Par Sudeast Info
Handball : Cannes fait forfait en N2F
C'est la mort dans l'âme que Cannes-Mandelieu a été poussé vers le forfait général en N2F à mi-saison. La réserve n'était plus viable pour continuer.
Basket : NBAO à un cheveux de faire tomber Vence
Il faudra attendre pour vivre la première défaite de Vence à domicile. Le NBAO, dans un match au sommet de R2M, a frôlé cet exploit. Prometteur.
Basket : Vence s’est fait peur
Au terme de l'un des matchs au sommet du championnat, Vence est venu à bout du NBAO en prolongation. Leader de Régionale 2, le VBC doit assoir sa place en play-offs contre Cagnes.
Basket : Menton a son destin en main
En gagnant son troisième match de la saison, le premier à domicile, la réserve de Menton a fait un pas vers le maintien en R2M. A confirmer notamment contre le SLB.
Volley : Cannes aime les marathons
Au milieu de tableau de N3M, Cannes réalise une saison correcte mais doit faire preuve de plus de régularité pour viser plus haut d'ici le mois de mai. L'objectif de savoir conclure les matchs.
Volley : VBSL bien plus solide en N3M
Dans la zone rouge de N3M la saison passée mais finalement maintenu, Saint-Laurent du Var a bien négocié la trêve estivale pour travailler et construire un groupe plus compétitif.
Handball : BTP de retour au premier plan
Grâce à un très beau début d'année 2023, la N2F du BTP reste au contact de Plan de Cuques et pourrait bientôt ne plus rien s'interdire en visant la N1F.
Basket : Menton doit gagner à domicile
Incapable jusqu'à maintenant de gagner à domicile, la réserve de Menton surnage en Régionale 2 grâce à deux succès à l'extérieur, mais cela ne peut plus durer pour s'en sortir.
Handball : Grasse, un dernier espoir
Alors que son entraîneur annonce vouloir continuer le travail la saison prochaine, Grasse va tenter de sauver sa saison en passant en play-offs de N3F.
Basket : NBAO veut tout relancer
Au pied du podium en R2M, le NBAO n'a plus de joker en main dans l'optique des play-offs au moment où l'un des grands favoris à la montée, Vence, se présente face à lui.

La saison est loin d’être terminée

Ecrit par Martial HESPEL

Dernière ligne droite pour la NM3 de l’US Cagnes-sur-Mer. Les hommes de Pierre De Marchi sont encore en course pour le podium en championnat et toujours qualifiés en Coupe.

Ils sont toujours en course pour terminer dauphins d’Aix en Provence. Les joueurs de la NM3 de Cagnes-sur-Mer ont battu samedi dernier Lorgues sur le score de 91 à 75. Malgré un score sans appel, aucun triomphalisme n’est à détecter dans les propos d’après-match de Pierre De Marchi, l’entraîneur Cagnois. « A la pause nous avions déjà vingt points d’avance. C’est même monté à trente longueurs. Mais l’équipe de Lorgues était très amoindrie. Son meneur et son intérieur titulaires n’étaient pas là. Oui c’est très plaisant de gagner. De plus j’ai trouvé mon équipe très intéressante en attaque et j’ai retrouvé une bonne défense collective comme au début de saison. Mais, comme Lorgues n’était pas à son meilleur niveau, on relative. » Face à une opposition plus faible qu’à l’accoutumé, De Marchi en a profité pour faire tourner son groupe. « Nous avons très bien marché à trois points. Je vis ou je meure avec ça. »

« Nous allons essayer »

Alors, s’il est impossible, depuis bien longtemps, d’aller chercher Aix, qui jouera la saison prochaine en NM2, Cagnes n’a pas perdu de vue la deuxième place. Malgré tout, le temps presse, Cagnes a deux victoires de retard sur Marseille alors qu’il ne reste que quatre journées à jouer. Cagnes va d’ailleurs recevoir le SMUC à l’occasion de la dernière journée. Inutile de vous que si Cagnes veut passer Marseille, il lui faut faire un sans faute et que le SMUC perde au moins une fois avant l’opposition directe. A l’aller le SMUC s’était imposé de dix points. Il en faudra donc onze en faveur de Cagnes au match retour. « Nous allons essayer. Ils vont venir chez nous et on attend un faux pas de leur part. Nous, nous devons tout gagner. On va surveiller de près Nice qui va avoir un calendrier vraiment à sa portée avec Martigues, La Londe et Sapela. Cette fin de saison est compliquée. »

« Passer contre Avignon »

La saison de Cagnes est loin d’être terminée puisque c’est la dernière équipe azuréenne en lice dans en Coupe de France amateur. Si De Marchi veut aller « le plus loin possible », le challenge s’annonce très difficile le 8 mars prochain à l’occasion des 16es de finale. Cagnes va se déplacer dans la salle d’Avignon/Le Pontet, leader de NM2. Cagnes, jouant une division en dessous, partira avec un avantage de sept points. « Nous allons aligner la grosse équipe avec la claire ambition de passer ce tour. Nous allons nous accrocher. On s’attend à prendre la foudre mais on y va pas en tant que perdant. » En championnat, comme en Coupe de France, Cagnes-sur-Mer a beaucoup à gagner, mais finalement peu à perdre. Une raison supplémentaire de surprendre ?

(crédit photo : US Cagnes-sur-Mer)



Voir plus d'articles de la même catégorie