Par Sudeast Info
Handball : Cannes fait forfait en N2F
C'est la mort dans l'âme que Cannes-Mandelieu a été poussé vers le forfait général en N2F à mi-saison. La réserve n'était plus viable pour continuer.
Basket : NBAO à un cheveux de faire tomber Vence
Il faudra attendre pour vivre la première défaite de Vence à domicile. Le NBAO, dans un match au sommet de R2M, a frôlé cet exploit. Prometteur.
Basket : Vence s’est fait peur
Au terme de l'un des matchs au sommet du championnat, Vence est venu à bout du NBAO en prolongation. Leader de Régionale 2, le VBC doit assoir sa place en play-offs contre Cagnes.
Basket : Menton a son destin en main
En gagnant son troisième match de la saison, le premier à domicile, la réserve de Menton a fait un pas vers le maintien en R2M. A confirmer notamment contre le SLB.
Volley : Cannes aime les marathons
Au milieu de tableau de N3M, Cannes réalise une saison correcte mais doit faire preuve de plus de régularité pour viser plus haut d'ici le mois de mai. L'objectif de savoir conclure les matchs.
Volley : VBSL bien plus solide en N3M
Dans la zone rouge de N3M la saison passée mais finalement maintenu, Saint-Laurent du Var a bien négocié la trêve estivale pour travailler et construire un groupe plus compétitif.
Handball : BTP de retour au premier plan
Grâce à un très beau début d'année 2023, la N2F du BTP reste au contact de Plan de Cuques et pourrait bientôt ne plus rien s'interdire en visant la N1F.
Basket : Menton doit gagner à domicile
Incapable jusqu'à maintenant de gagner à domicile, la réserve de Menton surnage en Régionale 2 grâce à deux succès à l'extérieur, mais cela ne peut plus durer pour s'en sortir.
Handball : Grasse, un dernier espoir
Alors que son entraîneur annonce vouloir continuer le travail la saison prochaine, Grasse va tenter de sauver sa saison en passant en play-offs de N3F.
Basket : NBAO veut tout relancer
Au pied du podium en R2M, le NBAO n'a plus de joker en main dans l'optique des play-offs au moment où l'un des grands favoris à la montée, Vence, se présente face à lui.

Le MOM veut sa place au soleil

Ecrit par Martial HESPEL

Après une fin de saison 2012-2013 terminée en boulet de canon et un gros recrutement, les féminines de Mougins de la coach Marie Tari visent sans détour la montée en Ligue A.

Que le RC Cannes et le Cannet-Rocheville soient prêts. Le Municipal Olympique de Mougins a pour ambition d’accéder la saison prochaine à la Ligue A. Pour y parvenir, le président Frédéric Pastorello a mis les moyens. Un recrutement digne d’une élite (Zivanovic, Sustring, Flaviani, Fomina etc…), une structure enrichie pour passer sans encombre de trois à sept entraînements hebdomadaire. Nicolas Matteï, coach la saison de l’équipe masculine reléguée en NM3, est aujourd’hui l’adjoint de la coach Marie Tari. Sa charge ? L’assisitance aux entraînements, la partie statistiques et la mise en place de séances vidéos très poussées. Et lorsqu’on interroge Marie Tari sur son plaisir d’entraîner une équipe qui lui rappelle les plus belles heures de sa carrière, la réponse est limpide : « C’est un bonheur total. Un vrai régal. Je viens du haut niveau et je me retrouve à nouveau dans ce milieu professionnel. C’est génial et facile avec des filles qui s’investissent et qui ne rechignent jamais. Ça comprend vie, on parle le même volley, on a prend ainsi moins de retard malgré l’arrivée de plusieurs filles. »

Mougins a débuté il y a dix jours par une victoire sans contestation à domicile contre l’AS de l’Union (25-15 25-17 25-17). « Je me méfie toujours des débuts de saison. Sur notre 7 de départ lors de la première journée, quatre joueuses, dont la libéro, sont nouvelles. On commence à se connaître et ça se met bien en place. Je suis complètement satisfaite de ce premier match. L’état d’esprit est très bon », souligne la coach. Samedi dernier, Mougins a confirmé à Harnes, lors d’un match beaucoup plus accroché où les locales ont remporté le premier set (25-20 26-28 23-25 24-26).

La montée en LAF et la coupe de France en objectifs

Depuis la saison passée un staff médical a été mis en place pour des « consultations régulières » avec les joueuses. « Je ne tourne qu’avec onze filles maximum. C’est peu. Alors ce staff est très important pour éviter les gros soucis physiques. C’est ce que je craint le plus. » Les quatre entraînements supplémentaires sont mis à profit pour la musculation. « C’est du spécifique et c’est très important. Cela nous manquait. »

Cette saison le championnat se décompose en deux phases. La première avec quatre groupes de six équipes. Dix matchs seront donc à jouer jusqu’au 30 novembre sans aucun week-end de temps-mort. Les deux premiers des quatre groupes vont ainsi se retrouver dans un deuxième championnat à huit où quatorze rencontres seront à jouer. « Terminer premier ou deuxième de la première phase ne change absolument rien », annonce Tari. Le seul avantage sera psychologique. Les deux premières de la seconde phase joueront en LAF lors de la saison 2014-2015.  Nancy, Vannes et Albi s’annoncent comme les principaux rivaux du MOM puisque Marie Tari ne se cache pas : « Nous voulons terminer dans les deux premiers de la première phase puis à nouveau être parmis les deux meilleurs de la seconde. » En parallèle, Mougins jouera aussi à font la coupe de France amateur : « On la veut. C’est notre deuxième gros objectifs. »

Mougins est donc parti pour une saison marathon qui a débuté par deux victoires en championnat, dans la lignée des sept succès consécutifs par lesquels le team à Marie Tari avait terminé l’exercice 2012-2013. « Le Président a mis les moyens. Les joueuses sont de qualités, le staff également, le club se structure. Le reste suivra… »



Voir plus d'articles de la même catégorie