Par Sudeast Info
Handball : Cannes fait forfait en N2F
C'est la mort dans l'âme que Cannes-Mandelieu a été poussé vers le forfait général en N2F à mi-saison. La réserve n'était plus viable pour continuer.
Basket : NBAO à un cheveux de faire tomber Vence
Il faudra attendre pour vivre la première défaite de Vence à domicile. Le NBAO, dans un match au sommet de R2M, a frôlé cet exploit. Prometteur.
Basket : Vence s’est fait peur
Au terme de l'un des matchs au sommet du championnat, Vence est venu à bout du NBAO en prolongation. Leader de Régionale 2, le VBC doit assoir sa place en play-offs contre Cagnes.
Basket : Menton a son destin en main
En gagnant son troisième match de la saison, le premier à domicile, la réserve de Menton a fait un pas vers le maintien en R2M. A confirmer notamment contre le SLB.
Volley : Cannes aime les marathons
Au milieu de tableau de N3M, Cannes réalise une saison correcte mais doit faire preuve de plus de régularité pour viser plus haut d'ici le mois de mai. L'objectif de savoir conclure les matchs.
Volley : VBSL bien plus solide en N3M
Dans la zone rouge de N3M la saison passée mais finalement maintenu, Saint-Laurent du Var a bien négocié la trêve estivale pour travailler et construire un groupe plus compétitif.
Handball : BTP de retour au premier plan
Grâce à un très beau début d'année 2023, la N2F du BTP reste au contact de Plan de Cuques et pourrait bientôt ne plus rien s'interdire en visant la N1F.
Basket : Menton doit gagner à domicile
Incapable jusqu'à maintenant de gagner à domicile, la réserve de Menton surnage en Régionale 2 grâce à deux succès à l'extérieur, mais cela ne peut plus durer pour s'en sortir.
Handball : Grasse, un dernier espoir
Alors que son entraîneur annonce vouloir continuer le travail la saison prochaine, Grasse va tenter de sauver sa saison en passant en play-offs de N3F.
Basket : NBAO veut tout relancer
Au pied du podium en R2M, le NBAO n'a plus de joker en main dans l'optique des play-offs au moment où l'un des grands favoris à la montée, Vence, se présente face à lui.

« La N1F ? Pas n’importe comment »

Ecrit par Martial HESPEL

Après deux montées consécutives, l’US Cagnes-sur-Mer arrive enfin en Nationale 2, objectif depuis plusieurs saisons. A la vieille du début du championnat, nous vous proposons de mieux comprendre la situation. 

Beaucoup de choses changent cette saison pour l’équipe fanion de l’US Cagnes-sur-Mer. En premier lieu la division puisque l’équipe du Président Pierre Faure est montée en Nationale 2 sous l’impulsion de l’ancien staff emmené par un Fabrice Blonbou sur le départ, n’étant plus en phase avec la politique du club. Pour le remplacer donc, autre changement, l’arrivée de Claudio Zafarana, homme incontournable dans le département depuis plusieurs années.

« J’étais déjà en contact avec le club depuis quelques temps pour développer en son sein la section de beach handball car je suis cadre technique chargé de développement de ce sport dans le Comité 06 et la Ligue PACA. On a appris à se connaître et se respecter et quand le club a eu besoin d’un nouvel entraîneur pour sa Nationale 2, il m’a proposé de prendre les deux projets ensemble », plante comme décors le technicien auprès de www.magsport06.fr.

Troisième changement. Le groupe. De très nombreux départs dont quatre pour la seule formation d’Antibes qui évolue pourtant dans le même championnat. « Explosé ? Pour moi ce n’est pas le terme. Les filles que ont choisi de partir l’ont fait de leur propre initiative. Nous aussi, on a le projet de montée en Nationale 1 mais pas n’importe comment. Les filles qui ont décidé de rester, malgré tout, l’ont fait par attachement au club. Elles partagent la philosophie du club qui est de mieux se structurer avant d’appuyer sur l’accélérateur pour aller plus loin. Tout ça dans une ambiance de travail sereine où on doit trouver plaisir dans l’activité du handball et donner plaisir, au même temps, aux bénévoles et supporters. »

En plus des matchs amicaux, l’entraîneur a pu régler son effectif le week-end dernier en coupe de France où il n’est pas passé loin de la qualification : défaite 31 à 34. En menant à la pause de trois buts contre Val d’Argens-Draguignan, équipe de Nationale 1, à domicile, les espoirs étaient permis. « Il nous a manqué de l’expérience », en milieu de première période, le score était même de 14 à 8 ! « Les filles ont presque été surprises de jouer et d’être devant comme ça. Moi, non. Ce n’est pas surprenant pour moi. Il y a eu un sentiment de satisfaction à la mi-temps, plus que naturel à la vue du niveau des adversaires. Et ce sentiment, nous avons eu du mal à passer outre en début de seconde période. Notre adversaire en a profité pour prendre le dessus psychologiquement et vite réduire l’écart. Mes joueuses ont réagi et ont recommencé à jouer coup sur coup jusque aux minutes finales où, je le répète, l’expérience des joueuses adverses a fait la différence et a pris le dessus sur l’enthousiasme et la jeunesses de mes athlètes. » Conclusion, une défaite oui mais de la confiance en plus et une belle avancée dans le nouveau projet de jeu. « Elles sont jeunes et progressent rapidement. »

Et l’expérience engrangée en coupe, chacun espère qu’elle aura été utile pour préparer le match de championnat de samedi qui se jouera à Colette Besson contre Montpellier. « Nous avons hâte de commencer le championnat ! Nous avons réussi, en peu de temps, à créer un climat de confiance et respect mutuel dans le groupe. Tout cela nous permet de se concentrer plus facilement sur le chemin à parcourir, car il y a encore pas mal de travail à faire. » Et dans leur objectif de maintien, seul but de l’équipe cette année, les Cagnoises auraient la bonne idée de tout de suite prendre trois points : ce qui est pris ne sera plus à prendre.

« La tache est lourde car il y aura trois descentes en Nationale 3 ! L’objectif le plus ambitieux, peut-être, c’est de construire un tout nouveau groupe de filles solides, soudés et qui prennent plaisir à jouer au handball à l’US Cagnes devant une salle comble de supporters. » Coup d’envoi de la saison de tous les défis à 20h15. 

(Crédit photo : Anne Martini)



Voir plus d'articles de la même catégorie