Par Sudeast Info
Handball : Cannes fait forfait en N2F
C'est la mort dans l'âme que Cannes-Mandelieu a été poussé vers le forfait général en N2F à mi-saison. La réserve n'était plus viable pour continuer.
Basket : NBAO à un cheveux de faire tomber Vence
Il faudra attendre pour vivre la première défaite de Vence à domicile. Le NBAO, dans un match au sommet de R2M, a frôlé cet exploit. Prometteur.
Basket : Vence s’est fait peur
Au terme de l'un des matchs au sommet du championnat, Vence est venu à bout du NBAO en prolongation. Leader de Régionale 2, le VBC doit assoir sa place en play-offs contre Cagnes.
Basket : Menton a son destin en main
En gagnant son troisième match de la saison, le premier à domicile, la réserve de Menton a fait un pas vers le maintien en R2M. A confirmer notamment contre le SLB.
Volley : Cannes aime les marathons
Au milieu de tableau de N3M, Cannes réalise une saison correcte mais doit faire preuve de plus de régularité pour viser plus haut d'ici le mois de mai. L'objectif de savoir conclure les matchs.
Volley : VBSL bien plus solide en N3M
Dans la zone rouge de N3M la saison passée mais finalement maintenu, Saint-Laurent du Var a bien négocié la trêve estivale pour travailler et construire un groupe plus compétitif.
Handball : BTP de retour au premier plan
Grâce à un très beau début d'année 2023, la N2F du BTP reste au contact de Plan de Cuques et pourrait bientôt ne plus rien s'interdire en visant la N1F.
Basket : Menton doit gagner à domicile
Incapable jusqu'à maintenant de gagner à domicile, la réserve de Menton surnage en Régionale 2 grâce à deux succès à l'extérieur, mais cela ne peut plus durer pour s'en sortir.
Handball : Grasse, un dernier espoir
Alors que son entraîneur annonce vouloir continuer le travail la saison prochaine, Grasse va tenter de sauver sa saison en passant en play-offs de N3F.
Basket : NBAO veut tout relancer
Au pied du podium en R2M, le NBAO n'a plus de joker en main dans l'optique des play-offs au moment où l'un des grands favoris à la montée, Vence, se présente face à lui.

La raison avant la passion

Ecrit par Martial HESPEL

C’est à l’unanimité que le comité directeur du RCM Basket a pris la décision de refuser l’accession à la Nationale 1F. « Il faut rappeler que les objectifs de début de saison étaient très éloignés d’une accession », expliquent les dirigeants du club. « Même la qualification pour les play-offs n’apportait aucune certitude », poursuivent-ils. En effet Roquebrune a déjà participé au play-offs de N2F en 2012 et 2011 pour « un échec total avec deux victoires en dix matchs joués ». Alors, la montée en N1F, cumulée au titre suprême de champion de France N2F, était une grande et belle surprise pour l’équipe du président Lucien Platano.

 

« Une conjoncture économique très dévavorable »

 

Roquebrune jouera donc toujours en N2F la saison prochaine. Pourtant, le club ne « tire pas un trait définitif sur la N1F ». Pour cette fois, c’est la raison qui a amené les dirigeants à prendre cette lourde décision : « Nous ne voulons pas que le RCM Basket se retrouve dans la situation de nombreux clubs qui ont été rayés de la carte car leurs responsables ont eu, comme le dit l’adage, les yeux plus gros que le ventre ». Pour faire simple, le RCM Basket se retrouve à son apogée au mauvais moment : « Nous sommes un petit club d’une petite ville et on ne peut avoir que les ambitions de ses moyens à défaut d’avoir les moyens de ses ambitions dans une conjoncture économique très défavorable ». Mais le comité directeur n’en oublie pas pour autant tous ceux qui permettent à Roquebrune d’être aujourd’hui la meilleure équipe de France féminine de niveau N2 : « Les aides des partenaires institutionnels tels que la ville et le Conseil Général ou privés à commencer pas le Crédit Agricole et U Express Roquebrune, nous permettent de faire vivre le club dans les meilleurs conditions possibles de l’équipe première à l’école de basket ».

 

« Les joueuses et le coach présents à la reprise »

 

Le défi des dirigeants dans l’avenir consistera à savoir mettre en place une politique adaptée permettant de faire encore mieux. Le club aspire en effet à voir ce titre si prestiggieux être le début de la « longue et brillante histoire du RCM Basket. Rien ni personne ne pourra jamais l’en faire sortir ». Et pour arriver à grimper les échelons, la stabilité financière mais aussi humaine représente les fondations. C’est pour cela que les dirigeants Azuréens souhaitent rassurer tous ceux qui portent les couleurs de Roquebrune dans leur cœur : « Il y a certainement une grande frustration à ne pas profiter de quelque chose acquis à la régulière. Nous devons souligner l’état d’esprit exceptionnel des joueurs de leur entraîneur Cyril Lecocq. Ils ont très bien compris les hésitations des dirigeants. Les joueuses et Cyril seront présents à la reprise de l’entraînement au mois d’août pour entamer la préparation de la saison 2013-2014 que l’on espère aussi réussie que celle qui s’achève ». Roquebrune retrouvera en N2F deux voisins azuréens : Saint-Laurent et l’AS Monaco.



Voir plus d'articles de la même catégorie