Par Sudeast Info
Handball : Cannes fait forfait en N2F
C'est la mort dans l'âme que Cannes-Mandelieu a été poussé vers le forfait général en N2F à mi-saison. La réserve n'était plus viable pour continuer.
Basket : NBAO à un cheveux de faire tomber Vence
Il faudra attendre pour vivre la première défaite de Vence à domicile. Le NBAO, dans un match au sommet de R2M, a frôlé cet exploit. Prometteur.
Basket : Vence s’est fait peur
Au terme de l'un des matchs au sommet du championnat, Vence est venu à bout du NBAO en prolongation. Leader de Régionale 2, le VBC doit assoir sa place en play-offs contre Cagnes.
Basket : Menton a son destin en main
En gagnant son troisième match de la saison, le premier à domicile, la réserve de Menton a fait un pas vers le maintien en R2M. A confirmer notamment contre le SLB.
Volley : Cannes aime les marathons
Au milieu de tableau de N3M, Cannes réalise une saison correcte mais doit faire preuve de plus de régularité pour viser plus haut d'ici le mois de mai. L'objectif de savoir conclure les matchs.
Volley : VBSL bien plus solide en N3M
Dans la zone rouge de N3M la saison passée mais finalement maintenu, Saint-Laurent du Var a bien négocié la trêve estivale pour travailler et construire un groupe plus compétitif.
Handball : BTP de retour au premier plan
Grâce à un très beau début d'année 2023, la N2F du BTP reste au contact de Plan de Cuques et pourrait bientôt ne plus rien s'interdire en visant la N1F.
Basket : Menton doit gagner à domicile
Incapable jusqu'à maintenant de gagner à domicile, la réserve de Menton surnage en Régionale 2 grâce à deux succès à l'extérieur, mais cela ne peut plus durer pour s'en sortir.
Handball : Grasse, un dernier espoir
Alors que son entraîneur annonce vouloir continuer le travail la saison prochaine, Grasse va tenter de sauver sa saison en passant en play-offs de N3F.
Basket : NBAO veut tout relancer
Au pied du podium en R2M, le NBAO n'a plus de joker en main dans l'optique des play-offs au moment où l'un des grands favoris à la montée, Vence, se présente face à lui.

Kaši? cherche la solution

Ecrit par Martial HESPEL

Onzième de Ligue B, éliminé de la coupe de France, le Nice Volley-Ball est loin de des espérances placées en lui. Le coach Mladen Kaši? demande du temps.

« Il nous manque encore des automatismes et de la confiance », martèle Mladen Kaši?, l’entraîneur du Nice Volley-Ball. Après cinq journées de Ligue B, les Niçois ne sont que onzièmes d’un championnat fleuri de quatorze équipes. Pour ne rien arranger, ce samedi à 18 heures, la bande du passeur Raphaël Corre sa déplace chez le deuxième du championnat : Nancy. Les Nancéens étaient leaders vendredi matin mais, hier soir, en match avancé de la sixième journée, Avignon est allé coller un 3-0 à Tourcoing : « Pour le moment c’est très difficile de dire qui possède le véritable statut de leader et savoir qui sont les réels prétendants à la montée. Nancy (2e) et Alès (3e) on ne les attendait peut-être pas à ce niveau », explique Kaši?, « inversement, Tourcoing (7e), Martigues (12e) et Nice (11e) ne sont aux places évoquées avant la première journée. » Le technicien précise sa pensée en expliquant que plusieurs formations, moins fortes sur le papier, ont trouvé des automatismes beaucoup plus rapidement. « Par exemple, oui on perd en coupe de France contre une équipe de NM1, Saint-Quentin, mais cet même club a battu au deuxième tour Avignon. »

« Éclaircir la situation »

Mais trêve de parler des adversaires de Nice. Parlons du NVB. Les Niçois ont pour le moment maîtrisé leur sujet à domicile avec deux victoires (3-0 ; 3-0). Mais à l’extérieur c’est une autre histoires avec un seul set gagné en trois matchs : « Par notre faute, on rate beaucoup trop d’occasions de gagner des sets. On manque de confiance et d’automatisme. On s’est également vu peut-être un peu très beau après les matchs de préparation. » Pour souvenir, avec deux titulaires absents, Nice était allé durant l’été corriger Alès. « Avec trop de pression et l’envie de bien faire on y arrive pas. » Sans jamais remettre en cause son recrutement, Malden Kaši? détecte une faille : « Nous avons des internationaux et donc plusieurs garçons d’expérience et ce n’est pas normal de voir une équipe à ce point perdue à l’extérieur. Hors de nos bases je n’ai pas encore vu mon groupe avec un état d’esprit combatif dans l’otique de s’en sortir. J’ai une très belle équipe mais avec encore plusieurs points d’interrogation. A nous d’éclaircir la situation et de trouver l’homogénéité. » Rien ne sera simple sans un championnat plus que jamais homogène où « il est impossible de pronostiquer à l’avance le vainqueur d’un match. » 



Voir plus d'articles de la même catégorie