Par Sudeast Info
Handball : Cannes fait forfait en N2F
C'est la mort dans l'âme que Cannes-Mandelieu a été poussé vers le forfait général en N2F à mi-saison. La réserve n'était plus viable pour continuer.
Basket : NBAO à un cheveux de faire tomber Vence
Il faudra attendre pour vivre la première défaite de Vence à domicile. Le NBAO, dans un match au sommet de R2M, a frôlé cet exploit. Prometteur.
Basket : Vence s’est fait peur
Au terme de l'un des matchs au sommet du championnat, Vence est venu à bout du NBAO en prolongation. Leader de Régionale 2, le VBC doit assoir sa place en play-offs contre Cagnes.
Basket : Menton a son destin en main
En gagnant son troisième match de la saison, le premier à domicile, la réserve de Menton a fait un pas vers le maintien en R2M. A confirmer notamment contre le SLB.
Volley : Cannes aime les marathons
Au milieu de tableau de N3M, Cannes réalise une saison correcte mais doit faire preuve de plus de régularité pour viser plus haut d'ici le mois de mai. L'objectif de savoir conclure les matchs.
Volley : VBSL bien plus solide en N3M
Dans la zone rouge de N3M la saison passée mais finalement maintenu, Saint-Laurent du Var a bien négocié la trêve estivale pour travailler et construire un groupe plus compétitif.
Handball : BTP de retour au premier plan
Grâce à un très beau début d'année 2023, la N2F du BTP reste au contact de Plan de Cuques et pourrait bientôt ne plus rien s'interdire en visant la N1F.
Basket : Menton doit gagner à domicile
Incapable jusqu'à maintenant de gagner à domicile, la réserve de Menton surnage en Régionale 2 grâce à deux succès à l'extérieur, mais cela ne peut plus durer pour s'en sortir.
Handball : Grasse, un dernier espoir
Alors que son entraîneur annonce vouloir continuer le travail la saison prochaine, Grasse va tenter de sauver sa saison en passant en play-offs de N3F.
Basket : NBAO veut tout relancer
Au pied du podium en R2M, le NBAO n'a plus de joker en main dans l'optique des play-offs au moment où l'un des grands favoris à la montée, Vence, se présente face à lui.

Le Stade Niçois grandit

Ecrit par Martial HESPEL

Le Stade Niçois a débuté sa campagne des play-offs de Fédérale 3 en s’imposant (23-18) sur le terrain de Lunel, à l’occasion du match aller des 32es de finale. Mais les Niçois ont joué un match particulier, évoluant quasiment toute la seconde période à 14 contre 15, la faute à pas moins de 2 cartons blancs (fautes techniques) et 3 cartons jaunes. « Nous sommes assez frustrés », explique sans vouloir polémiquer le coach niçois Grégory Baldacchino. « Oui les décisions restent à l’appréciation de l’arbitre, mais quand on voit que Lunel ne prend aucun carton de tout le match c’est difficile à accepter surtout que j’ai une équipe qui est expérimentée et sereine à l’extérieur ». C’est le moins que l’on puisse dire puisque depuis le début de la saison, Nice n’a perdu que deux fois à l’extérieur. « Il fallait constamment boucher les trous et mes garçons se sont surpassés. Mais c’est regrettable ne pas pouvoir proposer de jeu. Nous étions toujours en train de temporiser et de dégager ». Statisfait de la victoire, le coach reste dans la « retenu » suite au « contexte du match et des blessures à déplorer ». Le troisième ligne Moxham Dean souffre d’un fracture de la gencive. Le centre, Thomas Mège, s’est lui cassé le nez.

 

« Difficile en début de saison »

 

Tout ce qui arrive en ce moment au Stade Niçois n’est que du bonus. En effet, après les déboires financiers de Rugby Nice Côte d’Azur (Fédérale 1) la saison passée, le Stade Niçois est né il y a moins d’un an en Fédérale 3. Grégory Baldacchino arrive alors au club. « Le premier objectif n’était pas sportif mais tout simplement de créer un groupe senior avant tout ». Un effectif très hétérogène est mis en place avec des garçons de la Fédérale 1 du RNCA qui sont restés, des juniors qui montent en seniors, des joueurs de niveau Fédérale 3 ou encore Honneur. « C’était très difficile en début de saison d’évaluer le niveau de tout ce beau monde. On ne savait pas vraiment que cela allait donner ». Finalement, Nice termine 2e de la poule 9 de Fédérale 3 avec quatorze victoires pour quatre petites défaites et se qualifie pour les play-offs « Les garçons étaient habitués à un jeu programmé. Le staff et moi même avons mis en place un jeu à l’initiative et il a fallu un peu de temps », explique Baldacchino. Le Stade Niçois reçoit donc Lunel pour le match retour le 28 avril à 15h00 et a son destin entre ses mains. La qualification en 16es de finale et proche et pour monter en Fédérale 2, il faut gagner ce 16es de finale et atteindre les 8es de finale. La grande histoire d’amour entre le rugby et Nice et loin d’être terminée.



Voir plus d'articles de la même catégorie