Par Sudeast Info
Handball : Cannes fait forfait en N2F
C'est la mort dans l'âme que Cannes-Mandelieu a été poussé vers le forfait général en N2F à mi-saison. La réserve n'était plus viable pour continuer.
Basket : NBAO à un cheveux de faire tomber Vence
Il faudra attendre pour vivre la première défaite de Vence à domicile. Le NBAO, dans un match au sommet de R2M, a frôlé cet exploit. Prometteur.
Basket : Vence s’est fait peur
Au terme de l'un des matchs au sommet du championnat, Vence est venu à bout du NBAO en prolongation. Leader de Régionale 2, le VBC doit assoir sa place en play-offs contre Cagnes.
Basket : Menton a son destin en main
En gagnant son troisième match de la saison, le premier à domicile, la réserve de Menton a fait un pas vers le maintien en R2M. A confirmer notamment contre le SLB.
Volley : Cannes aime les marathons
Au milieu de tableau de N3M, Cannes réalise une saison correcte mais doit faire preuve de plus de régularité pour viser plus haut d'ici le mois de mai. L'objectif de savoir conclure les matchs.
Volley : VBSL bien plus solide en N3M
Dans la zone rouge de N3M la saison passée mais finalement maintenu, Saint-Laurent du Var a bien négocié la trêve estivale pour travailler et construire un groupe plus compétitif.
Handball : BTP de retour au premier plan
Grâce à un très beau début d'année 2023, la N2F du BTP reste au contact de Plan de Cuques et pourrait bientôt ne plus rien s'interdire en visant la N1F.
Basket : Menton doit gagner à domicile
Incapable jusqu'à maintenant de gagner à domicile, la réserve de Menton surnage en Régionale 2 grâce à deux succès à l'extérieur, mais cela ne peut plus durer pour s'en sortir.
Handball : Grasse, un dernier espoir
Alors que son entraîneur annonce vouloir continuer le travail la saison prochaine, Grasse va tenter de sauver sa saison en passant en play-offs de N3F.
Basket : NBAO veut tout relancer
Au pied du podium en R2M, le NBAO n'a plus de joker en main dans l'optique des play-offs au moment où l'un des grands favoris à la montée, Vence, se présente face à lui.

La jeunesse cannoise va s’exprimer

Ecrit par Martial HESPEL

Malgré la perte de son agrément Centre de Formation, l’AS Cannes veut conserver son rang de club formateur. Sa NM3 en tête de gondole avec sur le banc toujours Eric Rouer.
 
Deuxième la saison dernière de NM3, la réserve de Cannes débute un nouveau cycle. Tout d’abord, le club a perdu l’agrément de Centre de Formation ministériel pour la saison prochaine en raison de quelques manquements au cahier des charges, révèle à www.magsport06.fr Eric Rouer. Ce dernier, responsable du CFC l’année dernière, reste malgré tout au club en conservant sa place sur le banc de la NM3. « Nous laissons en place les créneaux d’entraînements spécifiques. » Le groupe s’en trouve totalement chamboulé puisque six des dix joueurs qui composaient l’effectif sont partis.
 
Benjamin Diez va poursuivre ses gammes avec le Centre Nationale de Volley-Ball mais reste licencié à Cannes. Marcel Ndaki rejoint la N2M de Toulon. Dans la même division que Toulon, Clément Couillet voyage vers Marseille. Jérémie Mouiel gravit lui plusieurs échelons en signant en Ligue B à Avignon. Kévin Rodolfo arrête sa carrière. Enfin, Rémi Pourrat intègre le staff de l’équipe féminine du Cannet-Rocheville. Grégory Chabrolin n’a pas encore confirmé sa présence pour la saison prochaine.
 
Une densité locale impressionnante
 
Pour ce qui est des certitudes, Corentin Rodolfo reste, tout comme Nathan Tardioli et Matthis Rodolfo. Enfin, cinq joueurs arrivent de Pré-Nationale : Thibault Callewaert, Yoan Chevillon, Hugo Hazon, Victor Lapouge et Ludovic Vanacker qui lui était à Mandelieu. Rouer attend encore trois joueurs pour compléter son effectif mais ce n’est pas chose facile pour de simples raisons géographiques : « Le bassin de pratique est saturé par l’équipes N3 et N2. Dans un rayon de soixante kilomètres on retrouve Monaco, Nice (réserve) et Cagnes en Nationale 2 et puis Saint-Laurent, Antibes, Mandelieu, Mougins Fréjus (réserve) et donc Cannes (réserve) en Nationale 3. Cela correspond à un chiffre de 90 ou 100 joueurs. Nous sommes une équipe réserve, tout comme Nice et Fréjus. Toutes les autres fonctionnent comme une équipe fanion avec des moyens de fonctionnement plus conséquents proportionnellement. »
 
Malgré tout, avec une partie du groupe qui vient de terminer champion de France cadets, Rouer vise la première partie de tableau. « L’objectif principal est de donner du temps de jeu aux juniors (1997) et rester dans la première partie du classement et si certains joueurs cadres venaient à nous rejoindre alors nous viserons plus haut. Je souhaite encadrer cette jeune équipe par quelques joueurs cadres, malheureusement la plupart des contacts avancés en juin ne se sont pas finalisés. Ludovic Vanacker déjà Cannois durant de nombreuses années a accepté mon projet et vient apporter toute son expérience et sa qualité de fond de jeu. A ce jour il reste encore trois possibilités de joueurs mutés. En effet le départ du libero Diez au CNVB me permet de compter sur quatre mutés. Tous les joueurs de la région ont déjà quasiment trouvés leur équipe, je cherche et espère une surprise à la rentrée. »
 
(Crédit photo : Charbon Ardent)


Voir plus d'articles de la même catégorie