Par Sudeast Info
Handball : Cannes fait forfait en N2F
C'est la mort dans l'âme que Cannes-Mandelieu a été poussé vers le forfait général en N2F à mi-saison. La réserve n'était plus viable pour continuer.
Basket : NBAO à un cheveux de faire tomber Vence
Il faudra attendre pour vivre la première défaite de Vence à domicile. Le NBAO, dans un match au sommet de R2M, a frôlé cet exploit. Prometteur.
Basket : Vence s’est fait peur
Au terme de l'un des matchs au sommet du championnat, Vence est venu à bout du NBAO en prolongation. Leader de Régionale 2, le VBC doit assoir sa place en play-offs contre Cagnes.
Basket : Menton a son destin en main
En gagnant son troisième match de la saison, le premier à domicile, la réserve de Menton a fait un pas vers le maintien en R2M. A confirmer notamment contre le SLB.
Volley : Cannes aime les marathons
Au milieu de tableau de N3M, Cannes réalise une saison correcte mais doit faire preuve de plus de régularité pour viser plus haut d'ici le mois de mai. L'objectif de savoir conclure les matchs.
Volley : VBSL bien plus solide en N3M
Dans la zone rouge de N3M la saison passée mais finalement maintenu, Saint-Laurent du Var a bien négocié la trêve estivale pour travailler et construire un groupe plus compétitif.
Handball : BTP de retour au premier plan
Grâce à un très beau début d'année 2023, la N2F du BTP reste au contact de Plan de Cuques et pourrait bientôt ne plus rien s'interdire en visant la N1F.
Basket : Menton doit gagner à domicile
Incapable jusqu'à maintenant de gagner à domicile, la réserve de Menton surnage en Régionale 2 grâce à deux succès à l'extérieur, mais cela ne peut plus durer pour s'en sortir.
Handball : Grasse, un dernier espoir
Alors que son entraîneur annonce vouloir continuer le travail la saison prochaine, Grasse va tenter de sauver sa saison en passant en play-offs de N3F.
Basket : NBAO veut tout relancer
Au pied du podium en R2M, le NBAO n'a plus de joker en main dans l'optique des play-offs au moment où l'un des grands favoris à la montée, Vence, se présente face à lui.

La remise en question du Cros ?

Ecrit par Martial HESPEL

Candidate autoproclamée à la montée en Nationale 3 (lire ici) la PNM du Cros-de-Cagnes est à deux doigts de voir son projet reporté à la saison prochaine. Explications.

Courir un lièvre à la fois. Voici le proverbe qu’aurait peut-être du observer l’équipe fanion du Cros-de-Cagnes, leader le 1er janvier après neuf journées et donc totalement dans les temps pour accéder à la cinquième division. Mais en parallèle, l’ensemble du club a préparé le 32e de finale de la coupe de France régionale, la réception de Gap, le 18 janvier, une autre équipe de Pré-Nationale. Toute la page Facebbok du club a tourné autour de ce match pendant plusieurs jours : buvette, présentation des équipes en présence des élus, photo officielle, tombola, objectif faire du bruit avec trompettes, tambours et autres instruments sont les bienvenus etc… Une grande organisation. 

Sauf que voilà. Le 11 janvier, le Cros a concédé sa deuxième défaite de la saison, 29-28, dans la salle du HB Mougins Mouans-Sartoux qui, avant cette rencontre, n’avait gagné que deux matchs. Arrive le 18 janvier et donc une qualification pour les 16es de finale et un succès 30-21 contre Gap alors que les visiteurs menaient 11-12 à la pause. Enfin, ce samedi, l’ESCC a à nouveau perdu en championnat, à domicile, 28-34, contre Hyères.

« Nous n’avons plus de joker »

Alors, dans un communiqué et sentant le vent tourner, le Président Michel Roufast, également entraîneur de la réserve qui évolue en ERM, monte au créneau. « S’est-on trompé d’objectif ? Nos chances d’accéder à la NM3 se réduisent. Toute l’attention du club s’est portée sur la coupe de France. Tous, moi y compris, nous nous sommes tournés vers cette coupe depuis quinze jours, en oubliant nos priorités et nous l’avons payé cash ce week-end. » Roufast rappelle – peut-être trop tard – que le championnat et donc la montée en Nationale 3 est l’objectif du club, la coupe un simple bonus. « Nous n’avons plus de joker. Le championnat reste très serré et nous avons encore des chances. A nous de les saisir. Nous risquons de tout perdre si nous ne faisons pas attention. Une remise en question de tous est nécessaire et l’assiduité aux entraînements est obligatoire pour tous. »

Au terme de la phase aller, le Cros n’a non seulement plus de joker mais n’a également plus son destin en main puisque Draguignan possède trois points d’avance. Pour rappel, une victoire rapporte trois unités et une défaite un point. Dimanche prochain, le Cros-de-Cagnes reçoit la réserve de Villeneuve-Loubet. Le prochain tour de la coupe de France aura lieu dans un mois et d’ici là, soit elle sera mise de côté pour éviter de nouvelles désillusions, ou alors, elle sera un vrai objectif si les hommes du coach Pellegry n’ont pas remonté la pente en championnat.

(Crédit photo : ESCCHB)



Voir plus d'articles de la même catégorie