Par Sudeast Info
Handball : Cannes fait forfait en N2F
C'est la mort dans l'âme que Cannes-Mandelieu a été poussé vers le forfait général en N2F à mi-saison. La réserve n'était plus viable pour continuer.
Basket : NBAO à un cheveux de faire tomber Vence
Il faudra attendre pour vivre la première défaite de Vence à domicile. Le NBAO, dans un match au sommet de R2M, a frôlé cet exploit. Prometteur.
Basket : Vence s’est fait peur
Au terme de l'un des matchs au sommet du championnat, Vence est venu à bout du NBAO en prolongation. Leader de Régionale 2, le VBC doit assoir sa place en play-offs contre Cagnes.
Basket : Menton a son destin en main
En gagnant son troisième match de la saison, le premier à domicile, la réserve de Menton a fait un pas vers le maintien en R2M. A confirmer notamment contre le SLB.
Volley : Cannes aime les marathons
Au milieu de tableau de N3M, Cannes réalise une saison correcte mais doit faire preuve de plus de régularité pour viser plus haut d'ici le mois de mai. L'objectif de savoir conclure les matchs.
Volley : VBSL bien plus solide en N3M
Dans la zone rouge de N3M la saison passée mais finalement maintenu, Saint-Laurent du Var a bien négocié la trêve estivale pour travailler et construire un groupe plus compétitif.
Handball : BTP de retour au premier plan
Grâce à un très beau début d'année 2023, la N2F du BTP reste au contact de Plan de Cuques et pourrait bientôt ne plus rien s'interdire en visant la N1F.
Basket : Menton doit gagner à domicile
Incapable jusqu'à maintenant de gagner à domicile, la réserve de Menton surnage en Régionale 2 grâce à deux succès à l'extérieur, mais cela ne peut plus durer pour s'en sortir.
Handball : Grasse, un dernier espoir
Alors que son entraîneur annonce vouloir continuer le travail la saison prochaine, Grasse va tenter de sauver sa saison en passant en play-offs de N3F.
Basket : NBAO veut tout relancer
Au pied du podium en R2M, le NBAO n'a plus de joker en main dans l'optique des play-offs au moment où l'un des grands favoris à la montée, Vence, se présente face à lui.

Les jeunes niçois en plein apprentissage

Ecrit par Martial HESPEL

Promue cette saison en Nationale 3 Masculine, la réserve du Cavigal vit des débuts difficiles. Son entraîneur, Marc Drusian, reste malgré tout positif et croit en son groupe, mais a conscience qu’il ne faut pas trainer.

Deux matchs, deux défaites et trente-sept petits buts marqués. « Si arithmétiquement le tableau n’est pas rose, paradoxalement, les éléments encourageants ne manquent pas. » Marc Drusian reste positif, la saison est longue. Promue cette année cinquième division, l’équipe compte sur son nouvel entraîneur pour prendre, du mieux possible, la succession de Jean-Baptiste Gervais, qui après avoir entraîné cinq ans cette génération, est aujourd’hui sur le banc de la Nationale 1.

L’un des principaux chantiers de Drusian est de ne pas lâcher son groupe, car, il l’affirme, les joueurs travaillent sérieusement et le niveau de jeu grimpe. « L’entrée en championnat se révèle, comme attendu, compliquée », explique t-il pour www.magsport06.fr, après le revers subi à Corte samedi derner, 25 à 17. « Avec de très jeunes joueurs issus des -18 ans Métropole et le plus gros issu de l’équipe qui a gagné l’accession l’année passé, il ne fallait pas s’attendre à un début de saison flamboyant. De plus, l’équipe fanion, bien que talentueuse, n’est pas assez armée quantitativement pour faire descendre un ou deux joueurs aguerris aux joutes nationales contrairement aux autres équipes réserves. »

« Le championnat est sans pitié »

Et comme si le début de saison n’était pas assez difficile, les Niçois vont recevoir samedi Antibes, qui n’ambitionne qu’une chose : monter en Nationale 2. Ses deux premières victoires et sa place de leader sont là pour le prouver. « C’est un adversaire qui ne joue visiblement pas dans la même cour que nous. C’est pas fait pour nous rassurer à court terme… Mais il va être capital de ne pas sortir de la dynamique du travail engagée et croire au potentiel indéniable de l’équipe. » 

Mais malgré toute la meilleure volonté du monde, il est impossible, en quelques semaines, de combler le déficit d’expérience, « voir de vice. » Alors, Drusian et le staff technique vont travailler pour améliorer la « vitesses de jeu, la connaissance tactique et les compétences techniques. Il nous faudra juste pouvoir cueillir les fruits de notre boulot à temps, car le temps joue contre nous et le championnat est sans pitié. » Les pensionnaires de Pasteur sont derniers et comme le dit Drusian, à court terme, la réception d’Antibes samedi ne devrait rien arranger…

(Crédit photo : Magsport06)



Voir plus d'articles de la même catégorie