Par Sudeast Info
Handball : Cannes fait forfait en N2F
C'est la mort dans l'âme que Cannes-Mandelieu a été poussé vers le forfait général en N2F à mi-saison. La réserve n'était plus viable pour continuer.
Basket : NBAO à un cheveux de faire tomber Vence
Il faudra attendre pour vivre la première défaite de Vence à domicile. Le NBAO, dans un match au sommet de R2M, a frôlé cet exploit. Prometteur.
Basket : Vence s’est fait peur
Au terme de l'un des matchs au sommet du championnat, Vence est venu à bout du NBAO en prolongation. Leader de Régionale 2, le VBC doit assoir sa place en play-offs contre Cagnes.
Basket : Menton a son destin en main
En gagnant son troisième match de la saison, le premier à domicile, la réserve de Menton a fait un pas vers le maintien en R2M. A confirmer notamment contre le SLB.
Volley : Cannes aime les marathons
Au milieu de tableau de N3M, Cannes réalise une saison correcte mais doit faire preuve de plus de régularité pour viser plus haut d'ici le mois de mai. L'objectif de savoir conclure les matchs.
Volley : VBSL bien plus solide en N3M
Dans la zone rouge de N3M la saison passée mais finalement maintenu, Saint-Laurent du Var a bien négocié la trêve estivale pour travailler et construire un groupe plus compétitif.
Handball : BTP de retour au premier plan
Grâce à un très beau début d'année 2023, la N2F du BTP reste au contact de Plan de Cuques et pourrait bientôt ne plus rien s'interdire en visant la N1F.
Basket : Menton doit gagner à domicile
Incapable jusqu'à maintenant de gagner à domicile, la réserve de Menton surnage en Régionale 2 grâce à deux succès à l'extérieur, mais cela ne peut plus durer pour s'en sortir.
Handball : Grasse, un dernier espoir
Alors que son entraîneur annonce vouloir continuer le travail la saison prochaine, Grasse va tenter de sauver sa saison en passant en play-offs de N3F.
Basket : NBAO veut tout relancer
Au pied du podium en R2M, le NBAO n'a plus de joker en main dans l'optique des play-offs au moment où l'un des grands favoris à la montée, Vence, se présente face à lui.

Les InterPôles pour Cannes PACA

Ecrit par Martial HESPEL

Le Pôle Espoir Cannes PACA a remporté il y a trois semaines les InterPôles qui se déroulaient à Vichy. Une vraie réussite pour la formation locale, un groupe à 70% maralpin.

Du 28 mars au 1er avril dernier, se sont déroulés les Interpôles à Vichy. Une compétition qui regroupait les Pôles Espoir de Strasbourg, Chatenay, Dinard, Lyon, Wattignies, Talence, Montpellier et… Cannes. Et ceux sont les Maralpins, emmenés par leur coach Eric Rouer, qui ont décroché la timbale.

Deux Poules de quatre ont été constituées et Cannes s’est retrouvé avec Strasbourg, Talence et Dinard. Deux succès 3-0 contre Strasbourg et Talence et enfin 3-1 face à Dinard. En demi-finale, un succès 3 sets à 2  contre Wattignies avant de conclure très nettement contre Chatenay en finale : 25-22 25-15 25-15.

Un résultat qui confirme que, depuis des années, les Alpes-Maritimes sont une plaque tournante du volley-ball national. « Le Pôle Espoirs Cannes PACA, avait participé aux Interpôles du Sud à Castelnaudary en décembre 2015, se classant deuxième derrière le Pôle de Lyon et avait ainsi perdu toute chance de disputer les finales UNSS, qualificatives au championnat du monde ISF en Serbie. Trois mois de travail supplémentaires plus tard le groupe a su réagir et remporter le titre de champion de France des Pôles : structures d’accès à haut niveau. » Un titre qu’avait remporté en 2009 Timothée Carle, joueur professionnel aujourd’hui Ligue A. L’effectif de ce cru victorieux en 2016 est composé à 70% de joueurs licenciés dans le 06. Les autres viennent notamment de Hyères / Pierrefeu, qui monte en Nationale 2, ou encore d’Aubagne. Tous ces jeunes ont entre 15 et 18 ans : de la seconde à la terminale. « L’objectif premier est de trouver des joueurs qui alimenteront l’équipe de France senior ! Les autres alimenteront les équipes en fonction de leur niveau atteint. » L’équipe de France actuel possède notamment Thibault Rossard, Kévin Tillie et Nicolas Le Goff qui sont tous passés par ce Pôle cannois. A qui le tour ?

Le staff de Rouer est composé de Marc Obrador, Simon Cayron et de Dusan Pribanovic pour ses adjoints, mais aussi du préparateur physique Anthony Santerre, du kiné Johan Baudot et du médecin Michel Gaillaud. 

Effectif : Saccomano Thinaut, Maxime Loubeyre, Rebeyrol François, Pire Mathias, Carreno Antoine, Falin Benjamin, Diongue Boubacar, Gambelin Alexandre, Labazhevich Roman, Vezzani Benjamin, Da Cuhna Alan, Laumon Maxime, Pastorello Alexandre, Tricault Luca, Glowacz Léo, Biancheri Maxime, Battelli Xavier, Helfer Thomas et Planet Fabien.



Voir plus d'articles de la même catégorie