Par Sudeast Info
Basket : Vence ne se cache pas
C'est un Jean-Luc Cerutti très ambitieux qui s'avance. Un objectif principal : monter en Pré-Nationale. Mais pas que, le coach voit plus loin...
Basket : Dirion et Mougins, objectif R2
Michael Dirion n'aura finalement passé qu'une saison à Mouans-Sartoux. Déjà de retour à Mougins il n'a qu'un objectif en tête : remonter aussi vite que possible en Régionale 2.
Basket : 14 équipes en Nationale 3
Le championnat N3M passe de 12 à 14 pour la saison à venir. Un mois de plus de compétition avec son lot de surprises et de retournements de situations ?
Volley : Desmedt remplace Rey
Jonathey Rey (à gauche), ici aux côtés de l'un de ses piliers, Jérémy Magar, ne sera plus l'entraîneur de la PNM de Mandelieu. Michel Desmedt lui succède.
Volley : Cannes connait son calendrier
La Nationale 3 de l'AS Cannes sait qu'elle ne chômera pas cette saison. Les deux premières journées résument à elles-seules les joutes à venir.
Basket : Engouement au Hangar 21
Les play-offs de la deuxième Summer League du Hangar 21 touchent à leurs fins : le 28 juillet. Un succès à nouveau pour ce lieu déjà incontournable.
Basket : Boscher retrouve le banc en N3M
Après un an de transition, Johann Boscher est de retour sur le banc de la Nationale 3 Masculine de l'AS Monaco Basket et ce n'est pas pour de la figuration.
Volley : Mandelieu vs Antibes en ouverture
La composition de la Poule N3M est connue ainsi que son calendrier avec un premier derby maralpin pour lancer d'entrée les hostilités.
Basket : Le CCAB a rendez-vous
Nous connaissaons la date de la reprise pour la N3M du CCAB. Un programme digne formation professionnelle qui n'a qu'un unique objectif : remonter en Nationale 2.
Basket : Chaix fait le choix de s’arrêter
Jérémy Chaix a indiqué à notre média qu'il ne sera plus à la rentrée l'entraîneur de la Pré-Nationale Féminine du VBC.

Les Laurentines veulent voir haut

Ecrit par Martial Hespel

De manière conquérante, le VBSL aborde la suite de sa saison en Elite Nationale. Un maintien en passant par les play-offs n'est pas utopique. Loin de là.

Au terme d’une première partie de saison chaotique, le VBSL a finalement décroché lors des play-downs son maintien en Elite Nationale. Durant l’été, il serait exagéré de dire qu’une page blanche a habillé la une d’un nouveau chapitre.

Nous n’en sommes pourtant pas si loin avec notamment un groupe fortement renouvelé avec sept départs ou arrêts pour six arrivées. Un groupe réduit à neuf unités là où, Mougins, qui évolue dans la même division – mais qui n’affiche pas les mêmes ambitions – en compte douze. Pire, la centrale russe Anastasiia Tkidycheva, est arrivée plus tard en raison d’un souci de visa. Ajoutez à cela la quarantaine réglementaire liée au Covid, les premiers matchs ne se sont joués qu’à huit. Cela n’a pas empêché Sacha Fomina, nouvel entraîneur, de réussir son début de saison avec sept points au compteur en quatre journées, tout en ayant déjà joué Mougins, considéré comme l’ogre de la poule.

Dernièrement, un premier revers à domicile, contre Saint-Dié, 3 sets 2, après pourtant avoir mené deux manches à une, a mis un coup d’arrêt à cette bonne entame de saison. Une évolution est clairement à noter puisque la saison passée, le VBSL avait encaissé deux fois 0-3 face à cette même formation. Mais pour Loana Berty, il faut se consacrer sur le présent. « C’est une nouvelle équipe avec des nouvelles joueuses. On peut se rappeler des scores de la saison passée mais on se concentre sur cette saison, Nous sommes une équipe assez solide et avec un bel avenir. » Impossible ainsi de se satisfaire d’un point. « Puisque nous étions devant, on peut avoir certains regrets. Mais on peut en tirer du positif car on s’est montré capable de beaucoup de choses qui peuvent être très bonnes mais aussi mauvaises. Nous allons continuer à avancer et à nous entraîner durement pour faire mieux même si c’est sur la bonne voie. »

Même son de cloche du côté de Lisa Lecouls qui a entamé sa deuxième saison à Pagnol. « Nous sommes forcément un peu déçues. Je pense qu’on avait nos chances de l’emporter. Nous n’avons pas su conclure dans le quatrième set ni relever la tête pour aller chercher le tie-break. En revanche, non, ce ne sont pas deux points de perdus. Saint-Dié reste une belle équipe. Il faut positiver et se servir de ce match pour la suite. »

La suite est les objectifs sont simples. Saint-Laurent a encore trois matchs à jouer pour conclure sa phase aller : Clamart – samedi soir à 18 heures – l’IFVB dans quinze jours, puis Harnes. Un unique objectif pour les deux joueuses, prendre six points sur les deux matchs à venir pour espérer finir dans le top 3 et donc se maintenir grâce aux play-offs. « On y verra plus clair après ces deux matchs », prévient Lecouls sur le site internet de la Fédération Sportive du Stade Laurentin.« Si nous voulons espérer quelque chose pour la suite, nous n’avons pas d’autre choix que de faire le plein. La lutte va être rude, tout le monde peut battre tout le monde. Je trouve que le niveau est beaucoup plus relevé que les années précédentes. Un vrai combat est à venir pour aller chercher les play-offs. Tout les matchs sont cruciaux. »

C’est un groupe réduit et très soudé qui s’avance donc vers la suite de la saison. « On est obligé d’être toujours là, les unes pour les autres. La cohésion s’amplifie ainsi. On est un groupe solidaire et il faut surtout croiser les doigts pour voir l’infirmerie rester vide », souffle Loana Berty, fin prête à en découdre.



Voir plus d'articles de la même catégorie