Par Sudeast Info
Handball : Cannes fait forfait en N2F
C'est la mort dans l'âme que Cannes-Mandelieu a été poussé vers le forfait général en N2F à mi-saison. La réserve n'était plus viable pour continuer.
Basket : NBAO à un cheveux de faire tomber Vence
Il faudra attendre pour vivre la première défaite de Vence à domicile. Le NBAO, dans un match au sommet de R2M, a frôlé cet exploit. Prometteur.
Basket : Vence s’est fait peur
Au terme de l'un des matchs au sommet du championnat, Vence est venu à bout du NBAO en prolongation. Leader de Régionale 2, le VBC doit assoir sa place en play-offs contre Cagnes.
Basket : Menton a son destin en main
En gagnant son troisième match de la saison, le premier à domicile, la réserve de Menton a fait un pas vers le maintien en R2M. A confirmer notamment contre le SLB.
Volley : Cannes aime les marathons
Au milieu de tableau de N3M, Cannes réalise une saison correcte mais doit faire preuve de plus de régularité pour viser plus haut d'ici le mois de mai. L'objectif de savoir conclure les matchs.
Volley : VBSL bien plus solide en N3M
Dans la zone rouge de N3M la saison passée mais finalement maintenu, Saint-Laurent du Var a bien négocié la trêve estivale pour travailler et construire un groupe plus compétitif.
Handball : BTP de retour au premier plan
Grâce à un très beau début d'année 2023, la N2F du BTP reste au contact de Plan de Cuques et pourrait bientôt ne plus rien s'interdire en visant la N1F.
Basket : Menton doit gagner à domicile
Incapable jusqu'à maintenant de gagner à domicile, la réserve de Menton surnage en Régionale 2 grâce à deux succès à l'extérieur, mais cela ne peut plus durer pour s'en sortir.
Handball : Grasse, un dernier espoir
Alors que son entraîneur annonce vouloir continuer le travail la saison prochaine, Grasse va tenter de sauver sa saison en passant en play-offs de N3F.
Basket : NBAO veut tout relancer
Au pied du podium en R2M, le NBAO n'a plus de joker en main dans l'optique des play-offs au moment où l'un des grands favoris à la montée, Vence, se présente face à lui.

« Je suis plutôt circonspect »

Ecrit par Martial HESPEL

Philippe Agostini, Président de l’Olympique Carros Basketball, évoque avec sincérité son sentiment sur les différentes décisions de la FFBB ainsi que de la santé de son club.

Philippe, la saison est donc terminée et la FFBB a décidé d’annuler toutes les montées et toutes les descentes…

L’arrêt du championnat était inévitable : on s’y attendait. Du coup, on termine un peu en eau de boudin… En revanche, la décision de la FFBB de déclarer saison blanche, me laisse plutôt circonspect. Au handball ou encore au volley-ball ils ont pris des décisions différentes qui me paraissent plus juste. Pourtant, chez eux, il restait beaucoup plus de matchs à jouer qu’en basket, souvent le double. La FFHB a conservé des montées et des descentes. La FFVB elle a validé les montées mais a annulé les descentes sur le secteur amateur. Ils ont fait plaisir à tout le monde. Décision certes un peu démago ou électoraliste et qui va surement les mettre dans l’embarras pour la construction de leurs différents championnats.

Même si ta Pré-Nationale Masculine n’était concerné ni par une montée, ni une descente, tu regrettes la décision de la FFBB ?

Une saison blanche pure et simple ? Les seuls gagnants sont donc les perdants ! J’avoue avoir été surpris et même déçu que ce soit ma fédération qui ait pris la décision la moins sportive et la moins équitable alors que selon les cas la saison était entamée entre 70 et 82 %. Je ne parle pas seulement en tant que technicien (entraîneur de la N3M de Menton ; ndlr) mais aussi en tant que Président de club. Je suis aujourd’hui très triste pour toutes ces équipes et tous ces coachs qui ont bossé dur pendant les trois quarts de la saison et qui se retrouvent privés d’accession ! Par contre, bien évidemment, tout est plus facile pour la saison prochaine, tout est prêt ! Les constitutions de poules, les dates de championnat etc…

Tu as un autre regret…

Oui. Pourquoi les jeunes aussi ? Il n’y a ni montées ni descentes chez les jeunes, alors pourquoi ne pas geler les championnats et décerner de titres de champions ? L’année prochaine ils seront pour la plupart dans la catégorie au dessus ! Je pense que pour tous les championnats de jeunes qui ne se terminent pas par des play-offs ou des phases finales, doivent être entérinés. Les gamins méritent la récompense de leurs efforts !

Faut-il s’inquiéter pour les finances de l’OCB ?

Les finances sont saines. J’en remercie vivement l’ensemble du Bureau et plus particulièrement notre trésorière qui tient tout ça d’une main de maître ! Le club est en sommeil. Nous avons placé notre salarié en chômage partiel et nous veillons à gérer l’administratif et le financier de notre AS. Toutes les demandes de subventions ont été réalisées en temps et en heure. La municipalité nous a octroyé une avance sur subvention qui nous permettra de tenir jusqu’à la rentrée et j’en remercie Monsieur Charles Scibetta, Maire de Carros. Cet arrêt brutal nous prive de nombreuses recettes qui intervenaient généralement à cette période. Au totale, la perte sèche va s’élever à près de 15000 euros. Inutile de vous dire que hélas, cela va se répercuter sur le début de la saison prochaine…

Un dernier mot ?

J’ai appris que notre Fédé allait débloquer 1.500.000 euros d’aide à la reprise. Il faudra voir les conditions d’attribution car ramené au nombre de club en France, ça reviendrait à environ 340 euros. On est loin du compte… Je pense que mes collègues Présidents auraient peut-être préféré zéro prélèvement sur les licences la saison prochaine sur toutes les catégorie de moins de 20 ans par exemple. De plus ça inciterai aussi les clubs à recruter des jeunes, mais ça éviterai aussi une trop grosse augmentation des cotisations qui du coup, freinerai l’accès à la pratique. C’est ce que va faire le rugby en plus de nombreuses autres aides. Je suis conscient bien-sûr des moyens faramineux du foot et du rugby. Bon, maintenant, c’est mieux que rien, on va attendre les conditions et étudier tout ça.



Voir plus d'articles de la même catégorie