Par Sudeast Info
Handball : Cannes fait forfait en N2F
C'est la mort dans l'âme que Cannes-Mandelieu a été poussé vers le forfait général en N2F à mi-saison. La réserve n'était plus viable pour continuer.
Basket : NBAO à un cheveux de faire tomber Vence
Il faudra attendre pour vivre la première défaite de Vence à domicile. Le NBAO, dans un match au sommet de R2M, a frôlé cet exploit. Prometteur.
Basket : Vence s’est fait peur
Au terme de l'un des matchs au sommet du championnat, Vence est venu à bout du NBAO en prolongation. Leader de Régionale 2, le VBC doit assoir sa place en play-offs contre Cagnes.
Basket : Menton a son destin en main
En gagnant son troisième match de la saison, le premier à domicile, la réserve de Menton a fait un pas vers le maintien en R2M. A confirmer notamment contre le SLB.
Volley : Cannes aime les marathons
Au milieu de tableau de N3M, Cannes réalise une saison correcte mais doit faire preuve de plus de régularité pour viser plus haut d'ici le mois de mai. L'objectif de savoir conclure les matchs.
Volley : VBSL bien plus solide en N3M
Dans la zone rouge de N3M la saison passée mais finalement maintenu, Saint-Laurent du Var a bien négocié la trêve estivale pour travailler et construire un groupe plus compétitif.
Handball : BTP de retour au premier plan
Grâce à un très beau début d'année 2023, la N2F du BTP reste au contact de Plan de Cuques et pourrait bientôt ne plus rien s'interdire en visant la N1F.
Basket : Menton doit gagner à domicile
Incapable jusqu'à maintenant de gagner à domicile, la réserve de Menton surnage en Régionale 2 grâce à deux succès à l'extérieur, mais cela ne peut plus durer pour s'en sortir.
Handball : Grasse, un dernier espoir
Alors que son entraîneur annonce vouloir continuer le travail la saison prochaine, Grasse va tenter de sauver sa saison en passant en play-offs de N3F.
Basket : NBAO veut tout relancer
Au pied du podium en R2M, le NBAO n'a plus de joker en main dans l'optique des play-offs au moment où l'un des grands favoris à la montée, Vence, se présente face à lui.

Les Aigles cherchent leur rythme

Ecrit par Martial HESPEL

Nice, ambitieux cette saison, occupe pour le moment le milieu de tableau avec avoir disputé quatre matchs. Deux déplacements approchent. Margerit croit en son groupe.

Éliminé depuis deux saisons en quart de finale des play-offs, le Nice Hockey Côte d’Azur a pour ambition cette saison d’atteindre, au pire, le dernier carré. Pour le moment, même si « les objectifs globaux ne changent pas, nous sommes un peu en dessous avec deux victoires pour deux défaites », lâche à www.magsport06.fr Pascal Margerit, co-entraîneur de l’équipe avec Stan Sutor. Les Aigles se sont en effet imposés à domicile face à Toulouse en ouverture du championnat (4-3), plus ont pris une claque à Anglet (8-3), avant de réagir, toujours à l’extérieur, sur la patinoire de Dunkerque et une victoire (3-2). « Notre début de calendrier est dur. Nous avons beaucoup de déplacements, de la fatigue. Malgré tout, c’est encourageant. Nous avons un peu plus de potentiel que la saison dernière. J’ai bon espoir. »

Mais samedi dernier, pour l’un des chocs de la saison, Nice est tombé avec les honneurs, à Jean-Bouin, face à Bordeaux. Le score fait état de trois buts à un, tout en sachant que le dernier but bordelais, marqué dans les dernières secondes, reste anecdotique. Nice avait joué son va-tout en sortant son gardien. « On ne passe pas loin », regrette Margerit. « Malheureusement on prend trop de pénalités. Peut-être qu’avec un autre arbitre cela aurait été différent… Cela dit, Bordeaux aussi a été pénalisé et on ne marque pas lors de nos power play. Bordeaux c’est très solide, on a l’impression que ça ne force pas mais la défense est bien en place. Nous avons eu quelques occasions, à nous d’être plus réalistes dans le futur. »

La solidarité du groupe affichée face au leader devra à nouveau apparaître pour deux nouveaux déplacements contre Cholet le 11 octobre et face à Courbevoie le 25 octobre. Oui, Nice a décroché un calendrier avec quatre déplacements lors des six premières journées. « Depuis le revers à Anglet, nous abordons nos matchs différemment. Nous avons donné plus de responsabilités aux joueurs et défini des rôles précis comme qui devaient jouer les infériorités et les supériorités numériques. Chacun est à sa place. » Si Nice doit encore se perfectionner dans ses situations si particulières, Margerit avoue que son groupe « commence à être bien en place à cinq contre cinq. »

(Crédit photo : Magsport06)



Voir plus d'articles de la même catégorie