Par Sudeast Info
Handball : Cannes fait forfait en N2F
C'est la mort dans l'âme que Cannes-Mandelieu a été poussé vers le forfait général en N2F à mi-saison. La réserve n'était plus viable pour continuer.
Basket : NBAO à un cheveux de faire tomber Vence
Il faudra attendre pour vivre la première défaite de Vence à domicile. Le NBAO, dans un match au sommet de R2M, a frôlé cet exploit. Prometteur.
Basket : Vence s’est fait peur
Au terme de l'un des matchs au sommet du championnat, Vence est venu à bout du NBAO en prolongation. Leader de Régionale 2, le VBC doit assoir sa place en play-offs contre Cagnes.
Basket : Menton a son destin en main
En gagnant son troisième match de la saison, le premier à domicile, la réserve de Menton a fait un pas vers le maintien en R2M. A confirmer notamment contre le SLB.
Volley : Cannes aime les marathons
Au milieu de tableau de N3M, Cannes réalise une saison correcte mais doit faire preuve de plus de régularité pour viser plus haut d'ici le mois de mai. L'objectif de savoir conclure les matchs.
Volley : VBSL bien plus solide en N3M
Dans la zone rouge de N3M la saison passée mais finalement maintenu, Saint-Laurent du Var a bien négocié la trêve estivale pour travailler et construire un groupe plus compétitif.
Handball : BTP de retour au premier plan
Grâce à un très beau début d'année 2023, la N2F du BTP reste au contact de Plan de Cuques et pourrait bientôt ne plus rien s'interdire en visant la N1F.
Basket : Menton doit gagner à domicile
Incapable jusqu'à maintenant de gagner à domicile, la réserve de Menton surnage en Régionale 2 grâce à deux succès à l'extérieur, mais cela ne peut plus durer pour s'en sortir.
Handball : Grasse, un dernier espoir
Alors que son entraîneur annonce vouloir continuer le travail la saison prochaine, Grasse va tenter de sauver sa saison en passant en play-offs de N3F.
Basket : NBAO veut tout relancer
Au pied du podium en R2M, le NBAO n'a plus de joker en main dans l'optique des play-offs au moment où l'un des grands favoris à la montée, Vence, se présente face à lui.

« La position du chasseur nous allait bien »

Ecrit par Martial HESPEL

Le Nice Volley-Ball est leader de la Ligue B. Le passeur Raphaël Corre, arrivé cet été sur la Côte d’Azur, ne s’est pas trompé. Nice a le potentiel pour retrouver son ancien club, Rennes, en Ligue A.

Leader. Avec un parcours de rêve en championnat depuis deux mois, le Nice Volley-Ball s’est installé le week-end dernier sur la trône de la Ligue B au terme de la onzième journée. Samedi 14 décembre, Nice a étrillé Cambrai (25-21 27-25 25-18) et ce malgré quelques petites délicatesses physiques. Dan Borota (réceptionneur/attaquant) et Aleksandar Mitrovic (réceptionneur/attaquant) ont joué après avoir été mis au repos. Le premier souffrait du dos et le second du mollet. « Il y a de la fatigue mais la trêve qui arrive va nous faire du bien. Nous avons quelques petits soucis physiques mais nous devons être performants jusqu’à samedi et le déplacement à Martigues », explique la passeur niçois Raphaël Corre. Un court déplacement dans les Bouches-du-Rhône sera beaucoup plus préférable pour les physiques qu’un voyage à Calais ou à Tourcoing par exemple.

« C’est bien d’avoir à nouveau gagné 3 sets à 0. On prend à chaque fois à domicile un maximum de points. Il faut continuer comme ça. » Corre, s’il souligne un match décrit comme correct, ne cache pas un passage à vide dans le deuxième set. Le manque d’agressivité est mis en avant par l’ancien joueur de Rennes : « Cela a failli nous coûter cher. Le set on mérite de le perdre. Notre réaction a été suffisante pour s’en sortir. On le gagne à l’arraché. Ce type de situation montre aussi que la confiance est de notre côté. » A égalité de points avec Avignon, Nice est leader avec 13 petits sets concédés depuis le début de saison contre 18 pour les Avignonnais. Autre statistique flatteuse pour les Niçois, six de leurs sept victoires ont été acquises sur le score de 3 sets à 0.

« Il ne faudra pas se tromper »

Nice, pour le moment, contrairement aux saison antérieurs, peut compter sur un groupe solide sans aucune lourde blessure: « Il ne faut pas oublier que notre préparation a été difficile puisque les Roumains (Matei et Borota ndlr) sont arrivés tard en raison de leurs présences en sélection nationale. Mais pour le moment ça tourne bien : on travaille beaucoup. J’espère que ça va continuer ainsi. Il faut rester concentrer et prendre match par match. » Nice est premier mais d’une journée à l’autre tout peut basculer. Les six premiers se tiennent en quatre points. « Etre premier est bon pour la confiance. Mais jusque là la position du chasseur nous allait bien. Aujourd’hui il va falloir assumer notre statut. On fait parti des favoris. Mais toutes les équipes sont difficiles à jouer. »

Et ça commence dès samedi 20h00 face à Martigues. Les Martégaux sont certes aujourd’hui 13e et donc relégables mais restent sur deux victoires : 3-2 contre Avignon et 3-1 à Saint-Brieuc. Alors, même si Martigues possède encore quatre points de retard sur Cambrai, la donne est toute nouvelle en bas de tableau : « Martigues n’est pas du tout à sa place par rapport à la qualité de son effectif », prévient Corre. « Leur pointu est blessé mais depuis deux matchs le staff semble avoir trouvé la bonne formule. Rien ne sera simple pour nous. » Le passeur avoue que ce match est dans les esprits Niçois depuis un bon moment. « Il ne faudra pas se tromper et jouer notre jeu pour aller au combat. » Ce match sera l’avant dernier de la phase aller mais le dernier en 2013. Nice aurait ainsi la bonne idée de ne pas se faire surprendre avant deux réceptions : Orange (7 janvier) et Asnières (10 janvier).

(crédit photo : Magsport06)



Voir plus d'articles de la même catégorie