Par Sudeast Info
Basket : Vence et Cerutti veulent la PNM
Jean-Luc Cerutti sera toujours la saison prochaine l'entraîneur de la R2M de Vence avec un objectif clair, net et précis.
Volley : Double montée pour l’ESVL
De la Régionale à la PNF, de la Départementale à la Régionale, les deux équipes seniors féminines de l'ESVL accèdent à l'étage supérieur, une révolution à stabiliser.
Basket : Jouandon, retrouve la N2F
L'AS Monaco va retrouver la N2F la saison prochaine. Championne de sa Poule A de N3F, l'équipe de Christelle Jouandon doit maintenant réussir son retour.
Basket : Viale reste au Cavigal
Il poursuit l'aventure, Sébastien Viale nous a confirmé sa présence renouvelée sur le banc de la PNF du Cavigal Nice.
Volley : Mandelieu monte en N3F
Mandelieu jouera en Nationale 3 la saison prochaine. Invaincu, l'effectif Mandolocien n'a jamais tremblé et se tourne vers l'avenir avec ambition.
Basket : Agostini reste au SLB
Philippe Agostini a confirmé à notre média qu'il sera toujours à la rentrée l'entraîneur de la N3M du Stade Laurentin Basket.
Volley : Donzion continue l’aventure
En poste depuis 2012, Jean-Christophe Donzion n'est pas prêt de rendre son tablier : il sera toujours à la rentrée de septembre 2022 sur le banc de la N3M du MLNVB.
Volley : Antibes grille encore un joker
Nouvelle lanterne rouge de Nationale 3, Antibes est aujourd'hui à une place qu'elle ne mérite pas. Mais beaucoup trop d'inconstance empêche l'OAJLPVB d'espérer mieux que des miettes.
Volley : Mandelieu se relance
Vainqueur pour la première fois depuis le 4 décembre, Mandelieu profite enfin d'un calendrier plus clément pour se relancer. A confirmer ce week-end contre Cagnes en N3M.
Basket : Du SLB aux Restos
Ce samedi soir, Saint-Laurent du Var reçoit Cagnes-sur-Mer en N3M, à cette occasion le club soutient les Restos du Coeur. Explications.

Le Cros montre les crocs

Ecrit par Martial Hespel

Nouveau troisième de PNM, le Cros-de-Cagnes est virtuellement en play-offs et ne compte plus lâcher sa place.

Seul match programmé lors du week-end initial de la 10e journée de Pré-Nationale, l’issue de l’opposition entre le BTP Nice et le Cros-de-Cagnes apporte un vent de fraîcheur à la course à la Poule Haute. Alors que jusqu’à présent deux des trois tickets semblaient promis à Mougins et aux Niçois, ce succès du Cros-de-Cagnes bouscule la donne. « Cette victoire nous fait du bien et relance un peu le championnat pour nous », confie excité mais tempéré Olivier Denis, pour www.magsport06.fr, qui remporte un deuxième succès de suite après un dernier match joué le… 20 novembre.


« Le contexte était un peu particulier. En raison de cas Covid nous étions sans demi-centre. Les gars ont bien abordé  le match avec une grosse entame (6-2 ; 10-7 ; ndlr). Derrière nous avons réussi à gérer nos temps faibles, nous avons l’opportunité de plier le match dans les dernières minutes, mais des pertes de balles et certains mauvais choix ont permis au BTP de rester au contact. A la 59e nous sommes à +2 et nous perdons deux ballons importants. Un ultime but au buzzer nous permet de valider une bonne prestation d’ensemble, surtout défensivement. » Si jusque-là, Olivier Denis, qui a pris le banc du Cros en novembre, se voulait ambitieux sans griller les étapes, cette fois les mots sont posés et il n’est plus utile de jouer les faux modestes. Chacun n’a plus que cinq matchs à jouer, seulement quatre pour Nice.


Les hommes de Olivier Denis sont encore à quatre longueurs de leur victime, ils possèdent malgré tout un match en moins. Les voici donc troisièmes avec deux points d’avance sur Cannes-Mandelieu et Villefranche-sur-Mer et quatre sur Carros, leur futur adversaire. Un week-end peut-être décisif. Cannes-Mandelieu étant exempt et le VSJBHB se rendant à Mougins, leader – le match aller venant tout juste de se solder par un succès à sens unique du HBMMS – l’ESCC a l’occasion, en cas de résultat positif à Carros, de faire le break. « Ce match de Carros est important mathématiquement si nous repartons avec les trois points nous serons en bonne voie pour l’objectif des plays-offs avant d’aller à Mandelieu. Malgré tout avec le contexte actuel et d’éventuels cas Covid, restons vigilants. Le groupe vit plutôt bien, le manque de rythme dû aux délais importants sans matchs en fin d’année civile impact forcément un peu sur la motivation générale, mais l’objectif de la Poule Haute est annoncé et je l’espère du moins sert de leitmotiv. Le championnat est assez homogène. Cette équipe de Cannes-Mandelieu est en constante progression depuis deux saisons et semble bien partie pour être un redoutable adversaire jusqu’au bout. Leur qualification pour le cinquième tour de la coupe de France Régionale est un réel avantage pour eux à mon sens. »


Un match passionnant s’annonce contre Carros, il s’agira ici de la dernière chance des hommes du Planet pour accrocher la troisième place. En cas de contre-performance, Carros devra se concentrer sur la Poule Basse et lutter pour son maintien. Faîtes vos jeux. Du côté de Cannes-Mandelieu, pendant que l’on s’imposait aux tirs au but lors du quatrième de la coupe, rien n’a été manqué du succès du Cros. Jean-Michel Charloton, entraîneur de Mandelieu, envoie un message au BTP, son futur adversaire du 29 janvier, par l’intermédiaire de www.magsport06.fr : « On les remercie pour cette belle défaite au Cros. Elle n’arrange personne, sauf le gagnant. Ça remet du piment dans le championnat à partir de la troisième place. »

Et dans les nombreux couloirs de la rédaction de notre média, on adore ça.



Voir plus d'articles de la même catégorie