Par Sudeast Info
Volley : Vaillant à la tête de la RF
Hugo Vaillant est le nouvel entraîneur de la Régionale Féminine du VBSL. Le central de la Nationale 3 compte redynamiser le groupe et se veut ambitieux.
Basket : La réserve refuse la montée
Mandelieu, championne de Pré-Régionale Féminine, a fait le choix de refuser la montée en Régionale 2. Trop lourd à assumer en plus de la PNF.
Handball : Martinez rejoint le Cros
Nouvel entraîneur de l'ETM du Cros-de-Cagnes, Marc Martinez tourne la page du VSJBHB avec l'envie de rebondir en gardant un souvenir ému du club qui l'a accueilli il y a 20 ans.
Basket : Petrovic, fin de carrière ?
Si sa décision n'est pas définitive, son départ de la N3M de Menton pourrait accélérer la fin de sa carrière. Veljko Petrovic se livre à notre média.
Handball : Les mots de Charloton
Jean-Michel Charloton, le nouvel entraîneur de la N3M de Grasse, s'est livré au jeu de l'interview pour notre média. Son groupe sera renouvelé.
Handball : Oliva de retour en PNM
Comme l'équipe première qui monte en Nationale 3, la réserve du HBMMS accède elle à la Pré-Nationale. Un nouveau défi mais aussi une continuité pour le coach Jérôme Oliva.
Handball : Denis ne se cache pas au Cros
Toujours sur le banc la saison prochaine de la Pré-Nationale du Cros-de-Cagnes, Olivier Denis ne visera pas moins que cette année : à minima une qualification en Poule Haute.
Handball : Dalmasso, la montée ou rien
Après avoir manqué la montée en Nationale 2, Dalmasso reste en poste avec un objectif renouvelé et un savoir appuyé des carences à combler.
Handball : Charloton sur le banc de Grasse
Antibes, puis Cannes-Mandelieu et désormais Grasse avec une nouvelle division à découvrir sur un banc : la Nationale 3. Nouveau défi pour Jean-Michel Charloton.
Volley : Ickowicz quitte Antibes
Du changement à Antibes. Cédric Ickowicz s'en va et laisse vacant son banc à la tête de la Pré-Nationale Féminie dont le groupe est fortement chamboulé.

Le VBSL lance un projet pour sa PNF

Ecrit par Martial Hespel

Seulement huitième de PNF, la réserve du VBSL n'est pas au niveau pour soutenir l'Elite Nationale. Il est temps pour le club de réagir.

Désormais bien installé depuis plusieurs saisons en Elite Nationale, soit la deuxième division du volley-ball féminin français, le VBSL stagne depuis de nombreuses années avec sa réserve en cinquième division, la PNF. Pire, seulement huitième du dernier exercice, d’un championnat de dix équipes, le groupe de Yann-Patrick Cotonnec est passé proche de la correction. Cela ne pouvait plus durer. « Pour éviter de reproduire une telle situation la saison prochaine et avec l’appui du club, nous avons lancé un projet axé sur la PNF », explique l’entraîneur. 


« Epaulé par Pascal Drouot, je continue à la tête de cette équipe mais avec un groupe fortement renouvelé. Le club ne pouvait pas rester avec une équipe réserve à ce niveau. Alors nous nous sommes donnés les moyens pour créer un effectif capable de viser le haut du tableau et pourquoi pas la montée en Nationale 3. Même si le projet paraît ambitieux et même si certains penseront qu’il n’est pas réalisable compte tenu de notre dernier classement, nous avons travaillé sur le recrutement avec Pascal dans ce but. »

Plusieurs éléments restent donc : Maren Drouot, Maryline Giordano, Margot Labaigt, Bulle Griffon et Clara Mazzarese. Pour renforcer ce groupe, Clara Sanchez, ancienne pointue de l’ancienne Nationale 2, qui a participé à la montée historique en Elite, fait son retour. Retour également de Zoé Lahlaf (R4) et de Lisa Baldini (libéro) qui arrivent en provenance du deuxième de PNF : Cagnes-sur-Mer. Enfin, qui jouaient chez le troisième de PNF, Antibes, arrivent, la centrale Maeva Nicoleau, la passeuse Aurélie Merckx et la réceptionneuse / attaquante Margot Lambert. Cinq arrivées donc de l’extérieur de joueuses qui connaissent ce championnat PNF et qui viennent de terminer sur le podium. Cela colle avec les ambitions Laurentines. Il faut désormais que la mayonnaise prenne. 


« L’effectif est rajeuni, même si une ou deux anciennes augmentent l’âge moyen. Le groupe a l’envie de progresser pour prétendre à une belle saison et de belles réalisations. À moi et Pascal maintenant de travailler avec ces individualités pour créer un groupe sain et compétitif sur le terrain. Nous avons hâte que la saison commence. » Notons que ce groupe, contre certes des équipes d’un bien plus faible niveau, a terminé son année sur une série de victoire. A fructifier.



Voir plus d'articles de la même catégorie