Par Sudeast Info
Handball : Cannes fait forfait en N2F
C'est la mort dans l'âme que Cannes-Mandelieu a été poussé vers le forfait général en N2F à mi-saison. La réserve n'était plus viable pour continuer.
Basket : NBAO à un cheveux de faire tomber Vence
Il faudra attendre pour vivre la première défaite de Vence à domicile. Le NBAO, dans un match au sommet de R2M, a frôlé cet exploit. Prometteur.
Basket : Vence s’est fait peur
Au terme de l'un des matchs au sommet du championnat, Vence est venu à bout du NBAO en prolongation. Leader de Régionale 2, le VBC doit assoir sa place en play-offs contre Cagnes.
Basket : Menton a son destin en main
En gagnant son troisième match de la saison, le premier à domicile, la réserve de Menton a fait un pas vers le maintien en R2M. A confirmer notamment contre le SLB.
Volley : Cannes aime les marathons
Au milieu de tableau de N3M, Cannes réalise une saison correcte mais doit faire preuve de plus de régularité pour viser plus haut d'ici le mois de mai. L'objectif de savoir conclure les matchs.
Volley : VBSL bien plus solide en N3M
Dans la zone rouge de N3M la saison passée mais finalement maintenu, Saint-Laurent du Var a bien négocié la trêve estivale pour travailler et construire un groupe plus compétitif.
Handball : BTP de retour au premier plan
Grâce à un très beau début d'année 2023, la N2F du BTP reste au contact de Plan de Cuques et pourrait bientôt ne plus rien s'interdire en visant la N1F.
Basket : Menton doit gagner à domicile
Incapable jusqu'à maintenant de gagner à domicile, la réserve de Menton surnage en Régionale 2 grâce à deux succès à l'extérieur, mais cela ne peut plus durer pour s'en sortir.
Handball : Grasse, un dernier espoir
Alors que son entraîneur annonce vouloir continuer le travail la saison prochaine, Grasse va tenter de sauver sa saison en passant en play-offs de N3F.
Basket : NBAO veut tout relancer
Au pied du podium en R2M, le NBAO n'a plus de joker en main dans l'optique des play-offs au moment où l'un des grands favoris à la montée, Vence, se présente face à lui.

« Les dirigeants assumeront »

Ecrit par Martial HESPEL

Le tout nouveau club du Pays de Grasse ASPTT fait fort dans sa section féminine. Leader après dix journées en N3F, la question se pose forcément pour la montée en N2F.

Après dix journées en Nationale 3 Féminine, soit donc à un match de la mi-saison, le Pays de Grasse ASPTT – Anciennement, pour le secteur fémininin, l’ASPTT Grasse Mouans-Sartoux – est leader. Certes cela reste fragile car le top 6 se tient en trois points, mais les faits sont là : Grasse est premier. Une vraie réussite pour un groupe complètement recomposé autour du coach Laurent Baudet, fait d’anciennes roses et d’ex-cannoises. Une première place avec, au passage et de très loin, la meilleure attaque du championnat avec une moyenne de 29 buts marqués.

« Lors de la création du club du Pays de Grasse Handball ASPTT, par la fusion des trois clubs (ASPTT Grasse, Peymeinade et ASPTT Grasse – Mouans-Sartoux ; ndlr), notre objectif était d’une part de maintenir un groupe seniors féminin avec deux équipes compétitives au niveau de la N3F et de la PERF et d’autre part de stabiliser les deux équipes seniors masculin en ETM et PERM », raconte Frédéric Gabert, Président, à www.magsport06.fr. Ce dernier explique plus précisément l’ambition d’un maintien rapide pour la Nationale 3 et d’un retour en Pré-Nationale pour la réserve, grâce au travail de Laurent Baudet et de Jérémy Schneider. En effet, la réserve vient de descendre et pour plus de compétitivité, le but est rapidement de retrouver le niveau PNF. Avec Saint-Martin du Var et Carros / Vence, la réserve est dans les temps pour jouer le titre.

Mais plus surprenant, dans la rapidité de la cohésion, l’équipe une est donc là, dans le coup, comme il y a deux ans, pour monter en Nationale 2. « Nous avons convenu de prendre chaque match les uns après les autres car nous disposons d’un effectif assez restreint alors que le championnat retour va être encore long. Nous sommes très satisfaits du jeu produit par les filles avec une bonne symbiose entre les anciennes du club et les nouvelles venues, basé sur un état d’esprit de conquête et solidarité, ainsi que sur leur vitesse de jeu. Par conséquent, il est encore trop tôt pour se prononcer à mi-parcours, mais quoi qu’il arrive, les dirigeants assumeront face aux résultats sportifs. » Comprendra qui voudra.

(Crédit photo : Pays de Grasse Handball ASPTT)



Voir plus d'articles de la même catégorie