Par Sudeast Info
Handball : Cannes fait forfait en N2F
C'est la mort dans l'âme que Cannes-Mandelieu a été poussé vers le forfait général en N2F à mi-saison. La réserve n'était plus viable pour continuer.
Basket : NBAO à un cheveux de faire tomber Vence
Il faudra attendre pour vivre la première défaite de Vence à domicile. Le NBAO, dans un match au sommet de R2M, a frôlé cet exploit. Prometteur.
Basket : Vence s’est fait peur
Au terme de l'un des matchs au sommet du championnat, Vence est venu à bout du NBAO en prolongation. Leader de Régionale 2, le VBC doit assoir sa place en play-offs contre Cagnes.
Basket : Menton a son destin en main
En gagnant son troisième match de la saison, le premier à domicile, la réserve de Menton a fait un pas vers le maintien en R2M. A confirmer notamment contre le SLB.
Volley : Cannes aime les marathons
Au milieu de tableau de N3M, Cannes réalise une saison correcte mais doit faire preuve de plus de régularité pour viser plus haut d'ici le mois de mai. L'objectif de savoir conclure les matchs.
Volley : VBSL bien plus solide en N3M
Dans la zone rouge de N3M la saison passée mais finalement maintenu, Saint-Laurent du Var a bien négocié la trêve estivale pour travailler et construire un groupe plus compétitif.
Handball : BTP de retour au premier plan
Grâce à un très beau début d'année 2023, la N2F du BTP reste au contact de Plan de Cuques et pourrait bientôt ne plus rien s'interdire en visant la N1F.
Basket : Menton doit gagner à domicile
Incapable jusqu'à maintenant de gagner à domicile, la réserve de Menton surnage en Régionale 2 grâce à deux succès à l'extérieur, mais cela ne peut plus durer pour s'en sortir.
Handball : Grasse, un dernier espoir
Alors que son entraîneur annonce vouloir continuer le travail la saison prochaine, Grasse va tenter de sauver sa saison en passant en play-offs de N3F.
Basket : NBAO veut tout relancer
Au pied du podium en R2M, le NBAO n'a plus de joker en main dans l'optique des play-offs au moment où l'un des grands favoris à la montée, Vence, se présente face à lui.

Le HB3M veut le Top 5

Ecrit par Martial HESPEL

Aujourd’hui cinquième de la Poule 6 de NM2, alors que le dernier match de la phase aller se profile, le HB3M du coach Mohamadi Loutoufi cherchera à conserver ce rang en fin de saison.

Emmené par Julien Denat, deuxième meilleur buteur de la Poule 6 de NM2 avec une moyenne de 8.25 buts, le HB3M occupe une très correcte cinquième place. Ce samedi, à 20h30, à l’occasion du dernier match de la phase aller, c’est justement dans la salle de Marseille Provence, quatrième, que les Azuréens se déplacent. Un petit point sépare les deux équipes.

Pour préparer la rencontre, l’équipe du coach Loutoufi a repris l’entraînement il y a une bonne dizaine de jours et a joué en amical, lundi, contre la Nationale 1 du Cavigal. Si le score reste anecdotique, 43-28 en faveur des Niçois, le staff en a profité pour effectuer une vraie revue d’effectif, là où Nice a joué, le plus possible, avec son équipe type. « J’ai fait tourner pour remettre tout le monde en selle et surtout afin de garder de la fraîcheur pour le match de samedi soir« , explique Loutoufi à www.magsport06.fr qui, en plus d’être également sur le terrain quand il le faut, entraîne l’équipe en duo avec Riad Toubi. Malgré tout, Loutoufi, qui jouait au Cavigal la saison dernière, a conscience que son groupe est un peu juste sur le plan physique.

« Une semaine de préparation ce n’est pas suffisant pour entamer les premiers matchs du championnat. On a essayé (Face au Cavigal ; ndlr) de travailler au mieux. Les garçons ne sont pas au point physiquement. Mais toute l’équipe est là. » En effet, l’infirmerie est vide, mais l’équipe devra faire sans Mickaël Andry, suspendu contre Marseille. Un élément important au sein du collectif qui sera de retour pour le déplacement à Vitrolles du 31 janvier. « Les joueurs ont montré face au Cavigal qu’ils savaient jouer au handball ensemble. Ils sont capables du meilleur comme du pire. »

« Toujours plus ambitieux »

Mais pour le staff, outre le fait de préparer physiquement l’équipe, il faut aussi la préparer mentalement. En effet, avec un bon matelas d’avance sur la zone rouge, le HB3M, sauf catastrophe, ne craint rien. Mais dans le sens inverse, la situation est la même avec sept points de retard sur le duo de tête, Bagnols et Chateauneuf, qui va lutter pour la montée. Ainsi, même si l’enjeu purement comptable est moins intense, il faut jouer les matchs et conserver un esprit conquérant. « Il faut leur faire prendre conscience du classement actuel.  Des erreurs qu’on a fait aux matchs allers. Notamment tous les points qu’on a laissé filer à domicile. Ensuite, au quotidien, on leur apporte le meilleur handball pour que chacun puisse s’exprimer au maximum de son potentiel. Il y a aussi la concurrence du fait qu’on possède un collectif important. »

C’est donc le top 5 que visera, au minimum, l’équipe car il est « toujours intéressant de rester plus ambitieux. Je connais bien mes gars et on va se fixer les objectifs match par match. » Malgré tout, Loutoufi avoue qu’avec Toubi, il fera un point après les deux déplacements de Marseille et Vitrolles. Si ces matchs sont positifs, le podium arrivera peut-être dans les têtes. Nîmes, troisième, est aujourd’hui à cinq points.

Quoi qu’il en soit, l’ancien professionnel, âgé aujourd’hui de 40 ans, est pleinement épanoui dans son nouveau rôle d’entraîneur, même s’il n’a pas encore quitté le terrain. « Je suis un passionné avant tout. Et dans mon nouveau rôle d’entraîneur, avant tout, c’est de prendre du plaisir à travailler avec les dirigeants du HB3M mais aussi avec ce groupe qui nous a été confié pour cette saison. » Avec 19 buts marqués en six apparitions, Loutoufi a encore de bons restes et fait encore trembler les gardiens adverses.

(Crédit photo : Valentin Cecchi)



Voir plus d'articles de la même catégorie