Par Sudeast Info
Handball : Cannes fait forfait en N2F
C'est la mort dans l'âme que Cannes-Mandelieu a été poussé vers le forfait général en N2F à mi-saison. La réserve n'était plus viable pour continuer.
Basket : NBAO à un cheveux de faire tomber Vence
Il faudra attendre pour vivre la première défaite de Vence à domicile. Le NBAO, dans un match au sommet de R2M, a frôlé cet exploit. Prometteur.
Basket : Vence s’est fait peur
Au terme de l'un des matchs au sommet du championnat, Vence est venu à bout du NBAO en prolongation. Leader de Régionale 2, le VBC doit assoir sa place en play-offs contre Cagnes.
Basket : Menton a son destin en main
En gagnant son troisième match de la saison, le premier à domicile, la réserve de Menton a fait un pas vers le maintien en R2M. A confirmer notamment contre le SLB.
Volley : Cannes aime les marathons
Au milieu de tableau de N3M, Cannes réalise une saison correcte mais doit faire preuve de plus de régularité pour viser plus haut d'ici le mois de mai. L'objectif de savoir conclure les matchs.
Volley : VBSL bien plus solide en N3M
Dans la zone rouge de N3M la saison passée mais finalement maintenu, Saint-Laurent du Var a bien négocié la trêve estivale pour travailler et construire un groupe plus compétitif.
Handball : BTP de retour au premier plan
Grâce à un très beau début d'année 2023, la N2F du BTP reste au contact de Plan de Cuques et pourrait bientôt ne plus rien s'interdire en visant la N1F.
Basket : Menton doit gagner à domicile
Incapable jusqu'à maintenant de gagner à domicile, la réserve de Menton surnage en Régionale 2 grâce à deux succès à l'extérieur, mais cela ne peut plus durer pour s'en sortir.
Handball : Grasse, un dernier espoir
Alors que son entraîneur annonce vouloir continuer le travail la saison prochaine, Grasse va tenter de sauver sa saison en passant en play-offs de N3F.
Basket : NBAO veut tout relancer
Au pied du podium en R2M, le NBAO n'a plus de joker en main dans l'optique des play-offs au moment où l'un des grands favoris à la montée, Vence, se présente face à lui.

« L’équipe est en progrès mais… »

Ecrit par Martial HESPEL

Relégable de Nationale 2 Masculine, le HB3M souffre. Mais dernièrement, Michael Andry et ses équipiers ont montré des signes évidents de progrès. A fructifier très vite…

Pendant que le BTP Nice et Antibes sont à la lutte pour monter en Nationale 2, un autre club maralpin est au même moment en pleine bagarre pour se maintenir en quatrième division : le HB3M. En raison d’une préparation estivale loupée et du départ prématuré de trois joueurs qui étaient inclus au projet – deux pivots qui étaient également deux très bons défenseurs et un ailier – les hommes du duo Toubi et Loutoufi partent de loin. Le bilan de deux victoires, un nul et six défaites, accompagné d’une place d’avant-dernier, poussent le groupe à travailler doublement en 2016 et à se dépasser pour ne pas connaître une grosse désillusion. De plus, dans ce championnat, aucune équipe n’est, cavalièrement, à la rue. La lanterne rouge, Marseille Provence, a gagné deux fois, face à Valence et Frontignan. Le 3M devra lutter face à tout le monde. 

Les derniers résultats restent malgré tout encourageants. Un succès probant contre Monaco, troisième du championnat, après une deuxième mi-temps de folie, un nul contre Nîmes, le leader, en revenant encore une fois de nul part après avoir été mené 24-30 et enfin une défaite sans rougir 30-26 chez le cinquième, Chateauneuf. « Je pense que l’équipe est en progrès mais on est loin du niveau que l’on devrait avoir », confesse Michaël Andry, arrière gauche, pour www.magsport06.fr.  « Bien sûr qu’il y a du mieux par rapport au début de l’année. On est complètement passé à côté de la préparation physique, ce qui a rendu ce début de saison compliqué. Mais l’équipe travaille et on commence à voir quelques résultats, même si ce n’est toujours pas suffisant. » Andry rappelle, par exemple, comme le démontre les résultats récents, que le 3M peine en première mi-temps. « Nos performances sont trop irrégulières au fil des matchs. »

« Le groupe a besoin de physique »

Le joueur de 27 ans souligne que le groupe n’a pas encore rattrapé le retard du début de saison. « Les départs dans le groupe nous ont vraiment fait mal. Même si ceux qui restent sont volontaires et travaillent dur, nous avons toujours un manque de rotations. » Mais cette année le championnat a la particularité de connaître une très longue trêve hivernale, du 12 décembre au 30 janvier. Un moment capital pour la suite de la saison, c’est maintenant que le 3M doit combler son retard. « Je pense que nous allons passer par une grosse partie de physique même si cela ne nous fait pas plaisir ! Mais le groupe en a vraiment besoin. Et j’espère qu’après on révisera notre handball pour que nos enclenchements et nos tactiques de jeux soient parfaitement maîtrisés. Nous avons besoin de plus de rigueur dans notre jeu, nous nous reposons trop sur des exploits individuels. » Julien Denat, blessé toute la seconde partie de saison a repris cet été et retrouve petit à petit son niveau. Le quatrième meilleur buteur du championnat a marqué treize buts lors du dernier match soit 50% des buts du 3M à Chateauneuf.

Mais cette longue trêve, alors que les résultats commençaient à arriver, Andry ne la voit pas négativement. « Je ne pense pas que cela nous freine, au contraire, ça nous donne une opportunité de vraiment renforcer le travail déjà amorcé. » D’ailleurs les Maralpins n’auront pas d’autres choix que de réussir leur reprise. Successivement ils vont affronter Vitrolles, Marseille Provence et La Seyne. C’est à dire les autres équipes – avec Valence – qui sont aujourd’hui dans le dur. Au 3M d’en gagner au moins deux, sinon, le retard commencera sérieusement à se creuser. « Si on travaille correctement ensemble, on devrait bien commencer l’année 2016 et nous éloigner de cette zone de relégation. J’ai confiance dans notre groupe. » Presque fataliste, il rassure tous les suiveurs du club sur le moral des troupes après la dernière défaite contre Chateauneuf. « Nous avons l’habitude de faire des contre-performances cette année, cela n’affecte pas notre moral. J’espère juste que nous allons arrêter ce genre de match ! Vu la qualité des joueurs que nous avons dans le groupe, je suis certain que nous pouvons nous maintenir, à nous de travailler dur pour atteindre notre objectif. »

(Crédit photo : Magsport06)



Voir plus d'articles de la même catégorie