Par Sudeast Info
Handball : Cannes fait forfait en N2F
C'est la mort dans l'âme que Cannes-Mandelieu a été poussé vers le forfait général en N2F à mi-saison. La réserve n'était plus viable pour continuer.
Basket : NBAO à un cheveux de faire tomber Vence
Il faudra attendre pour vivre la première défaite de Vence à domicile. Le NBAO, dans un match au sommet de R2M, a frôlé cet exploit. Prometteur.
Basket : Vence s’est fait peur
Au terme de l'un des matchs au sommet du championnat, Vence est venu à bout du NBAO en prolongation. Leader de Régionale 2, le VBC doit assoir sa place en play-offs contre Cagnes.
Basket : Menton a son destin en main
En gagnant son troisième match de la saison, le premier à domicile, la réserve de Menton a fait un pas vers le maintien en R2M. A confirmer notamment contre le SLB.
Volley : Cannes aime les marathons
Au milieu de tableau de N3M, Cannes réalise une saison correcte mais doit faire preuve de plus de régularité pour viser plus haut d'ici le mois de mai. L'objectif de savoir conclure les matchs.
Volley : VBSL bien plus solide en N3M
Dans la zone rouge de N3M la saison passée mais finalement maintenu, Saint-Laurent du Var a bien négocié la trêve estivale pour travailler et construire un groupe plus compétitif.
Handball : BTP de retour au premier plan
Grâce à un très beau début d'année 2023, la N2F du BTP reste au contact de Plan de Cuques et pourrait bientôt ne plus rien s'interdire en visant la N1F.
Basket : Menton doit gagner à domicile
Incapable jusqu'à maintenant de gagner à domicile, la réserve de Menton surnage en Régionale 2 grâce à deux succès à l'extérieur, mais cela ne peut plus durer pour s'en sortir.
Handball : Grasse, un dernier espoir
Alors que son entraîneur annonce vouloir continuer le travail la saison prochaine, Grasse va tenter de sauver sa saison en passant en play-offs de N3F.
Basket : NBAO veut tout relancer
Au pied du podium en R2M, le NBAO n'a plus de joker en main dans l'optique des play-offs au moment où l'un des grands favoris à la montée, Vence, se présente face à lui.

« Le but est de recréer le lien social »

Ecrit par Martial HESPEL

Philippe Maurelli, entraîneur de la Nationale 3 Masculine de Grasse, évoque les dernières nouvelles : retour à la salle le 20 janvier, reprise du championnat quinze jours plus tard.

Philippe, la FFHB a rendu public ses décisions suite aux nouvelles mesures du Gouvernement. On part pour un retour à la salle le 20 janvier pour un premier match de championnat dès le 6 février. Qu’est ce que cela t’inspire ?

Beaucoup de craintes et d’aberrations quant à cette échéance. Il faut vraiment prendre acte que nous nous devons de protéger nos joueurs ainsi que leurs vies professionnelles ou familiales. Pour le moment et je l’espère rapidement il faudrait créer un consensus de réflexion en réunissant des médecins, des kinésithérapeutes, des préparateurs physiques, des directeurs techniques, des entraîneurs et des joueurs qui échangent sur ce sujet, sur des pistes d’évolutions de reprise et sur les dangers d’une reprise si tronquée.

Comment se mobiliser pour anticiper au mieux ?

Nous avons avec Marie-Laure Lehurey et Patrick Fenasse, du Bureau Directeur du Comité 06, mis en place une visioconférence qui a réuni quarante intervenantes et intervenants afin d’échanger à notre niveau départemental et régional autour de médecin et de spécialistes de ces problématiques d’annonces de dates de reprise et de protocoles de ré-athlétisation afin de prendre les devants et trouver des solutions. Nous devons faire valoir notre position territoriale et peut-être qui sait amener les Comitéset les Ligues à nous appuyer jusqu’à la Fédération Française de Handball afin d’être entendus et que cela permette une réflexion et qui sait une révision de cette copie.

Tu sembles inquiet ?

La santé des joueurs et joueuses est en jeu et je ne supporterais pas continuer à vivre mon métier si je venais à subir un événement aussi grave à mon petit niveau : blessures musculaires, tendineuses à répétition et même plus gravement des accidents cardiovasculaires qui seraient traumatisants. Malgré tout, il faut positiver et amener les joueurs à se prendre en charge, à se redonner l’envie et le goût de l’effort et à relancer la machine maintenant et ne pas attendre le 4 janvier.

Quelle attitude à tenir pour les garçons de ta Nationale 3 ?

Nous demandons aux joueurs à partir de ce mardi de retourner trois fois par semaine à la piste ou dans les parcs régionaux ou départementaux, courir en groupe de trois ou quatre en utilisant la proximité des uns et des autres. Une reprise géographique en petit comité. Le but est de recréer le lien social, l’esprit d’équipe, le goût de l’effort et surtout de redonner un objectif commun. Se redonner des objectifs et sortir de ce marasme sportif en recréant la dynamique.

Un dernier mot ?

Tout ce dont le handball a besoin c’est de s’adapter. Notre schéma traditionnel de championnat ne peut pas être celui dans lequel nous reprendrons. Il va falloir se réinventer mais ça dans le hand on sait faire. L’innovation et l’instinct, ça nous connaît.



Voir plus d'articles de la même catégorie