Par Sudeast Info
Handball : Cannes fait forfait en N2F
C'est la mort dans l'âme que Cannes-Mandelieu a été poussé vers le forfait général en N2F à mi-saison. La réserve n'était plus viable pour continuer.
Basket : NBAO à un cheveux de faire tomber Vence
Il faudra attendre pour vivre la première défaite de Vence à domicile. Le NBAO, dans un match au sommet de R2M, a frôlé cet exploit. Prometteur.
Basket : Vence s’est fait peur
Au terme de l'un des matchs au sommet du championnat, Vence est venu à bout du NBAO en prolongation. Leader de Régionale 2, le VBC doit assoir sa place en play-offs contre Cagnes.
Basket : Menton a son destin en main
En gagnant son troisième match de la saison, le premier à domicile, la réserve de Menton a fait un pas vers le maintien en R2M. A confirmer notamment contre le SLB.
Volley : Cannes aime les marathons
Au milieu de tableau de N3M, Cannes réalise une saison correcte mais doit faire preuve de plus de régularité pour viser plus haut d'ici le mois de mai. L'objectif de savoir conclure les matchs.
Volley : VBSL bien plus solide en N3M
Dans la zone rouge de N3M la saison passée mais finalement maintenu, Saint-Laurent du Var a bien négocié la trêve estivale pour travailler et construire un groupe plus compétitif.
Handball : BTP de retour au premier plan
Grâce à un très beau début d'année 2023, la N2F du BTP reste au contact de Plan de Cuques et pourrait bientôt ne plus rien s'interdire en visant la N1F.
Basket : Menton doit gagner à domicile
Incapable jusqu'à maintenant de gagner à domicile, la réserve de Menton surnage en Régionale 2 grâce à deux succès à l'extérieur, mais cela ne peut plus durer pour s'en sortir.
Handball : Grasse, un dernier espoir
Alors que son entraîneur annonce vouloir continuer le travail la saison prochaine, Grasse va tenter de sauver sa saison en passant en play-offs de N3F.
Basket : NBAO veut tout relancer
Au pied du podium en R2M, le NBAO n'a plus de joker en main dans l'optique des play-offs au moment où l'un des grands favoris à la montée, Vence, se présente face à lui.

« Je suis plus fort mentalement »

Ecrit par Martial HESPEL

Ancien pro à Nantes et au Cavigal Nice, Léo Fauvet – Pivot – devait marquer son retour chez lui, au HBMMS, après une opération de l’épaule. Mais son équipe n’a jamais pu jouer.

Léo, à quoi ressemble ton quotidien de sportif ? 

Se tenir prêt physiquement est compliqué cette année. Entre les salles de sport fermées et l’interdiction de pratiquer ma discipline, sans oublier le couvre-feu de 18h00, c’est difficile de trouver une alternative. Mais aujourd’hui j’essaie de me motiver pour faire une à deux séances de sport de façon quotidienne sur un rythme de six jours sur sept. J’alterne entre des séances de course – avant le couvre-feu – et de renforcement musculaire à mon domicile.

Comment te sens-tu vis à vis de cette saison qui n’a jamais commencé ?

Je suis dégouté car je voulais vraiment reprendre du plaisir pour le sport que je pratique en revenant aux sources c’est-à-dire mon club de cœur, celui qui m’a formé étant jeune.  Jamais je n’aurais pensé que nous n’allions pas disputer le moindre match officiel de l’année !  Je ne vais pas vous mentir mais jusqu’à début janvier, nous espérions quand même pouvoir reprendre la saison et sentir l’odeur du parquet comme on dit dans le jargon. Il y a avait cette date du 20 janvier qui petit à petit s’est envolée. 

Qu’est ce qui est aujourd’hui le plus compliqué à gérer 

Voilà bientôt un an que je n’ai pas pu vraiment retoucher le ballon en étant en pleine possession de mes capacités sportives. Cette complication va de paire avec le fait que je ne peux pour l’instant pas réaliser des tests pour entrer dans de nouveaux clubs professionnels. Impossible de faire ses preuves. 

Quel est globalement le discours de ton entraîneur Laurent Baudet ?

Au fil du temps, Laurent n’a pas changé son message. Comme nous, il ne sait pas de quoi est fait demain car les informations tombent au compte-gouttes. L’équipe, depuis février 2020, n’a pas cessé de rester soudée. Nous essayons de faire deux séances par semaine de renforcement en visio même si depuis que nous savons que la saison ne reprendra pas, nous avons calmé ce rythme. Il est difficile de composer avec les emplois du temps de chacun et franchement pour certain, faire du sport à la maison au milieu de sa famille, ce n’est pas le top surtout sans aucune visibilité sportive.

Penses-tu que la saison 2020-2021 ait encore un sens ? 

Non. Je pense plutôt que pour le club et pour moi, il faut aller de l’avant pour espérer l’année prochaine reprendre les matchs officiels. Je suis très déçu de ne pas avoir eu l’occasion de mettre ma pierre à l’édifice cette année. Les clubs n’ont pas cessé de travailler avec les jeunes mais tous les clubs amateurs ont dû faire une croix sur les séniors cette année. 

Comment vois-tu la suite pour toi ?

Je pense avoir pris une pause suffisante pour réaliser que j’avais réellement envie de continuer cette aventure professionnelle si on m’en donne encore la possibilité malgré que je n’ai pu faire du hand cette année. Je pense que finalement je n’ai pas perdu de temps cette année car même si sportivement parlant mon année a été blanche pour moi, elle m’a aussi permis de renforcer le mental et l’envie que j’ai pour me surpasser dans ce sport. On peut dire que c’est un mal pour un bien.

Rejoueras-tu un jour pour le HBMMS ? 

Pour l’année prochaine, je suis en discussion avec mon agent pour faire mon retour sur le terrain, je ne dirais rien de plus. 

(Crédit photo : Air Pictures)



Voir plus d'articles de la même catégorie