Par Sudeast Info
Handball : Cannes fait forfait en N2F
C'est la mort dans l'âme que Cannes-Mandelieu a été poussé vers le forfait général en N2F à mi-saison. La réserve n'était plus viable pour continuer.
Basket : NBAO à un cheveux de faire tomber Vence
Il faudra attendre pour vivre la première défaite de Vence à domicile. Le NBAO, dans un match au sommet de R2M, a frôlé cet exploit. Prometteur.
Basket : Vence s’est fait peur
Au terme de l'un des matchs au sommet du championnat, Vence est venu à bout du NBAO en prolongation. Leader de Régionale 2, le VBC doit assoir sa place en play-offs contre Cagnes.
Basket : Menton a son destin en main
En gagnant son troisième match de la saison, le premier à domicile, la réserve de Menton a fait un pas vers le maintien en R2M. A confirmer notamment contre le SLB.
Volley : Cannes aime les marathons
Au milieu de tableau de N3M, Cannes réalise une saison correcte mais doit faire preuve de plus de régularité pour viser plus haut d'ici le mois de mai. L'objectif de savoir conclure les matchs.
Volley : VBSL bien plus solide en N3M
Dans la zone rouge de N3M la saison passée mais finalement maintenu, Saint-Laurent du Var a bien négocié la trêve estivale pour travailler et construire un groupe plus compétitif.
Handball : BTP de retour au premier plan
Grâce à un très beau début d'année 2023, la N2F du BTP reste au contact de Plan de Cuques et pourrait bientôt ne plus rien s'interdire en visant la N1F.
Basket : Menton doit gagner à domicile
Incapable jusqu'à maintenant de gagner à domicile, la réserve de Menton surnage en Régionale 2 grâce à deux succès à l'extérieur, mais cela ne peut plus durer pour s'en sortir.
Handball : Grasse, un dernier espoir
Alors que son entraîneur annonce vouloir continuer le travail la saison prochaine, Grasse va tenter de sauver sa saison en passant en play-offs de N3F.
Basket : NBAO veut tout relancer
Au pied du podium en R2M, le NBAO n'a plus de joker en main dans l'optique des play-offs au moment où l'un des grands favoris à la montée, Vence, se présente face à lui.

Kondjingo signe à Cagnes-sur-Mer

Ecrit par Martial HESPEL

Victoire Kondjingo change de club, une première depuis… 2009. Elle quitte Antibes pour Cagnes-sur-Mer en Nationale 3 avec l’objectif de vivre la cinquième montée de sa carrière.

Une page se tourne pour Victoire Kondjingo-Thomas. Après sept saisons à fouler le terrain de Saint-Claude sous le maillot d’Antibes, elle quitte le club pour rejoindre le projet ambitieux de Cagnes-sur-Mer qui évolue en Nationale 3 et qui cherchera, en deux ans, à monter en N2F. Un choix fort et un recrutement qu’il l’est tout autant pour le coach cagnois Raphaël Gallice. En effet, cette saison, l’ex-Antiboise a eu plus de temps de jeu que prévu en N1F, surtout en fin de saison, après avoir commencé en PNF avec Antibes / Vallauris, sous les ordres de Fabrice Blonbou, conséquence, notamment, des blessures et arrêt en cours de saison qu’a connu le groupe. 

« Après presque une saison sans jouer – blessure – mon objectif était de retrouver mon niveau mais je savais que ça allait être difficile de trouver une place dans les 12 et avoir du temps de jeu par la suite. Je me suis entraînée et les événements m’ont permis d’être prise et de jouer. Je suis satisfaite de ma saison et contente d’avoir pu répondre présente quand il le fallait », explique la joueuse de 29 ans à www.magsport06.fr. « Le challenge n’était pas évident surtout que j’ai beaucoup joué sur la base arrière alors que je suis ailière à la base… Bien que mon temps de jeu fût restreint, j’ai repris confiance en moi et cela m’a permis de retrouver progressivement mon niveau. » 

Malgré tout, c’était pour elle le moment de partir. « Je pense avoir fait mon temps au sein de l’OAJLP. J’ai envie de nouveaux challenges, de retrouver du temps et un niveau de jeu. J’y ai joué sept saisons et je ne garde que des bons souvenirs. Les montées notamment. Chaque saison était différente. J’ai fait de très belles rencontres, eu la chance de jouer avec des joueuses de qualité, certaines sont devenues des amies. J’ai été encadrée par des dirigeants exceptionnels et un président incroyable (Elle cite Claude Rinck ; ndlr) mais j’ai mal vécu ces trois dernières années sportivement parlant. Je ne concevais pas de faire une saison de plus. Cela dit je remercie le club pour ce qu’il m’a apporté, j’ai beaucoup d’affection pour l’OAJLPHB et je ne manquerai pas de suivre les filles et les garçons dans leur championnat. »

C’est donc, quelques kilomètres plus à l’est du département, qu’elle jouera. « J’ai donc décidé de quitter le club. Quand Cagnes m’a contactée j’ai tout de suite adhéré au projet. Je vois cela comme un nouveau défi que je relève volontiers. La Nationale 3 est un championnat que je connais bien pour y avoir joué plusieurs années. J’ai eu la chance de vivre plusieurs montées (Avec l’ASPTT Nice et Antibes ; ndlr). Bien que fragilisée par ma blessure, Raphaël et les dirigeants m’ont donnée toute leur confiance et je les remercie. Je ferai sûrement partie des plus anciennes et j’espère pouvoir apporter mon expérience à ma nouvelle équipe. Je n’ai jamais eu ce rôle auparavant mais je ferai tout pour être à la hauteur. »

Pour rappel, « Killah » a connu un paquet de montées dans sa carrière. De la N3 à la N1 avec l’ASPTT Nice où elle a eu l’honneur de jouer avec Valérie Nicolas. Mais aussi deux autres avec Antibes passant de la N3 à la N1. Et quand on sait que le projet de Cagnes-sur-Mer est de monter en N2F… Suite logique ? Elle retrouvera à Cagnes-sur-Mer la jeune Chloé Campillo, qui elle aussi, au même moment, quitte Antibes pour Cagnes.



Voir plus d'articles de la même catégorie