Par Sudeast Info
Handball : Cannes fait forfait en N2F
C'est la mort dans l'âme que Cannes-Mandelieu a été poussé vers le forfait général en N2F à mi-saison. La réserve n'était plus viable pour continuer.
Basket : NBAO à un cheveux de faire tomber Vence
Il faudra attendre pour vivre la première défaite de Vence à domicile. Le NBAO, dans un match au sommet de R2M, a frôlé cet exploit. Prometteur.
Basket : Vence s’est fait peur
Au terme de l'un des matchs au sommet du championnat, Vence est venu à bout du NBAO en prolongation. Leader de Régionale 2, le VBC doit assoir sa place en play-offs contre Cagnes.
Basket : Menton a son destin en main
En gagnant son troisième match de la saison, le premier à domicile, la réserve de Menton a fait un pas vers le maintien en R2M. A confirmer notamment contre le SLB.
Volley : Cannes aime les marathons
Au milieu de tableau de N3M, Cannes réalise une saison correcte mais doit faire preuve de plus de régularité pour viser plus haut d'ici le mois de mai. L'objectif de savoir conclure les matchs.
Volley : VBSL bien plus solide en N3M
Dans la zone rouge de N3M la saison passée mais finalement maintenu, Saint-Laurent du Var a bien négocié la trêve estivale pour travailler et construire un groupe plus compétitif.
Handball : BTP de retour au premier plan
Grâce à un très beau début d'année 2023, la N2F du BTP reste au contact de Plan de Cuques et pourrait bientôt ne plus rien s'interdire en visant la N1F.
Basket : Menton doit gagner à domicile
Incapable jusqu'à maintenant de gagner à domicile, la réserve de Menton surnage en Régionale 2 grâce à deux succès à l'extérieur, mais cela ne peut plus durer pour s'en sortir.
Handball : Grasse, un dernier espoir
Alors que son entraîneur annonce vouloir continuer le travail la saison prochaine, Grasse va tenter de sauver sa saison en passant en play-offs de N3F.
Basket : NBAO veut tout relancer
Au pied du podium en R2M, le NBAO n'a plus de joker en main dans l'optique des play-offs au moment où l'un des grands favoris à la montée, Vence, se présente face à lui.

Le Cavigal cherche la sortie du brouillard

Ecrit par Martial HESPEL

En difficulté en championnat LFB, le CNB06 déclare forfait pour son huitième de finale de coupe de France. Le coach Rachid Méziane ménage un groupe moralement atteint.
 
Forfait. « C’est la seule issue pour ne pas voir une nouvelle joueuse se blesser et polluer définitivement notre début de saison. » La LFB du Cavigal Nice Basket 06 du coach Rachid Méziane devait se déplacer ce mercredi 30 octobre à Toulouse pour son huitième de finale de coupe de France. Les Niçoises ont demandé une dérogation pour déplacer le match à jeudi afin d’enchaîner à Tarbes en championnat le samedi sans rapasser par Nice pour des raisons sportives mais aussi financières. Sans succès. Déjà privé de Jeanne Senghor Sy et de Christelle Diallo sur blessure, Méziane, au vue du début de saison très difficile en championnat de son équipe, préfère faire l’impasse sur la coupe de France. La Capitaine Alexandra Tchangoué vient à peine de reprendre après un mois d’absence et l’entraîneur est toujours à la recherche d’un joker médical pour palier à l’absence de Senghor Sy. Avec quatre défaites pour une seule victoire en championnat, le CNB06, promu en LFB, connaît un début de saison « frustrant. On traverse une vraie hécatombe et mais on essaye que ça n’impact par sur la qualité de nos entraînements. On veut conserver un vrai groupe et ainsi pouvoir organiser des oppositions à 5 contre 5 à l’entraînement. Mais c’est difficile puisque notre équipe espoir, qui joue en NF2, a également un gros programme. »
 
« C’est dur à accepter »
 
Nice doit également faire face à une situation diamétralement opposée à la saison passée. « En LF2, nous étions l’équipe qui gagnait tout ou presque. Qui jouait la montée et qui l’a obtenue. En quelques semaines, en LFB, on se retrouve à jouer le maintien, à perdre, à compter nos blessures. C’est dur à accepter. Nous ne sommes jamais au complet. Et puis après notre victoire très importante contre Angers, nous devions enchaîner sur un bonne dynamique. Mais Christelle se blesse. On perd contre Lyon et on doit faire forfait pour Toulouse. Je n’aurais pas eu d’intérieur : presque injouable et risqué. » Que faire dans ces moments là ? Attendre, toujours être optimiste, se dire que les jours meilleurs vont arriver et que la roue va tourner. « Malgré tout je ne peux pas cacher que l’état des troupes n’est pas au top », avoue Méziane. « On essaye de trouver les meilleures solutions au niveau médical pour récupérer tout le monde. On se structure. Mais c’est dur pour des filles qui n’ont quasiment pas connu la défaite la saison passée. Moi même je ne suis pas habitué à cette situation. C’est un statut à assumer complètement extrême à ce qu’on a pu connaître par le passé. »
 
« Ne pas se fier au classement de Tarbes »
 
La situation est tellement délicate pour Nice avec un match par semaine qu’il n’était pas jouable, voir même déraisonnable, de jouer sur deux tableaux. Alors place maintenant à un match très important, le 2 novembre prochain, à l’occasion de la sixième journée. Le CNB06 (13e) se déplace à Tarbes (12e). Les deux équipes sont en bas de tableau avec une seule victoire pour quatre défaites. Pourtant, Méziane, conscient des difficultés de son groupe en ce début de saison, semble beaucoup moins inquiet pour Tarbes : « Il ne faut pas se fier à son classement. Elles sont très solides. Leur début de championnat est difficile mais ça va venir et elles auront à cœur de montrer autre chose contre nous. » Toulouse (9e) est également en bas de classement mais pour Méziane, sur le long terme, ses adversaires pour le maintien sont à trouver un peu plus haut : Arras (8e), Mondeville (7e) et Hainaut (11e). Le coach inclus également Angers (14e), lanterne rouge, seule équipe à ne pas avoir gagné un seul match cette saison en championnat. « Nous avons battu Angers et c’est très important. Il faudra donc gagner contre les équipes citées et puis créer des surprises. Il nous faudra pour cela compter sur moins de pertes de balles, plus de réussites aux tirs et laisser moins de deuxième chance à l’adversaire sous le panier. » Lueur d’espoir ? La réserve niçoise a infligé, ce mardi, à l’équipe de Lyon sa première défaite de la saison en NF2 en gagnant 70-66. Chaque rayon de confiance est à emmagasiner et ça commence maintenant.


Voir plus d'articles de la même catégorie