Par Sudeast Info
Handball : Cannes fait forfait en N2F
C'est la mort dans l'âme que Cannes-Mandelieu a été poussé vers le forfait général en N2F à mi-saison. La réserve n'était plus viable pour continuer.
Basket : NBAO à un cheveux de faire tomber Vence
Il faudra attendre pour vivre la première défaite de Vence à domicile. Le NBAO, dans un match au sommet de R2M, a frôlé cet exploit. Prometteur.
Basket : Vence s’est fait peur
Au terme de l'un des matchs au sommet du championnat, Vence est venu à bout du NBAO en prolongation. Leader de Régionale 2, le VBC doit assoir sa place en play-offs contre Cagnes.
Basket : Menton a son destin en main
En gagnant son troisième match de la saison, le premier à domicile, la réserve de Menton a fait un pas vers le maintien en R2M. A confirmer notamment contre le SLB.
Volley : Cannes aime les marathons
Au milieu de tableau de N3M, Cannes réalise une saison correcte mais doit faire preuve de plus de régularité pour viser plus haut d'ici le mois de mai. L'objectif de savoir conclure les matchs.
Volley : VBSL bien plus solide en N3M
Dans la zone rouge de N3M la saison passée mais finalement maintenu, Saint-Laurent du Var a bien négocié la trêve estivale pour travailler et construire un groupe plus compétitif.
Handball : BTP de retour au premier plan
Grâce à un très beau début d'année 2023, la N2F du BTP reste au contact de Plan de Cuques et pourrait bientôt ne plus rien s'interdire en visant la N1F.
Basket : Menton doit gagner à domicile
Incapable jusqu'à maintenant de gagner à domicile, la réserve de Menton surnage en Régionale 2 grâce à deux succès à l'extérieur, mais cela ne peut plus durer pour s'en sortir.
Handball : Grasse, un dernier espoir
Alors que son entraîneur annonce vouloir continuer le travail la saison prochaine, Grasse va tenter de sauver sa saison en passant en play-offs de N3F.
Basket : NBAO veut tout relancer
Au pied du podium en R2M, le NBAO n'a plus de joker en main dans l'optique des play-offs au moment où l'un des grands favoris à la montée, Vence, se présente face à lui.

L’avenir pour Cannes en Régionale

Ecrit par Martial HESPEL

La Régionale Féminine du RC Cannes jouera assurément un rôle capital dans la distribution des cartes cette saison. Très jeune, elle va progresser et sera redoutable en 2018.

L’an passé, en plus de son inamovible Ligue A et de sa Nationale 2, support principal de son centre de formation, le RC Cannes comptait dans ses rangs une troisième équipe senior, la Nationale 3, suite à une formidable progression en PNF. 

Une année en quatrième division plus que positive, avec un maintien en poche ce qui reste une très belle performance, car avoir assez de joueuses pour maintenir une N2 et une N3 n’est pas mince affaire. Malheureusement suite à trop d’aléas négatifs difficilement malléables avec les études et autres sollicitations, le club a perdu trop de filles pour relancer deux groupes. Ainsi, l’effecitf N2F a fortement été rajeuni, impossible de repartir en Nationale 3. Le championnat PNF étant déjà complet, le RCC a donc aligné son équipe en Régionale Féminine.

« C’est un mal pour un bien, nous avons une belle génération M15, elles n’auraient pas eu les triples surclassements nationaux nécessaires à la N3F et sportivement le niveau PNF aurait été sans doute un peu trop fort pour commencer. Partir en Régionale c’est l’idéal pour la progression de ce groupe, c’est le bon dosage pour trouver des confrontations difficiles mais dont le résultat final reste assez ouvert. C’est surtout la possibilité de prendre beaucoup d’expérience vis à vis des championnats de jeunes. Notre véritable objectif c’est de faire un beau parcours en M17 et M15 coupe de France en se préparant grâce à ce championnat senior Régionale. »

Alors, dans ce nouvelle configuration, avec un groupe ultra jeune qui ne peut grandir sur le jeu et sur plan purement physique, un seul objectif : le maintien. Le staff ne donne, pour le moment, aucun plan à suivre en terme de points. Un premier bilan sera fait au terme de la phase aller. Il sera alors temps d’affiner les objectifs. 

De plus, selon le profil des joueuses et de leurs emplois du temps, elles s’entraînent entre deux et quatre fois par semaines avec quelques séances spécifiques selon les postes. Alessandro Orefice, le préparateur physique de la Ligue A et Laurent Cauet, entraîneur sur le secteur jeune, ont donc beaucoup à faire avec ce groupe qui devrait en surprendre plus d’un en 2018. « Nous travaillons sur de bonnes bases et nous sommes assez complémentaires : Alessandro a une approche très technique du volley-ball et il nous apporte son expérience de préparateur physique. De mon côté j’apporte mon sens de l’organisation et une démarche de travail pédagogique. Nous sommes surtout là pour former, pour élargir le plus possible le champ d’action de ces jeunes joueuses. »

Et le dernier match, malgré la défaite à Monaco, révèle la progression du groupe. C’est seulement la deuxième fois que le leader est autant accroché : 25-22 25-19 26-24. Ce groupe est très jeune et jouera beaucoup plus que certains de ses rivaux avec également les coupes de France. Prochain match en championnat Régionale pour les Cannoises le 11 novembre à domicile contre Mandelieu. Une jeune formation également qui réalise un début de saison assez correct.



Voir plus d'articles de la même catégorie