Par Sudeast Info
Handball : Cannes fait forfait en N2F
C'est la mort dans l'âme que Cannes-Mandelieu a été poussé vers le forfait général en N2F à mi-saison. La réserve n'était plus viable pour continuer.
Basket : NBAO à un cheveux de faire tomber Vence
Il faudra attendre pour vivre la première défaite de Vence à domicile. Le NBAO, dans un match au sommet de R2M, a frôlé cet exploit. Prometteur.
Basket : Vence s’est fait peur
Au terme de l'un des matchs au sommet du championnat, Vence est venu à bout du NBAO en prolongation. Leader de Régionale 2, le VBC doit assoir sa place en play-offs contre Cagnes.
Basket : Menton a son destin en main
En gagnant son troisième match de la saison, le premier à domicile, la réserve de Menton a fait un pas vers le maintien en R2M. A confirmer notamment contre le SLB.
Volley : Cannes aime les marathons
Au milieu de tableau de N3M, Cannes réalise une saison correcte mais doit faire preuve de plus de régularité pour viser plus haut d'ici le mois de mai. L'objectif de savoir conclure les matchs.
Volley : VBSL bien plus solide en N3M
Dans la zone rouge de N3M la saison passée mais finalement maintenu, Saint-Laurent du Var a bien négocié la trêve estivale pour travailler et construire un groupe plus compétitif.
Handball : BTP de retour au premier plan
Grâce à un très beau début d'année 2023, la N2F du BTP reste au contact de Plan de Cuques et pourrait bientôt ne plus rien s'interdire en visant la N1F.
Basket : Menton doit gagner à domicile
Incapable jusqu'à maintenant de gagner à domicile, la réserve de Menton surnage en Régionale 2 grâce à deux succès à l'extérieur, mais cela ne peut plus durer pour s'en sortir.
Handball : Grasse, un dernier espoir
Alors que son entraîneur annonce vouloir continuer le travail la saison prochaine, Grasse va tenter de sauver sa saison en passant en play-offs de N3F.
Basket : NBAO veut tout relancer
Au pied du podium en R2M, le NBAO n'a plus de joker en main dans l'optique des play-offs au moment où l'un des grands favoris à la montée, Vence, se présente face à lui.

« Le groupe s’est vu trop beau »

Ecrit par Martial HESPEL

Après un début de saison très correct, la NM3 d’Antibes a vu ses poursuivants revenir. L’équipe d’Ottuso n’a marqué qu’un point lors des deux derniers matchs. Tout est à refaire.

Stefano, à mi-saison, Antibes est cinquième, mais avec quatre points d’avance seulement sur la zone rouge, quel est ton ressenti ?
Je tire un bilan plutôt positif bien que mitigé. Nous avons presque fait un sans faute car nous avons battu tous nos poursuivants sauf un, Mougins, contre qui nous avons fait un non match total où nous avons eu pas moins de trois balles de match. Ce match aura eu au moins l’effet d’un électro-choc sur le groupe qui s’est vu trop beau… Sur cette première phase de championnat nous avons mieux marché à l’extérieur car quasi toutes nos confrontations directes s’y sont déroulées, nous espérons pouvoir donner un peu plus de satisfactions à notre public aux matchs retours en accueillant ces équipes chez nous.

Cela amène à être confiant malgré tout pour Antibes ?
Attention, il ne faut pas s’emporter, nous savons par expérience que la deuxième partie de saison est un nouveau championnat et que nos poursuivants auront à cœur de venir nous défier à la maison pour se sauver et continuer à jouer en Nationale 3. A nous de ne rien lâcher et continuer à travailler. Nous allons recommencer cette deuxième phase comme nous avons commencé, c’est à dire en jouant les grosses équipes, à nous de faire mieux et prouver que nous sommes capable de petits exploits en grappillant quelques points de ci de là. Nous ne comptons pas pour autant sur ces matchs pour nous sauver, nous savons que le gros du championnat se jouera après la trêve de février où nous recevrons tous nos concurrents directes à la maison.

Sur quel type de match faut-il s’appuyer pour décrocher la maintien ?
A ce jour, notre match référence reste Aix contre qui nous avons vraiment fait un match très propre collectivement et très performant du point de vue individuel, j’espère que nous pourrons réitérer ce genre de performance plus souvent lors des matchs retours, nous pourrions produire quelques bonnes surprises mais pour cela il va falloir beaucoup de travail collectif et beaucoup de solidarité ce qui n’a pas été notre fort ces derniers temps. Le trêve est arrivée à temps, j’espère et je pense que cette pause nous fera un grand bien à tous et que nous serons tous heureux de nous revoir à la reprise le 6 janvier. De plus nous récupérons Bastien Geneuil, notre passeur, souvent blessé cette année, j’espère pour lui et pour l’équipe que 2015 lui apportera un peu plus de stabilité physique.

(Crédit photo : Christelle Benard)



Voir plus d'articles de la même catégorie