Par Sudeast Info
Handball : Cannes fait forfait en N2F
C'est la mort dans l'âme que Cannes-Mandelieu a été poussé vers le forfait général en N2F à mi-saison. La réserve n'était plus viable pour continuer.
Basket : NBAO à un cheveux de faire tomber Vence
Il faudra attendre pour vivre la première défaite de Vence à domicile. Le NBAO, dans un match au sommet de R2M, a frôlé cet exploit. Prometteur.
Basket : Vence s’est fait peur
Au terme de l'un des matchs au sommet du championnat, Vence est venu à bout du NBAO en prolongation. Leader de Régionale 2, le VBC doit assoir sa place en play-offs contre Cagnes.
Basket : Menton a son destin en main
En gagnant son troisième match de la saison, le premier à domicile, la réserve de Menton a fait un pas vers le maintien en R2M. A confirmer notamment contre le SLB.
Volley : Cannes aime les marathons
Au milieu de tableau de N3M, Cannes réalise une saison correcte mais doit faire preuve de plus de régularité pour viser plus haut d'ici le mois de mai. L'objectif de savoir conclure les matchs.
Volley : VBSL bien plus solide en N3M
Dans la zone rouge de N3M la saison passée mais finalement maintenu, Saint-Laurent du Var a bien négocié la trêve estivale pour travailler et construire un groupe plus compétitif.
Handball : BTP de retour au premier plan
Grâce à un très beau début d'année 2023, la N2F du BTP reste au contact de Plan de Cuques et pourrait bientôt ne plus rien s'interdire en visant la N1F.
Basket : Menton doit gagner à domicile
Incapable jusqu'à maintenant de gagner à domicile, la réserve de Menton surnage en Régionale 2 grâce à deux succès à l'extérieur, mais cela ne peut plus durer pour s'en sortir.
Handball : Grasse, un dernier espoir
Alors que son entraîneur annonce vouloir continuer le travail la saison prochaine, Grasse va tenter de sauver sa saison en passant en play-offs de N3F.
Basket : NBAO veut tout relancer
Au pied du podium en R2M, le NBAO n'a plus de joker en main dans l'optique des play-offs au moment où l'un des grands favoris à la montée, Vence, se présente face à lui.

Le rêve américain

Ecrit par Martial HESPEL

Romain Arneodo a remporté le premier titre de sa carrière en simple à Birmingham. Le Français a réalisé une semaine pleine en gagnant également le double. L’avenir s’offre à lui.

« Je me sentais super bien et très détendu. J’avais envie de jouer : les sensations étaient au rendez-vous. » C’était son tournoi, son jour, sa finale. Ce dimanche 27 octobre 2013, à 21 ans, Romain Arneodo a remporté son premier titre professionnel : le Future 10.000$ de Birmingham. Un titre acquis au terme de la deuxième finale de sa carrière. La premier essai commençait à dater. C’était en juillet 2012, à Izmir. A l’époque Arneodo était sorti des qualifications du Future turque avant d’échouer en finale contre le Serbe Zekic.

Ce dimanche, contre le Chilien Hans Podlipnik-Castillo, Arneodo va remporter le premier set 6-4 avant de « baisser en intensité physique et mentale. C’est allé très vite dans son sens. Il y avait aussi un peu de fatigue : c’était compliqué », explique Arneodo. Son adversaire, 279e mondial, va empocher la deuxième manche (6-1). Mais le Chilien ne marquera plus le moindre jeu dans la partie : « J’ai recommencé avec les mêmes intentions qu’au premier set », explique celui qui en 2014 pourra jouer pour Monaco en Coupe Davis. « Je suis content d’être parvenu à renverser la tendance après un deuxième set en ma défaveur. Hans a toujours joué de la même façon. Le score a fluctué selon mon niveau jeu. » Aujourd’hui 649e mondial, Arneodo va grimper, au minimum, de 90 places grâce à ce premier trophée. « Je l’attendais depuis quelques temps. J’espère que c’est un tournant dans ma carrière. Ce titre me donne surtout beaucoup de motivation à bien m’entraîner : ça paye. J’ai vraiment envie de progresser au classement. Je pense que j’en ai le potentiel. »

« A moi de continuer »

La saison du Français est encore loin d’être terminé puisqu’il lui reste encore trois tournant à jouer, tous aux Etats-Unis, avant d’arrêter la compétition pour 2014. « Je vais essayer de profiter de cette bonne période pour enchaîner les bons matchs. » Car outre le fait de gagner un titre, Arneodo n’a pas battu n’importe qui pour l’obtenir. Après deux premiers tours sans grosse difficulté, il a sorti en quart de finale la tête de série n°1 du tournoi : l’Américain Chase Buchanan (271e). Puis, en demi-finale, Arneodo est venu à bout en trois sets d’Alexander Zverev. Ce nom ne vous dit peut-être rien, mais l’Allemand de 16 ans, 766e mondial, est l’un des plus grands espoirs du tennis germanique mais également du tennis mondial. Et donc en finale, Arneodo bat un autre top 300 : Podlipnik-Castillo. « Ces résultats prouvent que j’ai un bon niveau et qu’aujourd’hui j’arrive à être régulier à ce niveau. A moi de continuer lors des semaines qui arrivent. »

Pour rappel, à Birmingham, Arneodo a également remporté le double, aux côtés de son collègue d’entraînement et ami : Benjamin Balleret. C’est la cinquième fois cette saison que les deux hommes gagnent en Future associés en double. Malgré ses neuf matchs gagnés cette semaine, le Français se sent « bien. Mais je vais faire attention à bien récupérer car j’ai certainement moins de fraîcheur physique et mentale qu’il y a une semaine. » Dernier point important, Arneodo, qui sera tête de série lors des trois prochains tournois américains, n’a aucun point à défendre en cette fin de saison. Toutes les unités glanées le feront grimper au classement. Le top 500 en ligne de mire ?



Voir plus d'articles de la même catégorie