Par Sudeast Info
Handball : Cannes fait forfait en N2F
C'est la mort dans l'âme que Cannes-Mandelieu a été poussé vers le forfait général en N2F à mi-saison. La réserve n'était plus viable pour continuer.
Basket : NBAO à un cheveux de faire tomber Vence
Il faudra attendre pour vivre la première défaite de Vence à domicile. Le NBAO, dans un match au sommet de R2M, a frôlé cet exploit. Prometteur.
Basket : Vence s’est fait peur
Au terme de l'un des matchs au sommet du championnat, Vence est venu à bout du NBAO en prolongation. Leader de Régionale 2, le VBC doit assoir sa place en play-offs contre Cagnes.
Basket : Menton a son destin en main
En gagnant son troisième match de la saison, le premier à domicile, la réserve de Menton a fait un pas vers le maintien en R2M. A confirmer notamment contre le SLB.
Volley : Cannes aime les marathons
Au milieu de tableau de N3M, Cannes réalise une saison correcte mais doit faire preuve de plus de régularité pour viser plus haut d'ici le mois de mai. L'objectif de savoir conclure les matchs.
Volley : VBSL bien plus solide en N3M
Dans la zone rouge de N3M la saison passée mais finalement maintenu, Saint-Laurent du Var a bien négocié la trêve estivale pour travailler et construire un groupe plus compétitif.
Handball : BTP de retour au premier plan
Grâce à un très beau début d'année 2023, la N2F du BTP reste au contact de Plan de Cuques et pourrait bientôt ne plus rien s'interdire en visant la N1F.
Basket : Menton doit gagner à domicile
Incapable jusqu'à maintenant de gagner à domicile, la réserve de Menton surnage en Régionale 2 grâce à deux succès à l'extérieur, mais cela ne peut plus durer pour s'en sortir.
Handball : Grasse, un dernier espoir
Alors que son entraîneur annonce vouloir continuer le travail la saison prochaine, Grasse va tenter de sauver sa saison en passant en play-offs de N3F.
Basket : NBAO veut tout relancer
Au pied du podium en R2M, le NBAO n'a plus de joker en main dans l'optique des play-offs au moment où l'un des grands favoris à la montée, Vence, se présente face à lui.

La PNM de Monaco se tient prête

Ecrit par Martial HESPEL

Alors qu’on approche de la mi-saison, la réserve de Monaco, qui évolue en Pré-Nationale, est présente au sein du top 5 même si elle ne compte aucun succès face aux meilleurs.

Cette saison, la Pré-Nationale Masculine de Monaco joue un véritable rôle en haut de tableau et aura son mot à dire pour la montée en Nationale 3, même si, pour y avoir le droit, elle doit compter sur une accéssion en Nationale 1 de son équipe première, ce qui pour le moment, n’en prend pas le chemin. A la tête de cette réserve mongégasque, Stéphane Cordinier. Une petite surprise d’avoir retrouvé l’été dernier l’ancien international français à la tête de cette équipe. 

En effet, après avoir entraîné pendant un an la saison dernière la Nationale 2 du club, il nous avais confié, même s’il avoue que ce terme est « un grand mot », une certaine déception de cette expérience. « Il est vrai que je ne courais pas après une équipe senior à ce niveau de compétition. Malgré quelques à priori qui, ce sont avérés exacts, j’ai tenté de faire de mon mieux jusqu’au terme de la saison », révèle t-il à www.magsport06.fr. Malgré tout, le technicien s’est retrouvé à nouveau sur le banc d’une équipe seniors cette saison. « Disons que je n’ai pas eu véritablement le choix. Les équipes de jeunes qui auraient pu m’intéresser étaient déjà entre de bonnes mains. » Cette Pré-Nationale est un mélange d’anciens et de jeunes joueurs issus de la formation monégasque « pour la plupart déjà passés entre mes mains… »

« Tout peux aller très vite »

Une chose est certaine, la saison actuelle se passe bien pour la réserve monégasque. Malgré une dernière défaite concédée avant la trêve dans la salle du leader, le Cros-de-Cagnes, Monaco est quatrième du championnat à seulement cinq longueurs de la tête. « Je suis assez satisfait des résultats jusque-là mais attention en PNM tout peux aller très vite. Il nous faudra être capable de garder cette constance notamment dans l’investissement », explique Cordinier. « Cette équipe peut monter en N3 uniquement si la N2 accède à la N1. Il est donc important que l’équipe reste dans le haut du tableau. Au cas où… » On reste donc ambitieux à Monaco.

Mais comme évoque Cordinier, tout reste à faire. De plus, sur 22 journées, seules 9 ont été jouées. Deux équipes doivent même encore jouer un match en retard, Hyères et Antibes, c’est dire que tout peut encore arriver. Mais pour jouer plus haut, Monaco devra obligatoirement battre des équipes du top 5 – Cros-de-Cagnes, Draguignan, La Seyne et Sanary – ce que l’équipe princière n’est pas parvenue à réaliser en cette première partie de saison. « Oui ça serait intéressant mais, sincèrement, je souhaite avant tout garder cette dynamique positive qui existe essentiellement grâce à un gros investissement des joueurs. »

(Crédit photo : Magsport06)



Voir plus d'articles de la même catégorie