Par Sudeast Info
Handball : Cannes fait forfait en N2F
C'est la mort dans l'âme que Cannes-Mandelieu a été poussé vers le forfait général en N2F à mi-saison. La réserve n'était plus viable pour continuer.
Basket : NBAO à un cheveux de faire tomber Vence
Il faudra attendre pour vivre la première défaite de Vence à domicile. Le NBAO, dans un match au sommet de R2M, a frôlé cet exploit. Prometteur.
Basket : Vence s’est fait peur
Au terme de l'un des matchs au sommet du championnat, Vence est venu à bout du NBAO en prolongation. Leader de Régionale 2, le VBC doit assoir sa place en play-offs contre Cagnes.
Basket : Menton a son destin en main
En gagnant son troisième match de la saison, le premier à domicile, la réserve de Menton a fait un pas vers le maintien en R2M. A confirmer notamment contre le SLB.
Volley : Cannes aime les marathons
Au milieu de tableau de N3M, Cannes réalise une saison correcte mais doit faire preuve de plus de régularité pour viser plus haut d'ici le mois de mai. L'objectif de savoir conclure les matchs.
Volley : VBSL bien plus solide en N3M
Dans la zone rouge de N3M la saison passée mais finalement maintenu, Saint-Laurent du Var a bien négocié la trêve estivale pour travailler et construire un groupe plus compétitif.
Handball : BTP de retour au premier plan
Grâce à un très beau début d'année 2023, la N2F du BTP reste au contact de Plan de Cuques et pourrait bientôt ne plus rien s'interdire en visant la N1F.
Basket : Menton doit gagner à domicile
Incapable jusqu'à maintenant de gagner à domicile, la réserve de Menton surnage en Régionale 2 grâce à deux succès à l'extérieur, mais cela ne peut plus durer pour s'en sortir.
Handball : Grasse, un dernier espoir
Alors que son entraîneur annonce vouloir continuer le travail la saison prochaine, Grasse va tenter de sauver sa saison en passant en play-offs de N3F.
Basket : NBAO veut tout relancer
Au pied du podium en R2M, le NBAO n'a plus de joker en main dans l'optique des play-offs au moment où l'un des grands favoris à la montée, Vence, se présente face à lui.

L’ASPTT Nice continue de s’amuser

Ecrit par Martial HESPEL

Leader et invaincue en Régionale Féminine, l’ASPTT Nice se rapproche pas à pas d’une montée en Pré-Nationale, même si le combat avec Grasse et Roquefort-les-Pins est loin d’être terminé.

Choc des extrêmes samedi dernier à La Valette en match en retard de la sixième journée de Régionale Féminine, celle des attentats de Paris. L’ASPTT Nice, leader du championnat, invaincue, s’est déplacée dans le Var pour y affronter la lanterne rouge : aucune victoire et aucun set de gagné. C’était donc un match de reprise et pour une division Régionale, reprendre un 9 janvier, c’est tôt. Mais Nice n’est pas tombé dans le piège en ne devenant pas la première équipe a concéder un set à La Valette. 

D’ailleurs, pour une reprise qui aurait pu être glissante, le coach niçois Elamine Hamza ne cache pas son soulagement que cela ce soit passé face au dernier, plutôt que Grasse ou Roquefort-les-Pins par exemple. « Je suis très heureux que ce match ne soit pas contre une des équipes du haut du tableau. C’était un match très compliqué. Les filles n’étaient pas dans le rythme. On avait l’impression de jouer un match amical », narre-t-il à www.magsport06.fr. « Mes filles ont commis énormément de fautes notamment au service. C’était un match difficile a coacher car les joueuses étaient en manque de rythme. De toute façon je le présentais car on a repris les entraînements lundi. Mais bon c’est la reprise et on espère que le week-end prochain ça ira mieux. » Le score final est malgré tout très large : 10-25 16-25 19-25. Voici donc, pour Nice, une neuvième victoire en neuf matchs mais, si les autres équipes en ont terminé avec la phase aller, ce n’est pas encore le cas de l’ASPTT qui doit encore rattraper son match de la cinquième journée à Cogolin, il aura lieu dimanche. Cogolin ? L’avant-dernier du championnat avec trois points, juste devant La Valette. « On espère gagner et on pourra se concentrer sur la phase retour. »

Bien qu’aujourd’hui ultra favori pour le titre, le coach n’en reste pas moins sur ses gardes, au-égard à la semaine de reprise. « C’était une semaine courte et difficile, on reprenait après deux semaines de repos et en plus il fallait bosser directement le collectif car on allait jouer le week-end. » En effet, bien que La Valette et Cogolin soient faibles cette année, Nice n’a pas pu se contenter uniquement d’une reprise physique, le jeu était au centre des débats. 

« C’était une semaine compliquée mais on est au courant de ça et on l’accepte car nos ambitions sont élevées. Les filles sont toujours aussi motivées. Il y a beaucoup de remise en question après une mauvaise ou une bonne prestation donc ça fait plaisir de travailler avec ces filles-là. Même si on a repris la tête du classement, la saison est encore longue, mais comme je l’ai déjà dit en début de saison, il vaut mieux que ce soient les autres qui te courent derrière que l’inverse. L’année dernière j’étais le chasseur et cette année je suis la proie. Mais on ne va pas lâcher. Tous nos matchs vont être difficiles jusqu’au 30 avril : on est attendu partout. » Si le coach sait que son groupe à largement les moyens de prendre trois points à Cogolin, il s’avance très méfiant vers la réception du Pradet / La Garde le 23 janvier, cinquième du championnat. « C’est une équipe très accrocheuse que toutes les équipes du championnat redoutent. » Dans tous les cas, il semble acquis que deux équipes du 06 monteront en Pré-Nationale. Cela se jouera entre Nice, Grasse et Roquefort-les-Pins. Même si Antibes n’a pas dit son dernier mot. A moins que Le Pradet / La Garde ne réussissent plusieurs exploits répétés face aux leaders.

(Crédit photo : ASPTT Nice Volley-Ball)



Voir plus d'articles de la même catégorie