Par Sudeast Info
Handball : Cannes fait forfait en N2F
C'est la mort dans l'âme que Cannes-Mandelieu a été poussé vers le forfait général en N2F à mi-saison. La réserve n'était plus viable pour continuer.
Basket : NBAO à un cheveux de faire tomber Vence
Il faudra attendre pour vivre la première défaite de Vence à domicile. Le NBAO, dans un match au sommet de R2M, a frôlé cet exploit. Prometteur.
Basket : Vence s’est fait peur
Au terme de l'un des matchs au sommet du championnat, Vence est venu à bout du NBAO en prolongation. Leader de Régionale 2, le VBC doit assoir sa place en play-offs contre Cagnes.
Basket : Menton a son destin en main
En gagnant son troisième match de la saison, le premier à domicile, la réserve de Menton a fait un pas vers le maintien en R2M. A confirmer notamment contre le SLB.
Volley : Cannes aime les marathons
Au milieu de tableau de N3M, Cannes réalise une saison correcte mais doit faire preuve de plus de régularité pour viser plus haut d'ici le mois de mai. L'objectif de savoir conclure les matchs.
Volley : VBSL bien plus solide en N3M
Dans la zone rouge de N3M la saison passée mais finalement maintenu, Saint-Laurent du Var a bien négocié la trêve estivale pour travailler et construire un groupe plus compétitif.
Handball : BTP de retour au premier plan
Grâce à un très beau début d'année 2023, la N2F du BTP reste au contact de Plan de Cuques et pourrait bientôt ne plus rien s'interdire en visant la N1F.
Basket : Menton doit gagner à domicile
Incapable jusqu'à maintenant de gagner à domicile, la réserve de Menton surnage en Régionale 2 grâce à deux succès à l'extérieur, mais cela ne peut plus durer pour s'en sortir.
Handball : Grasse, un dernier espoir
Alors que son entraîneur annonce vouloir continuer le travail la saison prochaine, Grasse va tenter de sauver sa saison en passant en play-offs de N3F.
Basket : NBAO veut tout relancer
Au pied du podium en R2M, le NBAO n'a plus de joker en main dans l'optique des play-offs au moment où l'un des grands favoris à la montée, Vence, se présente face à lui.

Le VLHB pour un gros coup à Aix ?

Ecrit par Martial Hespel

Sur le podium de N2M après quatre journées, le VLHB, relégué de Nationale 1, dispute un match important ce samedi soir à Aix-en-Provence, leader invaincu. Quel est l'état d'esprit du groupe et de Nicolas Faure ?

Aucune surprise après quatre journées dans le haut de tableau de Nationale 2. Leader invaincu, le centre de formation d’Aix-en-Provence. Son dauphin, le Cavigal Nice, relégué administrativement de deuxième division, puis Villeneuve-Loubet, relégué de Nationale 1, puis Saint-Raphaël, autre centre de formation professionnel.

Les gros seront-ils toujours au rendez-vous en fin de saison. On peut le penser, même si c’est adversaires comme Monaco et Marseille ne seront pas en reste. De nouveaux éléments de réponses vont être livrés au public ce samedi soir avec le VLHB qui se déplace chez le leader.

« C’est un gros morceau, une équipe qui a tout gagné et qui impressionne. Nous y allons avec la volonté de donner le meilleur en rendant la copie la plus propre possible », explique Nicolas Faure, l’un des cadres de l’équipe, à www.magsport06.fr. « Après la descente, on est entré dans un nouveau cycle, alors, on ne se prend pas la tête. Durant l’été, beaucoup de joueurs sont partis pour diverses raisons mais le noyau, le socle, est toujours là et cette saison en Nationale 1 nous a fait beaucoup de bien. On l’utilise du mieux possible dans la division du dessous pour être présent et encadrer les jeunes qui arrivent. » Le début de saison est convainquant avec trois victoires pour une courte défaite face au Cavigal Nice, match durant lequel deux joueurs importants du VLHB étaient absents.

« Le début de saison est bon, nous avons aussi réalisé une bonne préparation durant l’été et tout le monde adhère au projet. Nous avons réalisé un week-end d’intégration et tout s’est très bien passé, tout le monde est à 100% et c’est encore plus important dans un club à la philosophie familiale comme à Villeneuve-Loubet. Nous sommes désormais tournés vers un jeu beaucoup plus rapide.

Comme le groupe est plus jeune, nous jouons beaucoup plus avec les montées de balle et les contre-attaques, ce qui est un atout pour marquer des buts plus facilement. Quoi qu’il advienne, on ne se prend pas la tête, match après match et nous verrons à la fin où cela nous mène. tout en s’amusant et en étant soudé. »



Voir plus d'articles de la même catégorie