Par Sudeast Info
Handball : Antibes à la guerre sans Giusta
Manon Giusta quitte à nouveau la scène. Une nouvelle opération à l'épaule l'attend, elle qui a fait tant de bien à la PNF antiboise en début de saison.
Handball : Gallice et le Cros sans pause
Bientôt trois mois après le début de sa préparation estivale, la PNM du Cros-de-Cagnes n'a joué que trois matchs. Le coach Raphaël Gallice attend, enfin, de voir les matchs s'enchaîner.
Handball : Grasse bascule en tête
Retrouvera t-on Grasse en Nationale 2 la saison prochaine ? La N3F du coach Dalmasso ont envoyé un sérieux signal à Cagnes-sur-Mer.
Handball : le HBMMS piaffe d’impatience
Avec seulement trois matchs disputés, la PNM du HBMMS patiente avant de réellement lancer sa saison. La réception du Cros va t-elle permettre de se rassurer ?
Handball : le BTP est en avance
Le bilan de début de saison de la Pré-Nationale du BTP est excellent. Invaincu après cinq journées, le groupe de Ziane Elfraihi est en avance sur son tableau de marche.
Handball : Antibes, contre les éléments
Avec la venue de Nîmes, pour le compte de la cinquième journée de N1M, Antibes tentera de résoudre l'équation pour s'imposer. Diminué, il faudra lutter.
Basket : Saint-Laurent tient son rang
Grâce à deux succès acquis à domicile, la N3M du SLB prouve à chacun qu'elle sera bien dans la course aux accessits cette année.
Basket : Grasse se lance « enfin »
Ce week-end, à l'occasion de la 3e journée de PNM, Grasse a décroché son premier succès, un moment important pour Joseph Galas et ses hommes.
Volley-ball : Cannes ne manque son entrée
Trois points. Ce qui est pris n'est plus à prendre. La jeune équipe de Cannes a réussi ses débuts en N3M.
Volle-Ball : Que peut jouer Antibes ?
Pour son entrée en N3M, Antibes a peiné à exister contre Saint-Laurent (25-20 25-16 25-14) et va devoir réagir rapidement même si le calendrier ne lui permet pas encore.

Les Laurentins peuvent-ils voir loin ?

Ecrit par Martial Hespel

Pour l'ouverture du championnat N3M, Saint-Laurent du Var est allé gagner avec autorité à Antibes. Quelles leçons à tirer ?

Retour en fanfare à la compétition pour la Nationale 3 Masculine du Stade Laurentin ! Pascal Drouot, de retour sur le banc de cette équipe, n’a pas perdu la main et a conduit son groupe vers la victoire, sans contestation possible, 25-20 25-16 25-14, dans une salle antiboise à huis clos. « C’est le seul bémol de la rencontre », regrette le technicien Laurentin. Sur le terrain, même s’il déplore un joueur à l’infirmerie et des garçons encore en méforme, Pascal Drouot a pu constater une belle partition et peu de fausses notes.

« C’est un bon résultat qui lance bien notre saison. Nous avons commencé un peu timidement contre des Antibois plus déterminés. Puis, nous avons petit à petit pris confiance et retrouvé le jeu collectif stable des derniers entraînements pour maîtriser chacun des sets. » Plus important peut-être que le résultat, Pascal Drouot retient aussi le plaisir de retrouver les terrains. « Cela, malgré le huis clos, s’est ressenti dans un match joué dans une ambiance des plus agréables », narre t-il sur le site internet de la Fédération Sportive du Stade Laurentin.

Voilà un an que le championnat Nationale 3 n’a plus actualisé ses classements. La suite, c’est dès dimanche prochain, à Joseph Pagnol, face aux Varois d’Ollioules qui, eux, ont débuté leur exercice par une défaite à Fréjus. Mais pour savoir ce qu’il jouera réellement cette saison, Pascal Drouot attend d’avoir joué quatre matchs et notre petit doigt nous dit que ce décompte n’a rien d’anodin, puisqu’après Ollioules, il faudra aller à Mougins, une formation attendue au tournant par tous cette saison et qui n’a pas manqué son entrée en scène en étrillant Cagnes-sur-Mer. Puis, il faudra recevoir la toujours très délicate réserve d’Ajaccio et ses talents.

« C’est la première fois que je ne peux définir précisément des objectifs en ce début de saison. Cela fait quatre ans que je n’ai pas entraîné en Nationale 3, le championnat sort d’une saison blanche et beaucoup d’équipes ont été remodelées. D’ici trois journées on y verra plus clair. » La saison est lancée et ces trois points ont mis fin à six semaines d’une préparation où pour arriver le plus en forme possible, les Laurentins n’ont juré que par le travail de leur jeu et en aucun cas la recherche d’informations de la tactique des adversaires.

Notamment face à Cagnes-sur-Mer, grâce à la proximité géographique, le VBSL a pu jouer quatre matchs amicaux en plus des séances de travail. Pascal Drouot glisse, rassuré aussi par ce premier succès, que voilà dix jours qu’il sentait venir les retours positifs du travail entrepris. Une stabilité à confirmer au plus vite.



Voir plus d'articles de la même catégorie