Par Sudeast Info
Handball : Cannes fait forfait en N2F
C'est la mort dans l'âme que Cannes-Mandelieu a été poussé vers le forfait général en N2F à mi-saison. La réserve n'était plus viable pour continuer.
Basket : NBAO à un cheveux de faire tomber Vence
Il faudra attendre pour vivre la première défaite de Vence à domicile. Le NBAO, dans un match au sommet de R2M, a frôlé cet exploit. Prometteur.
Basket : Vence s’est fait peur
Au terme de l'un des matchs au sommet du championnat, Vence est venu à bout du NBAO en prolongation. Leader de Régionale 2, le VBC doit assoir sa place en play-offs contre Cagnes.
Basket : Menton a son destin en main
En gagnant son troisième match de la saison, le premier à domicile, la réserve de Menton a fait un pas vers le maintien en R2M. A confirmer notamment contre le SLB.
Volley : Cannes aime les marathons
Au milieu de tableau de N3M, Cannes réalise une saison correcte mais doit faire preuve de plus de régularité pour viser plus haut d'ici le mois de mai. L'objectif de savoir conclure les matchs.
Volley : VBSL bien plus solide en N3M
Dans la zone rouge de N3M la saison passée mais finalement maintenu, Saint-Laurent du Var a bien négocié la trêve estivale pour travailler et construire un groupe plus compétitif.
Handball : BTP de retour au premier plan
Grâce à un très beau début d'année 2023, la N2F du BTP reste au contact de Plan de Cuques et pourrait bientôt ne plus rien s'interdire en visant la N1F.
Basket : Menton doit gagner à domicile
Incapable jusqu'à maintenant de gagner à domicile, la réserve de Menton surnage en Régionale 2 grâce à deux succès à l'extérieur, mais cela ne peut plus durer pour s'en sortir.
Handball : Grasse, un dernier espoir
Alors que son entraîneur annonce vouloir continuer le travail la saison prochaine, Grasse va tenter de sauver sa saison en passant en play-offs de N3F.
Basket : NBAO veut tout relancer
Au pied du podium en R2M, le NBAO n'a plus de joker en main dans l'optique des play-offs au moment où l'un des grands favoris à la montée, Vence, se présente face à lui.

« Je suis vraiment satisfait »

Ecrit par Martial HESPEL

Troisième de NM1 après huit journées, le Cavigal s’est qualifié ce week-end pour les 16es de finale de la coupe de France au dépend d’Ajaccio. Les Niçois attendent maintenant la D1 d’Aix.

Claude Miritillo, le Cavigal poursuit sa route en coupe de France en se qualifiant (29-23) pour les 16es de finale au dépens d’une autre équipe de NM1, Ajaccio…

Nous avons réalisé un bon match. L’équipe d’Ajaccio est venue amoindrie avec deux ou trois joueurs absents mais c’était cohérent. Mon équipe a réalisé un match sérieux tout au long de la rencontre. Quel que soit l’adversaire nous sommes concentrés sur notre projet de jeu. Il faut rester sur une belle dynamique. Ajaccio est un adversaire direct en championnat et même si ce match comptait pour la coupe de France il était important de répondre présent. Je suis vraiment satisfait. En fin de match, nous en avons profité pour lancer deux jeunes du club : Louis David et Lucas Meyffret. C’est un très bon match préparatoire pour la suite du championnat. 

L’équipe a bien réagi après la défaite contre Montpellier il y a deux semaines ?

Oui et je n’en doutais pas. Nous avons commis une erreur grave contre Montpellier en appréhendant pas le match comme il le fallait. Maintenant l’équipe est concentrée sur son travail. Mon groupe est expérimenté et ne commet pas la même bêtise de Montpellier tous les week-ends. Malgré tout, on perd deux points contre Montpellier qui peuvent coûter cher à la fin de la saison. 

Ce match d’Ajaccio a également été marqué par le retour d’Eudardo Fernandez Roura

Il a en effet joué vingt minutes pour reprendre doucement. Le bilan de la soirée est vraiment positif. On gagne, tout le monde joue, on ne déplore aucun blessé et nous allons avoir l’occasion d’organiser une belle fête contre la D1 d’Aix dans trois semaines.

Avec David et Meyffert le Cavigal reste dans sa culture de formation ?

C’est très important. L’intégration des jeunes c’est la base du travail au Cavigal depuis des années. Le CNH est un club formateur. Ces matchs de coupe, avec un peu moins d’enjeux qu’en championnat, c’est l’occasion d’inscrire quatorze joueurs sur la feuille de match plutôt que douze et ainsi faire jouer les jeunes. L’avenir du club c’est eux. Ils ont tenu leur rang et n’ont pas affiché de peur. Pouvoir faire jouer deux gamins comme David et Meyffert sur ce type de match est une très bonne nouvelle. Je n’oublie pas Arnaud Gorgerin qui lui aussi a moins de 20 ans.



Voir plus d'articles de la même catégorie