Par Sudeast Info
Handball : Cannes fait forfait en N2F
C'est la mort dans l'âme que Cannes-Mandelieu a été poussé vers le forfait général en N2F à mi-saison. La réserve n'était plus viable pour continuer.
Basket : NBAO à un cheveux de faire tomber Vence
Il faudra attendre pour vivre la première défaite de Vence à domicile. Le NBAO, dans un match au sommet de R2M, a frôlé cet exploit. Prometteur.
Basket : Vence s’est fait peur
Au terme de l'un des matchs au sommet du championnat, Vence est venu à bout du NBAO en prolongation. Leader de Régionale 2, le VBC doit assoir sa place en play-offs contre Cagnes.
Basket : Menton a son destin en main
En gagnant son troisième match de la saison, le premier à domicile, la réserve de Menton a fait un pas vers le maintien en R2M. A confirmer notamment contre le SLB.
Volley : Cannes aime les marathons
Au milieu de tableau de N3M, Cannes réalise une saison correcte mais doit faire preuve de plus de régularité pour viser plus haut d'ici le mois de mai. L'objectif de savoir conclure les matchs.
Volley : VBSL bien plus solide en N3M
Dans la zone rouge de N3M la saison passée mais finalement maintenu, Saint-Laurent du Var a bien négocié la trêve estivale pour travailler et construire un groupe plus compétitif.
Handball : BTP de retour au premier plan
Grâce à un très beau début d'année 2023, la N2F du BTP reste au contact de Plan de Cuques et pourrait bientôt ne plus rien s'interdire en visant la N1F.
Basket : Menton doit gagner à domicile
Incapable jusqu'à maintenant de gagner à domicile, la réserve de Menton surnage en Régionale 2 grâce à deux succès à l'extérieur, mais cela ne peut plus durer pour s'en sortir.
Handball : Grasse, un dernier espoir
Alors que son entraîneur annonce vouloir continuer le travail la saison prochaine, Grasse va tenter de sauver sa saison en passant en play-offs de N3F.
Basket : NBAO veut tout relancer
Au pied du podium en R2M, le NBAO n'a plus de joker en main dans l'optique des play-offs au moment où l'un des grands favoris à la montée, Vence, se présente face à lui.

La PNM du VBSL se concentre

Ecrit par Martial HESPEL

Premiers non-relégables de Pré-Nationale, les garçons de Cédric Faraud savent que leur maintien dépend aussi de la NM3 mais restent concentrés sur leur championnat.

La Pré-Nationale Masculine du Stade-Laurent va t-elle parvenir à se maintenir ? Tout ne dépend pas d’elle. En effet, aujourd’hui huitème et première non-relégable de son championnat, l’équipe de Cédric Faraud est sous le coup d’une relégation de la Nationale 3, qui elle est aujourd’hui relégable.

Pour rappelle, les deux équipes sont montées d’une division cette saison. En effet, même si elle était jouable, la montée de l’équipe première en cinquième division n’était pas forcément prévue. Alors, la montée de la réserve, qui n’a terminé que troisième de Régionale, encore moins. « A la base, nous ne devions pas monter. C’est un peu un cadeau, une saison bonus », narre Faraud à www.magsport06.fr. « Personnellement, l’objectif était de construire un bon groupe avec de la qualité. Si on se maintient, on pourra jouer autre chose que ce maintien l’année prochaine et ainsi évoluer encore plus dans le bon sens au niveau du groupe. Mais, par rapport à la NM3, on ne vit pas avec une épée de Damoclès sur la tête. On joue nos matchs pour nous et on verra… » En effet, même si, sportivement, elle se maintient en PNM, la réserve descendra si la NM3 ne se maintient pas.

Mais pour la fin de saison, Faraud peut compter sur un groupe qui n’a jamais été aussi large. Presque trop peut-être. « Aujourd’hui, j’ai plus de joueurs que ce dont j’ai besoin. J’ai eu un renfort d’un garçon de la Nationale 3 et du retour d’un garçon qui jouait la saison passée avec la Pré-Nationale et qui donc a participé à la montée en NM3. J’ai vraiment des solutions pour améliorer le groupe : 16 ou 17 joueurs. Il faut faire le trie pour les matchs. Cela n’a pas été le cas sur toute la saison mais aujourd’hui je n’ai pas à me plaindre. » Ainsi, ce week-end, pour l’un des gros tournants du championnat, Saint-Laurent sera au complet pour la réception de Vence. Et puis, dans le même temps, Antibes, le principal adversaire de Saint-Laurent pour le maintien, va recevoir Monaco, le leader. Ainsi, si Saint-Laurent fait le job contre une équipe de Vence en grosse difficulté, qui n’a pas encore gagné cette saison, et si Monaco fait respecter la hiérarchie contre Antibes, une grande partie du maintien sera jouée. « Pour nous mettre à l’abris, il faut battre Vence et, sur les trois derniers matchs, réussir au moins un coup contre Draguignan, Nice ou Mandelieu. »

Mais Faraud se veut très méfiant. « Monaco est aujourd’hui un peu décimé car plusieurs joueurs jouent avec la Nationale 2. Alors, lorsqu’on a perdu contre eux (25-11 25-21 25-21 le 14 mars ; ndlr), c’était plutôt une contre-performance : toute proportion gardée. On va dire que faire un résultat était plus accessible : on avait plus les moyens de faire un coup. On sera au complet contre Vence et on espère gagner ce match car on est sous le coup que Antibes puisse battre Monaco. » Réponse samedi soir.

(Crédit photo : Magsport06)



Voir plus d'articles de la même catégorie