Par Sudeast Info
Handball : Cannes fait forfait en N2F
C'est la mort dans l'âme que Cannes-Mandelieu a été poussé vers le forfait général en N2F à mi-saison. La réserve n'était plus viable pour continuer.
Basket : NBAO à un cheveux de faire tomber Vence
Il faudra attendre pour vivre la première défaite de Vence à domicile. Le NBAO, dans un match au sommet de R2M, a frôlé cet exploit. Prometteur.
Basket : Vence s’est fait peur
Au terme de l'un des matchs au sommet du championnat, Vence est venu à bout du NBAO en prolongation. Leader de Régionale 2, le VBC doit assoir sa place en play-offs contre Cagnes.
Basket : Menton a son destin en main
En gagnant son troisième match de la saison, le premier à domicile, la réserve de Menton a fait un pas vers le maintien en R2M. A confirmer notamment contre le SLB.
Volley : Cannes aime les marathons
Au milieu de tableau de N3M, Cannes réalise une saison correcte mais doit faire preuve de plus de régularité pour viser plus haut d'ici le mois de mai. L'objectif de savoir conclure les matchs.
Volley : VBSL bien plus solide en N3M
Dans la zone rouge de N3M la saison passée mais finalement maintenu, Saint-Laurent du Var a bien négocié la trêve estivale pour travailler et construire un groupe plus compétitif.
Handball : BTP de retour au premier plan
Grâce à un très beau début d'année 2023, la N2F du BTP reste au contact de Plan de Cuques et pourrait bientôt ne plus rien s'interdire en visant la N1F.
Basket : Menton doit gagner à domicile
Incapable jusqu'à maintenant de gagner à domicile, la réserve de Menton surnage en Régionale 2 grâce à deux succès à l'extérieur, mais cela ne peut plus durer pour s'en sortir.
Handball : Grasse, un dernier espoir
Alors que son entraîneur annonce vouloir continuer le travail la saison prochaine, Grasse va tenter de sauver sa saison en passant en play-offs de N3F.
Basket : NBAO veut tout relancer
Au pied du podium en R2M, le NBAO n'a plus de joker en main dans l'optique des play-offs au moment où l'un des grands favoris à la montée, Vence, se présente face à lui.

Le CTBB rêve de Nationale 3

Ecrit par Martial HESPEL

A quelques heures d’une possible qualification pour les play-offs d’Excellence Régionale Féminine, Geoffrey Benmergui, entraîneur au Club de Tennis et Basketball de Nice, nous dévoile son groupe et ses ambitions.

Geoffrey, quelles étaient vos ambitions en début de saison avec cette ERF ?

J’ai repris l’équipe cet été. Quant je repars avec une nouvelle équipe j’ai toujours comme ambition de faire mieux que la saison précédente. L’équipe a terminé cinquième lors de la saison 2012-2013. J’avais également comme objectif en reprenant cette équipe de lui donner un fond de jeu collectif. Ce groupe est composé avec un ensemble de filles assez expérimentées avec de très fortes individualités. Mais il manquait un réel fond de jeu collectif.

Faire mieux que cinquième amène donc à viser le podium ?

Je n’ai jamais mis en avant la notion de classement avec les filles jusqu’à la fin de la phase aller. Mais j’étais conscient de la réelle valeur du groupe que je venais de reprendre puisque je connaissais la majorité des joueuses. Nous sommes actuellement deuxième de la Poule A d’ERF avant nos deux derniers matchs de la saison contre l’Éveil de Nice et Roquebrune. Mathématiquement il nous manque une seule victoire pour nous qualifier pour les play-offs. Les deux premiers des Poule A et B se qualifient pour un mini championnat à quatre où les compteurs sont remis à zéro : match aller-retour. A l’issu de ce mini championnat seul le premier peut accéder à la Nationale 3. Nous pouvons donc croire à la NF3 en cas de qualification pour les play-offs.

Quel sera le programme avant les play-offs ?

Après notre dernière journée le 14 février contre Roquebrune, je laisserai aux filles une semaine voir dix jours de break afin de reposer les organismes et permettre aux filles blessées de se refaire une petite santé. Depuis novembre 2013 nous avons du jongler entre les différentes blessures qui se sont enchaînées. Actuellement et ce depuis début décembre Rachel Rimbourg (poste 2) est toujours en arrêt et j’ai malheureusement bien peur, à notre plus grand regret, que ce soit le cas jusqu’à la fin de saison. De plus, pour raisons personnelles, nous allons perdre aussi à partir du 15 février Nathalie Manca, un autre élément important de notre groupe mais ce sont les aléas du sport collectif. Après cette période de repos, je n’ai pas de programme spécifique de reprise hormis éventuellement un match amical qui viendra se rajouter à nos entraînements hebdomadaires.

Le derby face à l’Éveil de Nice s’annonce capital ?

Il est vrai que nous allons affronter une autre équipe niçoise mais le groupe n’aborde pas ce match comme un derby. Je suis resté licencié six ans à l’Éveil de Nice, je connais donc tout le staff, les dirigeants et pas mal de filles de l’équipe pour les avoir entraîné ou croisé à de nombreuses reprises dans le club. Il n’y a donc aucune notion de chaud derby dans le match de ce samedi (18 heures). Par contre mes filles sont au courant de l’importance de cette rencontre car comme déjà souligné, en cas de victoire nous serons certains de terminer deuxième de notre championnat et donc d’être qualifiés directement pour les play-offs avant même d’affronter Roquebrune. Je n’ai donc comme seule consigne pour samedi : la victoire.

(crédit photo : Club de Tennis et Basketball de Nice)



Voir plus d'articles de la même catégorie