Par Sudeast Info
Handball : Cannes fait forfait en N2F
C'est la mort dans l'âme que Cannes-Mandelieu a été poussé vers le forfait général en N2F à mi-saison. La réserve n'était plus viable pour continuer.
Basket : NBAO à un cheveux de faire tomber Vence
Il faudra attendre pour vivre la première défaite de Vence à domicile. Le NBAO, dans un match au sommet de R2M, a frôlé cet exploit. Prometteur.
Basket : Vence s’est fait peur
Au terme de l'un des matchs au sommet du championnat, Vence est venu à bout du NBAO en prolongation. Leader de Régionale 2, le VBC doit assoir sa place en play-offs contre Cagnes.
Basket : Menton a son destin en main
En gagnant son troisième match de la saison, le premier à domicile, la réserve de Menton a fait un pas vers le maintien en R2M. A confirmer notamment contre le SLB.
Volley : Cannes aime les marathons
Au milieu de tableau de N3M, Cannes réalise une saison correcte mais doit faire preuve de plus de régularité pour viser plus haut d'ici le mois de mai. L'objectif de savoir conclure les matchs.
Volley : VBSL bien plus solide en N3M
Dans la zone rouge de N3M la saison passée mais finalement maintenu, Saint-Laurent du Var a bien négocié la trêve estivale pour travailler et construire un groupe plus compétitif.
Handball : BTP de retour au premier plan
Grâce à un très beau début d'année 2023, la N2F du BTP reste au contact de Plan de Cuques et pourrait bientôt ne plus rien s'interdire en visant la N1F.
Basket : Menton doit gagner à domicile
Incapable jusqu'à maintenant de gagner à domicile, la réserve de Menton surnage en Régionale 2 grâce à deux succès à l'extérieur, mais cela ne peut plus durer pour s'en sortir.
Handball : Grasse, un dernier espoir
Alors que son entraîneur annonce vouloir continuer le travail la saison prochaine, Grasse va tenter de sauver sa saison en passant en play-offs de N3F.
Basket : NBAO veut tout relancer
Au pied du podium en R2M, le NBAO n'a plus de joker en main dans l'optique des play-offs au moment où l'un des grands favoris à la montée, Vence, se présente face à lui.

Le Bâtiment est sur la bonne voie

Ecrit par Martial HESPEL

Après un début de saison raté, où le gardien Jérôme Conti avait tiré la sonnette d’alarme dans nos colonnes, la NM3 du Bâtiment Nice gagne à nouveau. Des mal classés arrivent.

10 points pris sur 12 possibles. Depuis un mois, la Nationale 3 Masculine de l’AS Bâtiment Nice a relevé la tête, après avoir manqué son début de saison. Une lourde élimination en coupe de France, deux défaites en championnat et une toute petite victoire (17-16) face à Corte. A la suite de la défaite face au SMUC, le 11 octobre dernier, Jérôme Conti, la muraille du BTP, avait poussé un gros coup de gueule dans nos colonnes : « Si on ne rectifie par rapidement le tir, on va avoir de gros soucis toute la saison. » En possédant la deuxième meilleure défense du championnat, le Bâtiment commence à en imposer.

Depuis le SMUC, Nice est allé gagner à Istres, a battu La Garde / La Valette aux Eucalyptus, est malgré tout tombé à Villeneuve-Loubet, mais vient surtout de battre ce week-end Prades-le-Lez. « C’est un match référence pour nous. Nous avons enfin réussi à gagner contre gros de la Poule, qui était en plus sur une très bonne dynamique », se réjouit le capitaine niçois, Jérémy Thouin, auprès de www.magsport06.fr. Pourtant, jusqu’à la 28e minute, soit les deux équipes sont à égalité, soit les Heraultais sont devant. Mais 90 secondes avant la pause, Nice passe devant (12-11) pour ne plus jamais lâcher la tête et vite prendre le large à la 36e (17-12). 

« Le groupe est resté soudé »

« Nous avons retrouvé de l’efficacité en attaque et de la solidité-solidarité en défense. Prades-le-Lez est une équipe très rugueuse, solide défensivement, qui ne lâche rien et nous sommes très fiers d’avoir réussi à les battre chez nous. » Les Niçois ont également pu s’appuyer sur un Hossem Bouziane très efficace, avec 9 buts, tout en ayant pris deux suspensions temporaires de deux minutes. « Certes nous avons eu de nombreuses pertes de balles, notamment en début de match mais malgré ces maladresses le groupe est resté soudé et positif. » 

« A la fin du match, dans le vestiaire, il y avait de la fatigue, car ce match a été très difficile, mais il y avait surtout des sourires et de la fierté sur tous les visages et ça fait plaisir. » Autre point positif, c’est le retour, ou plutôt, l’arrivée de Vincent Imaque. Après avoir signé à Nice lors de l’été 2013, le Réunionnais s’est fait croisés en match de préparation. Ce match contre Prades-le-Lez est donc le premier avec la NM3 depuis son arrivée, un an et demi plus tard. « Nous sommes nombreux aux entraînements et c’est appréciable de pouvoir organiser des confrontations à six contre six et d’avoir deux gardiens. Et bizarrement, les résultats suivent… »

« Il ne faut pas se relâcher »

De plus, on s’aperçoit que plus le temps passe, plus le coach Xavier Vouillot possède de la réserve. Onze joueurs étaient sur la feuille de match samedi. Mais, Nicolas Rochette et Carlos Barroqueiro étaient blessés. Rien de très grave : les adducteurs pour le Portugais, un souci musculaire aux ischios pour le Français. Ils reviendront bientôt. De son côté, en raison de la concurrence entre les pivots, Haïkel Amamou, joue et garde le rythme avec la réserve en ERM. Ses douze buts cumulés sur le trois derniers matchs laissent donc, à Vouillot, une alternative compétitive.

Nice va maintenant se confronter à un calendrier à ne surtout pas prendre à la légère. Le 29 novembre, réception d’Aubagne, avant-dernier du championnat, avant de se déplacer, le week-end suivant, à Pasteur, pour le derby face à la réserve du Cavigal, qui n’a toujours pas gagné cette année. « Maintenant il ne faut pas se relâcher – problème récurent au Bâtiment après un gros match – et prendre des points contre ces deux équipes mal classées. » Le capitaine prévient ses troupes.



Voir plus d'articles de la même catégorie