Par Sudeast Info
Handball : Cannes fait forfait en N2F
C'est la mort dans l'âme que Cannes-Mandelieu a été poussé vers le forfait général en N2F à mi-saison. La réserve n'était plus viable pour continuer.
Basket : NBAO à un cheveux de faire tomber Vence
Il faudra attendre pour vivre la première défaite de Vence à domicile. Le NBAO, dans un match au sommet de R2M, a frôlé cet exploit. Prometteur.
Basket : Vence s’est fait peur
Au terme de l'un des matchs au sommet du championnat, Vence est venu à bout du NBAO en prolongation. Leader de Régionale 2, le VBC doit assoir sa place en play-offs contre Cagnes.
Basket : Menton a son destin en main
En gagnant son troisième match de la saison, le premier à domicile, la réserve de Menton a fait un pas vers le maintien en R2M. A confirmer notamment contre le SLB.
Volley : Cannes aime les marathons
Au milieu de tableau de N3M, Cannes réalise une saison correcte mais doit faire preuve de plus de régularité pour viser plus haut d'ici le mois de mai. L'objectif de savoir conclure les matchs.
Volley : VBSL bien plus solide en N3M
Dans la zone rouge de N3M la saison passée mais finalement maintenu, Saint-Laurent du Var a bien négocié la trêve estivale pour travailler et construire un groupe plus compétitif.
Handball : BTP de retour au premier plan
Grâce à un très beau début d'année 2023, la N2F du BTP reste au contact de Plan de Cuques et pourrait bientôt ne plus rien s'interdire en visant la N1F.
Basket : Menton doit gagner à domicile
Incapable jusqu'à maintenant de gagner à domicile, la réserve de Menton surnage en Régionale 2 grâce à deux succès à l'extérieur, mais cela ne peut plus durer pour s'en sortir.
Handball : Grasse, un dernier espoir
Alors que son entraîneur annonce vouloir continuer le travail la saison prochaine, Grasse va tenter de sauver sa saison en passant en play-offs de N3F.
Basket : NBAO veut tout relancer
Au pied du podium en R2M, le NBAO n'a plus de joker en main dans l'optique des play-offs au moment où l'un des grands favoris à la montée, Vence, se présente face à lui.

Le Cavigal se rapproche des sommets

Ecrit par Martial HESPEL

Après six journées en Nationale 1, le Cavigal est leader du championnat. Les Azuréens, malgré les blessures, prouvent qu’ils ont de la ressource. Le calendrier se corse avec des rencontres succéssives face au sixème, quatrième puis contre le deuxième.

Quelques mois après les mouvements qui ont agité les coulisses du Cavigal, dont le nouveau Président est Tanguy Mouchot, l’équipe fanion, qui évolue en troisième division, est au rendez-vous de ses ambitions. Cinquième en 2012, quatrième en 2013 puis deuxième en 2014, le Cavigal se rapproche du titre de champion de Nationale 1, seule place offrant la montée en Pro D2 en 2015. Le bilan en championnat est de cinq victoires pour une seule défaite.

Après six journées les Niçois sont leaders, à égalité de points avec Montpellier, une réserve, qui ne peut donc pas monter. Les pensionnaires de Pasteur vont se battre pour l’accession avec Limoges, Montélimar ou encore Ajaccio. Pour sa première saison sur le banc de la N1, après le retrait volontaire de Claude Mirtillo qui reste malgré tout manager général, Jean-Baptise Gervais, coach de la réserve ces dernières années, vise le podium. « L’objectif du club est de finir le plus haut possible, donc premier si on peut. Nous sommes ambitieux avec le groupe. On vit très bien ensemble. Après notre défaite à Grenoble (2e journée ; ndlr) le groupe s’est remis en cause et c’est positif. On fera un premier bilan en février. Mais une place sur le podium, pour ma première année, serait une très belle saison. » 

« A nous les joueurs de soutenir le coach »

Les Niçois sont dans les temps malgré des blessures répétées, résultats notamment d’une opposition contre Martigues qui a laissé des traces. « C’était un match rugueux. On a reçu beaucoup de petits coups qui ont été un peu traumatisants au niveau des physiques », se souvient le kiné de l’équipe, Didier Wagner. L’après Claude Mirtillo est pour le moment parfaitement géré par Gervais, un jeune coach qui bénéficie d’un groupe unis derrière lui. « Claude entraînait l’équipe depuis 22 ans. Alors, c’est aussi à nous, les joueurs, de soutenir Jean-Baptiste pour qu’il soit dans les meilleures dispositions mentales sur le terrain », narre l’expérimenté gardien Niçois, Richard Balland-Roche. 

Après un solide succès contre Limoges et une victoire acquise au courage à Villefranche-sur-Saône, le préparateur physique Nicolas Brocardi bichonne du mieux possible le groupe pour la réception du ROC Aveyron, ce samedi à 20h00. Dans la foulée, Nice affrontera Montélimar puis Montpellier et devrait en savoir d’avantage sur ses capacités à monter sportivement. Administrativement et financièrement c’est une autre histoire. Les dossiers devront être examinés, notamment, avec la mairie. 

(Crédit photo : Cyn’ Photography)



Voir plus d'articles de la même catégorie