Par Sudeast Info
Handball : Cannes fait forfait en N2F
C'est la mort dans l'âme que Cannes-Mandelieu a été poussé vers le forfait général en N2F à mi-saison. La réserve n'était plus viable pour continuer.
Basket : NBAO à un cheveux de faire tomber Vence
Il faudra attendre pour vivre la première défaite de Vence à domicile. Le NBAO, dans un match au sommet de R2M, a frôlé cet exploit. Prometteur.
Basket : Vence s’est fait peur
Au terme de l'un des matchs au sommet du championnat, Vence est venu à bout du NBAO en prolongation. Leader de Régionale 2, le VBC doit assoir sa place en play-offs contre Cagnes.
Basket : Menton a son destin en main
En gagnant son troisième match de la saison, le premier à domicile, la réserve de Menton a fait un pas vers le maintien en R2M. A confirmer notamment contre le SLB.
Volley : Cannes aime les marathons
Au milieu de tableau de N3M, Cannes réalise une saison correcte mais doit faire preuve de plus de régularité pour viser plus haut d'ici le mois de mai. L'objectif de savoir conclure les matchs.
Volley : VBSL bien plus solide en N3M
Dans la zone rouge de N3M la saison passée mais finalement maintenu, Saint-Laurent du Var a bien négocié la trêve estivale pour travailler et construire un groupe plus compétitif.
Handball : BTP de retour au premier plan
Grâce à un très beau début d'année 2023, la N2F du BTP reste au contact de Plan de Cuques et pourrait bientôt ne plus rien s'interdire en visant la N1F.
Basket : Menton doit gagner à domicile
Incapable jusqu'à maintenant de gagner à domicile, la réserve de Menton surnage en Régionale 2 grâce à deux succès à l'extérieur, mais cela ne peut plus durer pour s'en sortir.
Handball : Grasse, un dernier espoir
Alors que son entraîneur annonce vouloir continuer le travail la saison prochaine, Grasse va tenter de sauver sa saison en passant en play-offs de N3F.
Basket : NBAO veut tout relancer
Au pied du podium en R2M, le NBAO n'a plus de joker en main dans l'optique des play-offs au moment où l'un des grands favoris à la montée, Vence, se présente face à lui.

« La montée en Pro D2 : c’est l’objectif »

Ecrit par Martial HESPEL

Actuellement troisième de NM1, le Cavigal et son pilier Boubacar Sidibé s’apprêtent à recevoir la D1 d’Aix à l’occasion des 16es de finale de la Coupe de France. Une véritable récompense pour un début de saison quasi parfait.

Le Cavigal et sa salle Pasteur. Le Cavigal et son entraîneur Claude Mirtillo. Le Cavigal et sa légendaire politique de formation. Et puis, le Cavigal et Boubacar Sidibé.

Arrivé Il y a dix ans sur la Côte d’Azur, l’actuel meilleur buteur du Cavigal (64 buts) n’hésite jamais à mettre au second plan ses statistiques personnelles : « C’est toujours un plaisir d’apporter à mon équipe ce qu’elle attend de moi. Je ne cherche pas à marquer à maximum de buts pour le classement des buteurs. Je veux tout simplement donner le meilleur pour l’équipe. Si la victoire est là je suis le plus heureux d’avoir contribué au succès. Il faut se battre chaque week-end aux côtés des partenaires pour atteindre la Pro D2. C’est l’objectif qui me fait rester au Cavigal. On l’espère tous. » Sidibé a connu la Nationale 2 durant la saison 2004-2005, aux côtés d’un certain Xavier Barachet. Dernier à mi-championnat, Nice va enchaîner seize victoires consécutives (lire ici) pour obtenir le droit de jouer en NM1 en 2005-2006. Depuis, les Niçois n’ont jamais quitté la division et selon les paroles de Sidibé, le CNH06 n’a jamais été aussi fort depuis cette fameuse génération 2004 de Barachet, Guilloteau ou encore des frères Rivet. « Sur le papier nous avons la plus belle équipe depuis bien longtemps. Mais c’est difficile de juger les autres groupes par rapport au cru 2013. La différence vient peut-être du fait qu’aujourd’hui l’équipe est très étoffée à tous les postes. Nous sommes plus complets et chaque joueur peut jouer entre vingt et trente minutes par match. » 

« Chacun a confiance en l’autre »

Il y a deux mois, dans nos colonnes (lire ici), l’entraîneur Claude Mirtillo avait déjà mis en avant ses « bonnes ondes » pour la suite de la saison. A l’approche de Noël, et à vingt-quatre heures de son 16e de finale de la Coupe de France contre la D1M d’Aix-en-Provence, le Cavigal ne compte que très peu de soucis physiques. « Depuis pas mal d’années les blessures nous coûtent très cher. Cette saison, chacun a du temps de jeu et nous avons donc moins de blessés », explique Sidibé. Ce dernier se satisfait de pouvoir jouer au sein d’un groupe composé de « très bons joueurs. Chacun a confiance en l’autre. On joue avec les valeurs du Cavigal et ça paye. Tout le monde a le même rendement et on respecte les consignes du coach. » Une force qui a encore éclaté au grand jour le week-end dernier, à Pasteur, face au désormais ex-leader : Bruges. Les Niçois se sont imposés (29-17). Avec sept buts, Boubacar Sidibé a à nouveau terminé meilleur marqueur de la rencontre. Troisième de NM1, Nice s’est offert le droit de jouer un match de gala à quelques jours de Noël pour terminer en beauté son année 2013. Aix-en-Provence est prévenu. Mais quelque soit le résultat, Nice a déjà répondu présent aux attentes qui entourent sa progression. Rendez-vous en mai prochain pour l’apothéose ?

(crédit photo : Magsport06)



Voir plus d'articles de la même catégorie