Par Sudeast Info
Handball : Cannes fait forfait en N2F
C'est la mort dans l'âme que Cannes-Mandelieu a été poussé vers le forfait général en N2F à mi-saison. La réserve n'était plus viable pour continuer.
Basket : NBAO à un cheveux de faire tomber Vence
Il faudra attendre pour vivre la première défaite de Vence à domicile. Le NBAO, dans un match au sommet de R2M, a frôlé cet exploit. Prometteur.
Basket : Vence s’est fait peur
Au terme de l'un des matchs au sommet du championnat, Vence est venu à bout du NBAO en prolongation. Leader de Régionale 2, le VBC doit assoir sa place en play-offs contre Cagnes.
Basket : Menton a son destin en main
En gagnant son troisième match de la saison, le premier à domicile, la réserve de Menton a fait un pas vers le maintien en R2M. A confirmer notamment contre le SLB.
Volley : Cannes aime les marathons
Au milieu de tableau de N3M, Cannes réalise une saison correcte mais doit faire preuve de plus de régularité pour viser plus haut d'ici le mois de mai. L'objectif de savoir conclure les matchs.
Volley : VBSL bien plus solide en N3M
Dans la zone rouge de N3M la saison passée mais finalement maintenu, Saint-Laurent du Var a bien négocié la trêve estivale pour travailler et construire un groupe plus compétitif.
Handball : BTP de retour au premier plan
Grâce à un très beau début d'année 2023, la N2F du BTP reste au contact de Plan de Cuques et pourrait bientôt ne plus rien s'interdire en visant la N1F.
Basket : Menton doit gagner à domicile
Incapable jusqu'à maintenant de gagner à domicile, la réserve de Menton surnage en Régionale 2 grâce à deux succès à l'extérieur, mais cela ne peut plus durer pour s'en sortir.
Handball : Grasse, un dernier espoir
Alors que son entraîneur annonce vouloir continuer le travail la saison prochaine, Grasse va tenter de sauver sa saison en passant en play-offs de N3F.
Basket : NBAO veut tout relancer
Au pied du podium en R2M, le NBAO n'a plus de joker en main dans l'optique des play-offs au moment où l'un des grands favoris à la montée, Vence, se présente face à lui.

Les Canetannes sont dans les temps

Ecrit par Martial HESPEL

Grâce à une dernière victoire 3-0 en terre héraultaise, la NF2 du Cannet-Rocheville réalise une saison très sérieuse, toujours sous les ordres d’Estelle Quérard.

Samedi, face à la lanterne rouge, Lattes – Montpellier, la réserve du Cannet-Rocheville s’est imposée 3 sets à 0. Un résultat qui permet aux filles d’Estelle Quérard de posséder un bilan positif de six victoires et cinq défaites en Nationale 2. Mais l’entraîneur attendait mieux de son équipe dans le contenu sur ce dernier match comme elle l’a confié à www.magsport06.fr. « Un match plus que moyen. Trop d’imprécisions dans notre jeu. »

Malgré tout Quérard est satisfaite du bilan. « Très satisfaite de cette première partie de saison. Nous rentrons pleinement dans nos objectifs. » Mais l’équipe doit négocier une période difficile. En effet, il y a eu la longue trêve de Noël, ce dernier match, puis les Canetannes sont exemptes le week-end prochain. Elles recevront Gruissan le 1er février avant d’enchaîner avec une nouvelle trêve qui se terminera le 1er mars, contre Cannes. « Il faut surtout faire attention aux plus anciennes. On joue juste deux matchs sur les deux premiers mois, mais j’ai envie de dire que ce sont les plus importants. Quoi qu’il arrive l’objectif est de maintenir la pression et d’effectuer un travail un peu plus individualisé. »

« Beaucoup de choses à travailler »

Avec huit points d’avance sur la zone de relégation, Estelle Quérard ne se dit pas inquiète, même si on annonce une équipe de Monaco, première relégable, plus forte dans les semaines à venir. « Inquiète ? Pas spécialement. Une joueuse, Sophie Péron, s’est arrêtée car elle attend un enfant. Mon souci est que l’équipe joue ensemble et qu’elle prenne du plaisir. Tant que ce sera le cas on continuera tranquillement sur notre lancée. »

Sur ses six victoires, le Cannet-Rocheville en a gagné trois sur le score de 3 sets à 2 en ne marquant donc que deux points. Pour décrocher plus souvent les trois points Quérard attend du travail. « Quand on joue en Nationale 2 on a toujours beaucoup de choses à travailler. Mais je donnerai la priorité à un travail de relation passeuse – attaquante car avec la blessure d’Alexandra Lourenco, notre passeuse, en début de saison, nous n’avons pour le moment pas réussi à combler le retard. Maintenant on doit se concentrer sur Gruissan, un match perdu à l’aller et qui doit être à gagner au retour. »

(Crédit photo : ESCR)



Voir plus d'articles de la même catégorie