Par Sudeast Info
Handball : Cannes fait forfait en N2F
C'est la mort dans l'âme que Cannes-Mandelieu a été poussé vers le forfait général en N2F à mi-saison. La réserve n'était plus viable pour continuer.
Basket : NBAO à un cheveux de faire tomber Vence
Il faudra attendre pour vivre la première défaite de Vence à domicile. Le NBAO, dans un match au sommet de R2M, a frôlé cet exploit. Prometteur.
Basket : Vence s’est fait peur
Au terme de l'un des matchs au sommet du championnat, Vence est venu à bout du NBAO en prolongation. Leader de Régionale 2, le VBC doit assoir sa place en play-offs contre Cagnes.
Basket : Menton a son destin en main
En gagnant son troisième match de la saison, le premier à domicile, la réserve de Menton a fait un pas vers le maintien en R2M. A confirmer notamment contre le SLB.
Volley : Cannes aime les marathons
Au milieu de tableau de N3M, Cannes réalise une saison correcte mais doit faire preuve de plus de régularité pour viser plus haut d'ici le mois de mai. L'objectif de savoir conclure les matchs.
Volley : VBSL bien plus solide en N3M
Dans la zone rouge de N3M la saison passée mais finalement maintenu, Saint-Laurent du Var a bien négocié la trêve estivale pour travailler et construire un groupe plus compétitif.
Handball : BTP de retour au premier plan
Grâce à un très beau début d'année 2023, la N2F du BTP reste au contact de Plan de Cuques et pourrait bientôt ne plus rien s'interdire en visant la N1F.
Basket : Menton doit gagner à domicile
Incapable jusqu'à maintenant de gagner à domicile, la réserve de Menton surnage en Régionale 2 grâce à deux succès à l'extérieur, mais cela ne peut plus durer pour s'en sortir.
Handball : Grasse, un dernier espoir
Alors que son entraîneur annonce vouloir continuer le travail la saison prochaine, Grasse va tenter de sauver sa saison en passant en play-offs de N3F.
Basket : NBAO veut tout relancer
Au pied du podium en R2M, le NBAO n'a plus de joker en main dans l'optique des play-offs au moment où l'un des grands favoris à la montée, Vence, se présente face à lui.

L’Allianz Riviera prend une ride

Ecrit par Martial HESPEL

L’Allianz Riviera a un an. L’occasion pour www.magsport06.fr d’en tirer un premier bilan avec deux emblématiques supporters du clubs : José Boetto (Cds) et Biba (Pop Sud).

Ce dimanche, l’Allianz Riviera soufflera sa première bougie. Pour l’occasion, de 10h à 17h, l’enceinte ouvrira ses portes pour de nombreuses animations gratuites : visite du stade, démonstration de jumpline ou encore la visite du musée national du sport.

Souvenez-vous, le 22 septembre 2013, le Gym débutait une nouvelle histoire lors de sa victoire 4-0 face à Valenciennes. Construit dans l’optique de recevoir l’Euro 2016, mais aussi de tourner la page d’un Ray vieillissant, l’Allianz cherche toujours son âme. « Ma maison, c’est le Ray. L’Allianz ne le sera jamais« , explique avec émotion, pour www.magsport06.fr, José Boetto, président du Club des Supporters.

« Il faut reconnaître que l’Allianz est un stade magnifique. » Avec sa capacité de 35.624 spectateurs, ce stade a le mérite d’avoir doublé le nombre de voix présentes derrière son équipe. Mais le public a changé. « Avec son positionnement à l’ouest de la ville, nous avons récupéré les Antibois et les Cannois. Mais je connais des personnes âgées qui ne peuvent plus aller au match. Le Ray, au centre ville, c’était parfait. On a perdu beaucoup de Nissarts. »

Des nouveaux visages vus cependant d’un bon œil par Biba, le capo de la Populaire Sud. « C’était un crève cœur de quitter le Ray, mais le football change, le monde change. Au Ray, d’année en année, la tribune était toujours pleine. A l’Allianz, avec plus de places, une nouvelle génération nous a rejoint. A nous de leur inculquer nos valeurs. » 

La Populaire Sub, l’ex BSN, n’est pas au bord du terrain à l’Allianz, comme elle l’était au Ray, mais a choisi le deuxième anneau. « Certains puristes regrettent de mettre ainsi moins de pression sur l’adversaire. Mais le niveau sonore, juste en dessous du toit, monte en puissance. » Malgré tout, après l’engouement des premiers matchs où le stade était bien garni, la moyenne de cette saison, après les trois matchs à domicile, est de 20.068 spectateurs, soit un taux de remplissage de 56,3%. Seul des résultats sportifs meilleurs feront grimper les affluences.

(Crédit photo : Cyn’ Photography)



Voir plus d'articles de la même catégorie