sommet du championnat, Vence est venu à bout du NBAO en prolongation. Leader de Régionale 2, le VBC doit assoir sa place en play-offs contre Cagnes.
Basket : Menton a son destin en main
En gagnant son troisième match de la saison, le premier à domicile, la réserve de Menton a fait un pas vers le maintien en R2M. A confirmer notamment contre le SLB.
Volley : Cannes aime les marathons
Au milieu de tableau de N3M, Cannes réalise une saison correcte mais doit faire preuve de plus de régularité pour viser plus haut d'ici le mois de mai. L'objectif de savoir conclure les matchs.
Volley : VBSL bien plus solide en N3M
Dans la zone rouge de N3M la saison passée mais finalement maintenu, Saint-Laurent du Var a bien négocié la trêve estivale pour travailler et construire un groupe plus compétitif.
Handball : BTP de retour au premier plan
Grâce à un très beau début d'année 2023, la N2F du BTP reste au contact de Plan de Cuques et pourrait bientôt ne plus rien s'interdire en visant la N1F.
Basket : Menton doit gagner à domicile
Incapable jusqu'à maintenant de gagner à domicile, la réserve de Menton surnage en Régionale 2 grâce à deux succès à l'extérieur, mais cela ne peut plus durer pour s'en sortir.
Handball : Grasse, un dernier espoir
Alors que son entraîneur annonce vouloir continuer le travail la saison prochaine, Grasse va tenter de sauver sa saison en passant en play-offs de N3F.
Basket : NBAO veut tout relancer
Au pied du podium en R2M, le NBAO n'a plus de joker en main dans l'optique des play-offs au moment où l'un des grands favoris à la montée, Vence, se présente face à lui.

Les Laurentins peuvent-ils voir loin ?

Ecrit par Martial Hespel

Pour l'ouverture du championnat N3M, Saint-Laurent du Var est allé gagner avec autorité à Antibes. Quelles leçons à tirer ?

Retour en fanfare à la compétition pour la Nationale 3 Masculine du Stade Laurentin ! Pascal Drouot, de retour sur le banc de cette équipe, n’a pas perdu la main et a conduit son groupe vers la victoire, sans contestation possible, 25-20 25-16 25-14, dans une salle antiboise à huis clos. « C’est le seul bémol de la rencontre », regrette le technicien Laurentin. Sur le terrain, même s’il déplore un joueur à l’infirmerie et des garçons encore en méforme, Pascal Drouot a pu constater une belle partition et peu de fausses notes.

« C’est un bon résultat qui lance bien notre saison. Nous avons commencé un peu timidement contre des Antibois plus déterminés. Puis, nous avons petit à petit pris confiance et retrouvé le jeu collectif stable des derniers entraînements pour maîtriser chacun des sets. » Plus important peut-être que le résultat, Pascal Drouot retient aussi le plaisir de retrouver les terrains. « Cela, malgré le huis clos, s’est ressenti dans un match joué dans une ambiance des plus agréables », narre t-il sur le site internet de la Fédération Sportive du Stade Laurentin.

Voilà un an que le championnat Nationale 3 n’a plus actualisé ses classements. La suite, c’est dès dimanche prochain, à Joseph Pagnol, face aux Varois d’Ollioules qui, eux, ont débuté leur exercice par une défaite à Fréjus. Mais pour savoir ce qu’il jouera réellement cette saison, Pascal Drouot attend d’avoir joué quatre matchs et notre petit doigt nous dit que ce décompte n’a rien d’anodin, puisqu’après Ollioules, il faudra aller à Mougins, une formation attendue au tournant par tous cette saison et qui n’a pas manqué son entrée en scène en étrillant Cagnes-sur-Mer. Puis, il faudra recevoir la toujours très délicate réserve d’Ajaccio et ses talents.

« C’est la première fois que je ne peux définir précisément des objectifs en ce début de saison. Cela fait quatre ans que je n’ai pas entraîné en Nationale 3, le championnat sort d’une saison blanche et beaucoup d’équipes ont été remodelées. D’ici trois journées on y verra plus clair. » La saison est lancée et ces trois points ont mis fin à six semaines d’une préparation où pour arriver le plus en forme possible, les Laurentins n’ont juré que par le travail de leur jeu et en aucun cas la recherche d’informations de la tactique des adversaires.

Notamment face à Cagnes-sur-Mer, grâce à la proximité géographique, le VBSL a pu jouer quatre matchs amicaux en plus des séances de travail. Pascal Drouot glisse, rassuré aussi par ce premier succès, que voilà dix jours qu’il sentait venir les retours positifs du travail entrepris. Une stabilité à confirmer au plus vite.



Voir plus d'articles de la même catégorie