Par Sudeast Info
Handball : Cannes fait forfait en N2F
C'est la mort dans l'âme que Cannes-Mandelieu a été poussé vers le forfait général en N2F à mi-saison. La réserve n'était plus viable pour continuer.
Basket : NBAO à un cheveux de faire tomber Vence
Il faudra attendre pour vivre la première défaite de Vence à domicile. Le NBAO, dans un match au sommet de R2M, a frôlé cet exploit. Prometteur.
Basket : Vence s’est fait peur
Au terme de l'un des matchs au sommet du championnat, Vence est venu à bout du NBAO en prolongation. Leader de Régionale 2, le VBC doit assoir sa place en play-offs contre Cagnes.
Basket : Menton a son destin en main
En gagnant son troisième match de la saison, le premier à domicile, la réserve de Menton a fait un pas vers le maintien en R2M. A confirmer notamment contre le SLB.
Volley : Cannes aime les marathons
Au milieu de tableau de N3M, Cannes réalise une saison correcte mais doit faire preuve de plus de régularité pour viser plus haut d'ici le mois de mai. L'objectif de savoir conclure les matchs.
Volley : VBSL bien plus solide en N3M
Dans la zone rouge de N3M la saison passée mais finalement maintenu, Saint-Laurent du Var a bien négocié la trêve estivale pour travailler et construire un groupe plus compétitif.
Handball : BTP de retour au premier plan
Grâce à un très beau début d'année 2023, la N2F du BTP reste au contact de Plan de Cuques et pourrait bientôt ne plus rien s'interdire en visant la N1F.
Basket : Menton doit gagner à domicile
Incapable jusqu'à maintenant de gagner à domicile, la réserve de Menton surnage en Régionale 2 grâce à deux succès à l'extérieur, mais cela ne peut plus durer pour s'en sortir.
Handball : Grasse, un dernier espoir
Alors que son entraîneur annonce vouloir continuer le travail la saison prochaine, Grasse va tenter de sauver sa saison en passant en play-offs de N3F.
Basket : NBAO veut tout relancer
Au pied du podium en R2M, le NBAO n'a plus de joker en main dans l'optique des play-offs au moment où l'un des grands favoris à la montée, Vence, se présente face à lui.

Les Cannois iront-ils au bout ?

Ecrit par Martial HESPEL

Le sprint final de la NM3 se lance ce week-end. Fin de la trêve : il reste six journées. Dimanche, le leader, Cannes, reçoit Mougins. Le début de la marche triomphale ?

Comme sa grande soeur, la Ligue A, la Nationale 3 Masculine de l’AS Cannes est leader de son championnat. A six journées du terme de la phase régulière l’équipe d’Eric Rouer occupe donc la seule place qualificative pour la montée en Nationale 2. L’un des objectifs du club, sans pour autant être indispensable. 

Ce week-end, le championnat reprend ses droits après une longue trêve de cinq semaines. « Que l’on soit leader ou pas la trêve reste une période difficile à gérer. Nous avons travaillé comme nous le faisions depuis le début de l’année », confie le coach à www.magsport06.fr. Et si Rouer a laissé son groupe souffler une dizaine de jours, le programme s’est avéré être très chargé par la suite. En même temps que la reprise des entraînements, Rouer a programmé pas mois de cinq matchs amicaux à partir de la mi-février. Deux face à la Nationale 2 de Nice, un face à deux autres Nationales 2, Cagnes et Monaco et un dernier contre Antibes, Nationale 3.

« Beaucoup de travail à fournir »

On prépare déjà le niveau Nationale 2 pour la saison prochaine ? « Ces rencontres m’ont permis de garder le groupe sous tension, mais il nous a également permis de nous faire une idée du travail qu’il reste à fournir… Nous avons été en difficulté sur toutes les rencontres, même si j’ai pu faire tourner mon effectif, mon six majeur, ne parvenait pas à tenir face au équipe de la division supérieure. » Du gros niveau car Nice et Monaco joue les play-offs de Nationale 2, quant à Cagnes, si elle joue les play-downs, on connait la grande qualité de cet effectif, sa saison ratée relève d’avantage d’un accident.

Pour la reprise de la saison, Rouer peut compter sur un groupe opérationnel, ou presque. Seul l’un des passeurs, Nathan Tardioli, est en délicatesse avec son pouce droit. Et dimanche, pour la reprise au Palais des Victoires, il faudra être très vigilant face à la jeune mais talentueuse équipe de Mougins, qui monte en puissance de match en match. Elle joue son maintien, mais on sait que les retours de trêves sont toujours particuliers et le surprises y sont nombreuses. « Nous allons essayer de retrouver rapidement le rythme de la compétition. Les matchs amicaux restent des matchs sans enjeu pour les joueurs. La reprise face à Mougins sonnera la dernière ligne droite  : il reste six journées. Il faudra prendre ce match très au sérieux et jouer juste pour ne pas être surpris. » Coup d’envoi de la rencontre dimanche à 16h00. Un match capital dans l’optique du titre comme dans la course au maintien et nous, on aime !

(Crédit photo : AS Cannes Volley)



Voir plus d'articles de la même catégorie