Par Sudeast Info
Handball : Cannes fait forfait en N2F
C'est la mort dans l'âme que Cannes-Mandelieu a été poussé vers le forfait général en N2F à mi-saison. La réserve n'était plus viable pour continuer.
Basket : NBAO à un cheveux de faire tomber Vence
Il faudra attendre pour vivre la première défaite de Vence à domicile. Le NBAO, dans un match au sommet de R2M, a frôlé cet exploit. Prometteur.
Basket : Vence s’est fait peur
Au terme de l'un des matchs au sommet du championnat, Vence est venu à bout du NBAO en prolongation. Leader de Régionale 2, le VBC doit assoir sa place en play-offs contre Cagnes.
Basket : Menton a son destin en main
En gagnant son troisième match de la saison, le premier à domicile, la réserve de Menton a fait un pas vers le maintien en R2M. A confirmer notamment contre le SLB.
Volley : Cannes aime les marathons
Au milieu de tableau de N3M, Cannes réalise une saison correcte mais doit faire preuve de plus de régularité pour viser plus haut d'ici le mois de mai. L'objectif de savoir conclure les matchs.
Volley : VBSL bien plus solide en N3M
Dans la zone rouge de N3M la saison passée mais finalement maintenu, Saint-Laurent du Var a bien négocié la trêve estivale pour travailler et construire un groupe plus compétitif.
Handball : BTP de retour au premier plan
Grâce à un très beau début d'année 2023, la N2F du BTP reste au contact de Plan de Cuques et pourrait bientôt ne plus rien s'interdire en visant la N1F.
Basket : Menton doit gagner à domicile
Incapable jusqu'à maintenant de gagner à domicile, la réserve de Menton surnage en Régionale 2 grâce à deux succès à l'extérieur, mais cela ne peut plus durer pour s'en sortir.
Handball : Grasse, un dernier espoir
Alors que son entraîneur annonce vouloir continuer le travail la saison prochaine, Grasse va tenter de sauver sa saison en passant en play-offs de N3F.
Basket : NBAO veut tout relancer
Au pied du podium en R2M, le NBAO n'a plus de joker en main dans l'optique des play-offs au moment où l'un des grands favoris à la montée, Vence, se présente face à lui.

Le Cavigal ne veut pas perdre la guerre

Ecrit par Martial HESPEL

Deuxième défaite pour la NM1 du Cavigal. Quatrièmes du championnat, les Niçois doivent faire face à un calendrier très piégeux. Claude Mirtillo évoque sans relache la méfiance.

La NM1 du Cavigal a concédé le week-end dernier sa seconde défaite de la saison, la première à domicile. Les expérimentés niçois sont tombés nez à nez face à un gros souci : la fougue d’une réserve. Montpellier s’impose 30-32.

« C’est une énorme déception », confie Claude Mirtillo, l’entraîneur du CNH. « Montpellier est une équipe qui ne peut pas monter et qui, pour diverses raisons, n’a presque aucun souci à se faire au sujet d’une possible relégation en NM2. Alors, pendant les matchs, ça joue sans jamais rien calculer. » Nice a du ainsi s’adapter à un nombre inculpable de défenses travaillées, pendant un match, par Montpellier. « Nous, on organise un système de défense type pour la saison. Comme pour toutes les équipes fanions du championnat, il y a rarement des surprises. J’avais prévenu mon équipe. » Pourtant, Mirtillo va voir son groupe « regarder » Montpellier pendant quarante minutes. « Il ne faut pas oublier qu’on joue contre une grande partie l’équipe de France Espoir. Ils ont 17 et 18 ans et ça joue déjà mieux que nous. Je préfère largement jouer contre une réserve, composée de trois ou quatre professionnels qui ont le frein à main pour éviter la blessure, plutôt que face à cette jeunesse qui court dans tous les sens. »

« Il ne faut pas recommencer »

Point positif du week-end pour Nice (4e), le leader a perdu. Bruges reste premier mais voit la meute revenir avec Pau (2e) et Villeneuve-Loubet (3e). Un élément très important puisque seul le premier monte en Pro D2. « Nous devons faire très attention à ne pas se reposer que nos acquis. Mais il est impossible de nier que mon groupe est de qualité, qu’il vit très bien. Les sourires sont là. » Samedi le Cavigal va recevoir l’US Saintes (10e), puis ira à Libourne (9e) le 7 décembre. Entre temps les niçois vont recevoir Ajaccio (NM1) à l’occasion du quatrième tour de la coupe de France. « Il ne faut surtout pas prendre ces matchs de championnat à la légère. Dans cette division, si on ne joue pas à fond, on se retrouve très vite en danger. » Ce match contre l’USS sera le dernier en championnat avant le retour d’Eduardo Fernandez Roura, parti depuis deux mois jouer les qualifications aux Jeux-Asiatiques avec un club libanais. Il sera donc présent contre Libourne. Un atout supplémentaire pour se relancer : « Contre Montpellier, nous avons perdu une bataille. Il ne faut pas recommencer », prévient Mirtillo.



Voir plus d'articles de la même catégorie