Par Sudeast Info
Handball : Cannes fait forfait en N2F
C'est la mort dans l'âme que Cannes-Mandelieu a été poussé vers le forfait général en N2F à mi-saison. La réserve n'était plus viable pour continuer.
Basket : NBAO à un cheveux de faire tomber Vence
Il faudra attendre pour vivre la première défaite de Vence à domicile. Le NBAO, dans un match au sommet de R2M, a frôlé cet exploit. Prometteur.
Basket : Vence s’est fait peur
Au terme de l'un des matchs au sommet du championnat, Vence est venu à bout du NBAO en prolongation. Leader de Régionale 2, le VBC doit assoir sa place en play-offs contre Cagnes.
Basket : Menton a son destin en main
En gagnant son troisième match de la saison, le premier à domicile, la réserve de Menton a fait un pas vers le maintien en R2M. A confirmer notamment contre le SLB.
Volley : Cannes aime les marathons
Au milieu de tableau de N3M, Cannes réalise une saison correcte mais doit faire preuve de plus de régularité pour viser plus haut d'ici le mois de mai. L'objectif de savoir conclure les matchs.
Volley : VBSL bien plus solide en N3M
Dans la zone rouge de N3M la saison passée mais finalement maintenu, Saint-Laurent du Var a bien négocié la trêve estivale pour travailler et construire un groupe plus compétitif.
Handball : BTP de retour au premier plan
Grâce à un très beau début d'année 2023, la N2F du BTP reste au contact de Plan de Cuques et pourrait bientôt ne plus rien s'interdire en visant la N1F.
Basket : Menton doit gagner à domicile
Incapable jusqu'à maintenant de gagner à domicile, la réserve de Menton surnage en Régionale 2 grâce à deux succès à l'extérieur, mais cela ne peut plus durer pour s'en sortir.
Handball : Grasse, un dernier espoir
Alors que son entraîneur annonce vouloir continuer le travail la saison prochaine, Grasse va tenter de sauver sa saison en passant en play-offs de N3F.
Basket : NBAO veut tout relancer
Au pied du podium en R2M, le NBAO n'a plus de joker en main dans l'optique des play-offs au moment où l'un des grands favoris à la montée, Vence, se présente face à lui.

Le trou noir antibois…

Ecrit par Martial HESPEL

Après des débuts très bons en Nationale 1 contre Bergerac jusqu’à la 36e, les Antiboises ont traversé une interminable phase sans marquer. Près de vingt minutes. La défaite au bout…

Il est de ces défaites où il faut connaître le scénario avant d’en discuter au comptoir du café, sans se baser uniquement sur le score. Samedi soir, pour ses débuts en Nationale 1, les filles d’Antibes se sont inclinées chez elles 23-26 contre Bergerac, un habitué de la troisième division. 

Sauf que voilà. A la 36e minute, les joueuses de Fabrice Blonbou mènent d’une très belle manière de cinq longueurs 19-14. Saint-Claude, de façon enthousiaste et légitime, commence à croire au succès. Arrive une trêve interminable sans marquer pour l’OAJLP jusqu’à la 53e. Le tableau a viré de bord 19-22. Trop tard. Que s’est-il passé ? « Si je le savais… », souffle Blonbou. « Nous avons perdu le fil du duel tireur / gardien et le doute s’est installé dans nos têtes. Cela a galvanisé la gardienne adverse et en conséquence l’adversaire que nous avions pourtant bien en main. »

Malgré tout, tout n’est pas à jeter dans cette partie. Bien au contraire. La saison ne fait que commencer et Antibes aura bien d’autres occasions de prouver qu’elle a sa place en NF1. « Ce qui est encourageant c’est que nous avons démontré être au niveau contre une équipe clairement de haut de tableau. Autre fait encourageant, c’est que l’adversaire a dû attendre notre baisse de régime pour s’imposer. Il faudra soigner tous les détails pour valider tout ça… La NF1 pardonne beaucoup moins de choses. Il faut être attentif à tout et ne rien laisser au hasard. Les erreurs se payent cash. » En plus de la défaite, Antibes ressort de ce samedi soir avec quelques petits soucis physiques après le passage d’une rugueuse défense de Bergerac. « Le staff médical devrait être en mesure de régler tout ça assez vite… »

Dès samedi, le championnat continue, avec un déplacement à Bruguières qui a aussi perdu ce week-end. Un match donc déjà important car le perdant, si gagnant il y a, sera déjà pris dans la masse du bas de tableau. Pour Blonbou l’objectif est simple : s’appuyer le plus possible sur les 40 premières minutes du match contre Bergerac. « L’équipe s’est appropriée le projet de jeu. On va l’appliquer sur tous les terrains… »



Voir plus d'articles de la même catégorie