Par Sudeast Info
Handball : Cannes fait forfait en N2F
C'est la mort dans l'âme que Cannes-Mandelieu a été poussé vers le forfait général en N2F à mi-saison. La réserve n'était plus viable pour continuer.
Basket : NBAO à un cheveux de faire tomber Vence
Il faudra attendre pour vivre la première défaite de Vence à domicile. Le NBAO, dans un match au sommet de R2M, a frôlé cet exploit. Prometteur.
Basket : Vence s’est fait peur
Au terme de l'un des matchs au sommet du championnat, Vence est venu à bout du NBAO en prolongation. Leader de Régionale 2, le VBC doit assoir sa place en play-offs contre Cagnes.
Basket : Menton a son destin en main
En gagnant son troisième match de la saison, le premier à domicile, la réserve de Menton a fait un pas vers le maintien en R2M. A confirmer notamment contre le SLB.
Volley : Cannes aime les marathons
Au milieu de tableau de N3M, Cannes réalise une saison correcte mais doit faire preuve de plus de régularité pour viser plus haut d'ici le mois de mai. L'objectif de savoir conclure les matchs.
Volley : VBSL bien plus solide en N3M
Dans la zone rouge de N3M la saison passée mais finalement maintenu, Saint-Laurent du Var a bien négocié la trêve estivale pour travailler et construire un groupe plus compétitif.
Handball : BTP de retour au premier plan
Grâce à un très beau début d'année 2023, la N2F du BTP reste au contact de Plan de Cuques et pourrait bientôt ne plus rien s'interdire en visant la N1F.
Basket : Menton doit gagner à domicile
Incapable jusqu'à maintenant de gagner à domicile, la réserve de Menton surnage en Régionale 2 grâce à deux succès à l'extérieur, mais cela ne peut plus durer pour s'en sortir.
Handball : Grasse, un dernier espoir
Alors que son entraîneur annonce vouloir continuer le travail la saison prochaine, Grasse va tenter de sauver sa saison en passant en play-offs de N3F.
Basket : NBAO veut tout relancer
Au pied du podium en R2M, le NBAO n'a plus de joker en main dans l'optique des play-offs au moment où l'un des grands favoris à la montée, Vence, se présente face à lui.

Les féminines du Bâtiment au rendez-vous

Ecrit par Martial HESPEL

Brillante deuxième du championnat Pré-Nationale Féminine (6e division) la saison passée derrière la réserve de la LFH de l’OGC Nice, l’ASBTP Nice est, encore cette saison, dans le coup pour jouer les premiers rôles. 

Les Niçoises sont aujourd’hui troisièmes de PNF avec 20 points mais comptent un match en retard sur Val d’Argent (1er ; 25 points) et Cagnes-sur-Mer (2e ; 21 points). « Mon effectif a évolué l’été dernier puisque trois de mes joueuses titulaires ont arrêté leur carrière. Elles ont été remplacées par des nouvelles venues mais aussi par des filles qui ont gagné du temps de jeu cette saison grâce à leur travail et leurs progrès », détaille Murielle Bailet, entraîneur du Bâtiment. Comme chaque année, Bailet et son groupe visent le podium. « J’ai une équipe très homogène. Les plus anciennes encadrent admirablement les moins expérimentées. L’ambiance est bonne : c’est sérieux. Au fil des matchs, on essaye de hisser notre niveau vers le haut. »

Pour Bailet, son groupe est homogène. Pour appuyer ce propos, il suffit de jeter un coup d’œil sur le classement des scoreuses. L’ASBTP, que l’on peut considérer comme virtuelle deuxième meilleure attaque du championnat, voit Lisa Fiegehenn arriver en 20e position avec trente buts marqués. Il faut aller au delà pour trouver le reste de l’effectif. « Malheureusement deux défaites à l’extérieur contre des équipes (AS Cannes et La Garde ndlr) qui ne peuvent pas monter car étant des réserves de NF3, peuvent nous coûter chère en fin de saison. » 

« La NF3 : un bel objectif »

En revanche, Le Bâtiment a battu Cagnes-sur-Mer (26-23) et Val d’Argent (21-19). « Ces équipes sont nos adversaires pour la montée en NF3 avec également Vallauris (4e). » Le 11 janvier, l’ASBTP Nice, à l’occasion de la dixième journée, va recevoir son voisin du Cavigal, lanterne rouge du championnat. Il faudra aborder ce match avec sérieux pour, ensuite, se déplacer à Vallauris. « Ce match contre Vallauris sera presque notre dernière chance de monter. Une troisième défaite nous priverait certainement de la première place en fin de saison. Mais le championnat est loin d’être joué. Nous prenons les matchs les uns après les autres en essayant de nous améliorer. Le groupe tient le choc physiquement. Je peux m’appuyer sur un collectif de quatorze joueuses de champ et quatre gardiennes : ce qui est confortable. »

En toute sincérité, Murielle Bailet ne se cache pas et pense, dans un coin de sa tête, à rejoindre la réserve du Gym en NF3. « Notre objectif n’est pas vraiment de monter. Mais si l’opportunité se présente on la prendra. L’ASBTP Nice est un club formateur et il est vrai que pour nos jeunes filles qui jouent en -16 ans Méditerranée (lire ici) et autre niveau (lire ici), une équipe en NF3 serait un bel objectif. »

(crédit photo : ASBTP Nice Handball)



Voir plus d'articles de la même catégorie