Par Sudeast Info
Handball : Cannes fait forfait en N2F
C'est la mort dans l'âme que Cannes-Mandelieu a été poussé vers le forfait général en N2F à mi-saison. La réserve n'était plus viable pour continuer.
Basket : NBAO à un cheveux de faire tomber Vence
Il faudra attendre pour vivre la première défaite de Vence à domicile. Le NBAO, dans un match au sommet de R2M, a frôlé cet exploit. Prometteur.
Basket : Vence s’est fait peur
Au terme de l'un des matchs au sommet du championnat, Vence est venu à bout du NBAO en prolongation. Leader de Régionale 2, le VBC doit assoir sa place en play-offs contre Cagnes.
Basket : Menton a son destin en main
En gagnant son troisième match de la saison, le premier à domicile, la réserve de Menton a fait un pas vers le maintien en R2M. A confirmer notamment contre le SLB.
Volley : Cannes aime les marathons
Au milieu de tableau de N3M, Cannes réalise une saison correcte mais doit faire preuve de plus de régularité pour viser plus haut d'ici le mois de mai. L'objectif de savoir conclure les matchs.
Volley : VBSL bien plus solide en N3M
Dans la zone rouge de N3M la saison passée mais finalement maintenu, Saint-Laurent du Var a bien négocié la trêve estivale pour travailler et construire un groupe plus compétitif.
Handball : BTP de retour au premier plan
Grâce à un très beau début d'année 2023, la N2F du BTP reste au contact de Plan de Cuques et pourrait bientôt ne plus rien s'interdire en visant la N1F.
Basket : Menton doit gagner à domicile
Incapable jusqu'à maintenant de gagner à domicile, la réserve de Menton surnage en Régionale 2 grâce à deux succès à l'extérieur, mais cela ne peut plus durer pour s'en sortir.
Handball : Grasse, un dernier espoir
Alors que son entraîneur annonce vouloir continuer le travail la saison prochaine, Grasse va tenter de sauver sa saison en passant en play-offs de N3F.
Basket : NBAO veut tout relancer
Au pied du podium en R2M, le NBAO n'a plus de joker en main dans l'optique des play-offs au moment où l'un des grands favoris à la montée, Vence, se présente face à lui.

La réserve du Cavigal respire toujours

Ecrit par Martial HESPEL

Pour la deuxième fois de la saison, la NM3 du Cavigal n’a pas perdu. Pour autant, elle est toujours à la recherche d’un premier succès. Elle l’a frôlé face au Bâtiment samedi soir, à l’occasion de la neuvième journée.

A Pasteur, devant une tribune bien garnie, la Nationale 3 Masculine du Cavigal est passée toute proche de décrocher son premier succès de la saison. C’est donc lors du derby, face à l’expérimenté équipe du Bâtiment Nice, que les joueurs de Marc Drussian ont réalisé l’un de leur meilleur match en décrochant le nul (28-28). Mais Drusian a vu son groupe tendre vers le chaud et le froid pendant une heure. Un début de match loupé (1-5), un superbe retour pour mener (14-12) à la pause, une défense et une attaque héroïques pour mener largement (22-16) alors que le Cavigal s’est retrouvé pendant près de deux minutes à 4 contre 6. Un carton rouge de chaque côté plus tard, le Bâtiment est revenu pour mener de deux longueurs en fin de rencontre. Lors de la dernière minute, chacun a eu sa balle de match. En vain (28-28).

« Encore un peu un manque d’expérience », développe Drusian auprès de www.magsport06.fr. « Quelques consignes où il a fallu deux ou trois occurrences pour les appliquer, notamment la stricte de Guillaume Charlier, le jeu autour du pivot. On le sait, on l’annonce, on met les défenseurs pour, mais il nous faut deux ou trois attaques d’adaptation. J’espère que c’est du à notre jeunesse et pas à un manque de compréhension. On rajoute à ça la chaleur du match. Alors, lorsqu’on mène aussi largement – la première fois que cela nous arrive – il a manqué un ancien de plus pour tenir le groupe, garder le ballon et ne pas s’enflammer. » Ces deux points permettent aux jeunes niçois de rester dans la course au maintien malgré les victoires de Corte et d’Istres. Ces deux équipes doivent d’ailleurs bientôt s’affronter à l’occasion d’un match en retard.

Victoire impérative contre Aubagne

Un seul objectif désormais, oublier la déception de ne pas avoir gagné malgré un +6 et se remobiliser. Samedi prochain, Drusian jouera sa finale, en recevant Aubagne, qui compte également onze points. Assurément, le perdant de ce match, s’il doit y avoir un vainqueur, aura un pied en Pré-Nationale. « Malgré son classement, Aubagne est une équipe très difficile à jouer. Elle ne prend pas de raclé, c’est expérimenté. Alors, à nous de faire basculer notre inexpérience, que ça ne soit pas un défaut, mais par contre être dynamique pour palier ce manque d’expérience. Au niveau du handball, techniquement ce n’est pas plus fort que nous, mais si on s’enterre, si on baisse la tête et qu’on est pas dans les mêmes dispositions que face au Bâtiment ça sera très dur. Gagner face à Aubagne nous permettra de débuter 2015 avec des espoirs. Il y a trois descentes, alors si on perd, mathématiquement ça sera très compliqué. »

Allier l’implication et l’application 

Mais Drusian y croit. Il y a quinze jours, après les défaites à La Garde / La Valette et à domcile contre Villeneuve-Loubet, une réunion a été organisée. « Depuis deux matchs, on a retrouvé la joie de jouer. C’est bien. Le groupe s’est retrouvé. Car, même si on en prend 17 à Prades-le-Lez (35-18), c’était beaucoup mieux que les matchs précédents où non seulement nous n’étions pas très bons, mais où on a affiché un état d’esprit de vaincu et triste. C’est encourageant, on va se battre avec nos armes. C’est avec cet investissement, cette volonté de gagner les duels, de se surpasser, qu’on arrivera à batir le projet technique et tactique. Pour l’instant, les joueurs ont adhéré, je le vois à l’entraînement. »

Prochain objectif sur le terrain pour la NM3 du Cavigal, parvenir à être à la fois actif et dynamique, mais aussi appliqué et carré. « On a les défauts de nos qualités. On est jeune, donc on perd des balles qu’on ne devrait pas perdre, on court partout. Mais je préfère qu’on reste autant impliqué et à fond. Cette intensité permet l’entraide et de corriger les erreurs des uns et des autres et se superposant, en s’entraidant, en mettant des bras et des jambes partout où c’est possible. Maintenant, il faut un peu plus de justesse et de chance aussi… » Rendez-vous à Pasteur, le 13 décembre prochain à 18h00, pour le tournant de la saison face à Aubagne.



Voir plus d'articles de la même catégorie